Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 741
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Happy happy happy   Ven 29 Mai 2015 - 23:15

Pit


Trucs

Surnom : Le Joker
Groupe : Garçon Perdu
Age : 17 ans (il est arrivé en 1970)
Rôle : Chef des Raccommodeurs


Révérences

Insane Clown Posse - Mr Happy

Pit, un Garçon Perdu plutôt spéciale mais heureux. Du moins, c'est ainsi qu'il se veut. Il est si égocentrique pourtant, mais il ne s'en rend pas compte, il croira penser aux autres alors qu'il ne pense en fait qu'à lui. Le Joker, pourquoi ? Parce qu'il aime les tours de magies avec les cartes, il a ramené avec lui un certain nombre de jeu de cartes.

Il sourit toujours, un sourire qui sonne parfois faux, parfois juste fou. Il se veut être un clown souriant, un écho de son ancienne vie. Il ne devait jamais arrêter d'afficher cette expression exagérée, cela ferait peur à sa sœur. Il devait absolument sourire pour elle, pour qu'elle ait l'illusion qu'il était heureux et qu'elle devait l'être aussi. Oui, le cliché éternel de l'affreuse belle-mère, même dans les années 1970 dans les États-Unis d'Amérique profonde, dans le Nebraska. Mais qu'importe, Pit ne s'en souvient plus maintenant sur l'île, ce passé n'a laissé sur lui qu'une marque sur le visage et un comportement étrange. Il avait toujours dû se débrouiller seul, la femme qui l'hébergeait n'était pas regardante sur tous les actes du fils de son défunt époux, l'adolescent avait une grande liberté. Personne ne lui a vraiment démontré ce qui se faisait et ce qui ne se faisait pas. Il pense que les gens pensent sans doute comme lui. Que sa vérité est la plus juste. Que le monde n'est qu'un jeu, un tour de magie de cartes.

Pit rit, souvent, beaucoup, trop souvent. Autant dire qu'en manipulant des aiguilles cela finit par des petites blessures superficielles. Elles sont si superficielles qu'il ne les voit pas toujours, juste ce qu'il a réalisé compte, le vêtement créé vaut bien des entailles d'inattention. Sa plus belle œuvre est celle qu'il a faite pour Peter. Un vêtement de roi, celui du roi de trèfle. Pourquoi le roi de trèfle ? Parce que Peter Pan est en vert bien évidemment, en plus d'être aussi rare que le trèfle à quatre feuilles. Il en a attendu plein de ces fourrures d'hermines lorsque les chasseurs revenaient de leur chasse. Le Joker aime voir sa pièce maîtresse portée par le roi de l'île, n'est-ce pas le meilleur mannequin ? De plus, entre deux tours de magie, il lui vient une idée d'habits à thème pour le grand Chef de Never Land. Il propose une cape pour chaque saison, chacune portant -aux yeux de Pit- le signe des rois des jeux de cartes. La première était celle de l'été avec le trèfle, puis vint celle d'automne sous le signe du carreau, celle de l'hiver pour la famille du pique et enfin la cape du printemps à pour thème celui du roi de cœur.
Il ne manque pas d'idée, une cinquième cape est même bien plus parée que les autres, celle de la victoire. Pit la modifie à chaque partie gagnée par le roi du Grand Arbre. C'est grâce à ces créations qu'il a été promu au rang de chef des raccommodeurs.

Avant de proposer une de ses créations à Peter, il s'amuse avec ses cartes, pour finir par faire apparaître comme par magie, le véritable présent. Ce n'est qu'un tour de passe-passe, mais les magicien ne divulguent jamais leurs secrets.

Il ne tient pas en place, et surtout... il ne supporte pas qu'on l'ignore. Reste de son passé, encore, on l'ignorait toujours, le forçant à se répéter encore et encore. C'est pourquoi il n'accepte pas de devoir se répéter.

Le Joker a tendance à partir dans des histoires, il aime les histoires. Il veut que les histoires soient les plus amusantes possibles. Reste à éclairer le terme amusant. Tout l'est. Que ce soit des Enfants Perdus blessés, que ce soit des ennemis massacrés. Il ne voit pas beaucoup ce côté de l'île, c'est pourquoi il veut absolument qu'on lui raconte ces événements dans les moindres détails. Ce qui peut provoquer des gloussements et des rires. Ce sont des histoires si réelles. Pourtant, il n'écoute pas toujours, ou juste d'une oreilles, déformant parfois les propos de ses interlocuteurs.

Pit est affreusement sujet à la rancune, il ne l'oublie jamais, elle pèse sur son estomac. Il en aurait des ulcères à force. Mais le sucre reste ce qui l'aide le plus, comme un remède à l'acide qui pourrait bien s'accumuler dans l'estomac. Il est aussi d'une grande impatience parfois, et la finesse du groupe des raccommodeur lui demande parfois de beaucoup prendre sur lui-même.

Pit affectionne beaucoup les mères et le reste de l'arbre, ils sont comme la famille qu'il n'a pas vraiment eu. Une famille où il faudrait changer quelques rôles, ceux que la rancune ne cesse de ruminer. Ils n'ont pas intérêt à le décevoir, il ne le veut pas. Il veut impérativement que le monde que Peter lui a proposé soit le mieux possible. Mais surtout les mères, il les aime, il va même s'aventurer en dehors -quand il le peut- chercher des fleurs pour en offrir des bouquets à ces mamans particulières. Cependant, les Garçonnes ont aussi droit à des fleurs, mais ce ne sera qu'une fleur à la fois au lieu d'un assortiment comme pour les petites femmes qui s'occupent des Garçons Perdus. C'est tous les jours la fête des mères d'après lui. La fête du donnant-donnant.

Il a de la peine à rester concentrer sur une même chose longtemps si cela l'ennui trop vite, il tente de s'entrainer à garder son esprit vagabond enchaîné au moment présent plus longtemps. Pit a aussi cette tendance à se convaincre de choses comme si le monde qui l'entourait était fou mais pas lui, c'est lui qui est normal. Et c'est donc dans un monde méprisant qu'il cherche à s'entourer de personnes comme lui, des gens qui seraient en quelque sorte uniques. Pit cherche toujours à s'amuser, il ne supporte pas l'idée de s'ennuyer. Parfois, il vient même jouer aux cartes à côté d'un des raccommodeurs, ce qui pourrait entraver le travail du jeune travailleur. Il se désintéresse vite des choses mais il s'efforce à rester fixé sur ce qu'on lui dit sur le moment, et ses discours sont parfois décousus et plutôt grossiers par moment.

Le respect, il aime qu'on le respecte un minimum avant tout pour éviter qu'on le regarde de haut, mais aussi car il a tendance à ne pas apprécier les personnes méprisantes comme la femme de son père décédé. En fait, c'est le regard qui évoque en lui ce vieux souvenir de plus en plus flou. Peu à peu l'ancien monde s'efface, comme s'il ne restait plus que le présent. Un présent qui semble se répéter encore et encore, pour lui, le monde reste en mars, car c'est durant ce mois qu'il est arrivé à Never Land. Le jour où avril viendra, ce ne sera plus le même jeu de carte.

Pit aime jouer le sort plutôt que de prendre la responsabilité, cependant, ce que ses cartes veulent dire... eh bien... ça peut changer. Au final, il prend les décisions, mais son esprit les traduit pas le coup du hasard. Il voit le monde comme un plateau de jeu, et ce que Peter Pan offre est un bel exemplaire.

Son comportement est très différent de ceux de la plupart des raccommodeurs, mais il sait parfaitement utiliser les outils et les techniques de couture. Un vestige de son passé où il ne pouvait compter que sur lui-même.
Il aime bien les armes à feu mais... il n'en a pas, évidemment.

Pourquoi le surnom "Le Joker", ce n'est évidemment pas en lien avec les farces, il s'agit d'une référence aux cartes. Puisqu'il ne s'en sépare jamais et semble tout y ramener.

Il a l'air tellement ailleurs, comme venu d'une autre planète peut-être. Mais pourtant, il était bien ancré dans le monde ordinaire, où il fallait de l'argent, tout se monnayait. Tout comme l'attention de sa belle-mère, Pit devait être utile. Il était le seul homme de la maison après tout, les seuls moments où cette mère de famille daignait lui donner de l'importance, c'était pour le trainer avec elle dans les bas-quartiers. Après l'avoir bien nourrit à l'alcool et autres substances... Pendant qu'elle n'avait plus besoin de se vendre, elle vendait à la place le fils de son ancien époux. Ces épisodes sont flous et encore plus grâce à l'effet qu'à l'île à dévorer les mémoires. Pourtant, l'esprit modifie les pensées, elles devront concorder avec les agissements. Cette fausse mère était écœurante. Donnant-donnant, il faudra changer les rôles. Cette femme avait été la manipulatrice, alors le Joker fera en sorte d'être au-dessus dorénavant.

Il monnaie les câlins de la mère, il fait des marchés auprès d'elle et des enfants. "si tu fais ça, tu auras ci". Par exemple, il vérifiera que le travail accompli durant la journée soit valable pour un simple câlin à la mère. Il estime, plus par jeu, que les attentions se gagnent. Il ne méritait l'attention de sa belle-mère que lorsqu'il faisait ce qu'elle lui disait de faire, même si son libre arbitre était énormément embrouillé. C'est donc tout naturellement qu'il veut que les enfants entre dans son jeu. Un donnant-donnant en quelque sorte. Il s'amuse à faire des liens entre les Garçons Perdus de genre opposés, assurant que cela reste un jeu. C'est un jeu, un jeu de poupée, mais avec des êtres de chair. Il a toujours vu des gens faire ça, il a toujours vu sa belle-mère le faire. Il refait, sans se souvenir de ce passé, ce qu'il constatait. Il se venge petit à petit, recréant des situations, où il serait cette fois, celui qui manie les règles de son jeu de carte.

Et ces fleurs... elles servent à faire plaisir, à charmer. Il donne des fleurs, mais il attend peut-être autre chose, forcément autre chose. Il aime coudre les liens de jeux amusants.
Les raccommodeurs ne sont-ils pas ceux qui usent des dés à coudre ? Cette pensée le ferait tellement rire.

Inconsciemment, Pit regarde les autres comme étant des échos qu'il lui faut manier afin de se venger, car ça l'agace de ruminer sa rancune. Une rancune envers qui ? Il ne sait pas, alors il généralise.
Il aime conseiller aussi, enfin, conseiller à la manière que sa belle-mère lui faisait. De mauvais conseilles dont il n'est pas conscient, il pense que c'est normal, que c'est ainsi qu'on accorde de l'attention. Pit ne pense pas à mal, il croit ne pas penser à mal. Cela n'a pas suffit pour éviter des situations peu envieuses pour les bénéficiaires de ces "conseils".

Il demande aussi à ce qu'un soin particulier soit apporté aux vêtements des Garçonnes et Mères lorsqu'il faut en raccommoder.



Unique au monde

- Peut éclater de rire à tout moment, que ce soit approprié ou non. Ce sont des crises incontrôlées, c'est souvent pour ça qu'il a des courbatures au ventre à force de rire.

- Il  trouve que l'île manque de ces jolies filles qui arpentaient les rues de son ancien monde, bien sûr, il ne se souvient pas de ce qu'elles étaient. Ni même de ce à quoi elles ressemblaient. Juste un vague souvenir que cela était amusant lorsqu'il sortait avec des amis. Dans l'état où il vivait, il était majeur. Enfin, légalement, mais la maturité est totalement absente. Il vit dans un monde qu'il voit comme il veut bien le voir. Il pense que les Garçonnes devraient participer à ce bal des rues, une pensée qui pourrait lui couter cher.

- Il aime faire des tours de magie, ceux avec les jeux de cartes. Il en a un grand nombre en réserve. Ces cartes sont au complet, les quatre familles y sont, et leur dos est dessiné d'une multitudes de petits symboles verts.

- Une batte de baseball en métal est aussi en sa possession, il ne voulait pas s'en séparer lorsqu'il est parti pour l'île.

- Son nom vient du fait qu'il est comme une fosse, si on l'ignore il risque d'être aussi embêtant qu'un fossé. Enfin, c'est plutôt lié à sa soif d'histoire pareil à un ravin qui ne se remplit jamais. Il veille à ne manquer de rien. Mais ça ne comble jamais son esprit. Les jours semblent se répéter, ça l'agace. En fait, les enfants ne le voient pas vraiment, ce n'est donc pas cela qui lui a donné son nom. C'est plus simple en réalité : lorsque quelque chose ne va pas comme il le veut il laisse échapper un terme : vide. Son sourire disparaît, son regard se fait sérieux, presque inexpressif à côté de son visage amusé habituel. L'air dépité, blazé. Il aime aussi utiliser ce mot pour donner un avis négatif sur un travail réalisé ou sur une idée, son expression favorite est : c'est plus vide qu'une fosse.

- Ses grands sourires permanents sont plus des déguisements, lorsqu'il est déçu ce sont ses yeux qu'il faut observer. Tout est dans ses prunelles d'absinthe.

- L'absinthe, il adorait ce spiritueux, il allait le prendre dans le meuble de sa belle-mère. Cette dernière n'en avait que faire des bêtises de Pit après tout. C'est d'ailleurs comme ça qu'il avait pu se faire tatouer un 4 sous l'œil gauche. Elle ne s'occupait pas de lui mais signait tout ce que le Joker lui demandait, tant qu'il ne parlait pas et se contentait de montrer un morceau de papier à marquer. C'est suite au souvenir de cet alcool qu'il cherche la Fée Verte sur l'île, pas le spiritueux mais réellement la fée d'absinthe.

- Il suit la règle du donnant-donnant, que ce soit en positif ou en négatif.

- Pit apprécie aussi faire des choix en tirant une carte au hasard.

- Le Joker accroche aux fleurs qu'il offre un ruban de sa confection, parfois accompagné d'une carte qu'il viendra peut-être récupérer plus tard.

- Il accorde des significations aux cartes, surtout aux quatre familles. Une sorte de jeu que seul lui-même comprend ou prend en compte.

- Pit affectionne aussi les enfants de son groupes, bien que ses réactions peuvent être excessives, en bien ou en mal. Il attend beaucoup de ces jeunes êtres, il est exigeant malgré son air débraillé.

- Le Joker porte des rangers noires aux pieds ainsi qu'un pantalon brun rentré à l'intérieure des chaussures, des bretelles pendent à son froc et son haut est une simple chemise négligée aux manches retroussées. Un genre qui lui ait resté de son ancienne vie. Il a aussi une petite tresse fine qui tombe sur le côté droit de son visage parmi les cheveux mi-longs ébouriffés. Il garde aussi des lunettes d'aviateur sur le crâne, c'étaient celles de son père. Même s'il ne s'en souvient plus aujourd'hui.

- Pit voudrait bien pouvoir mettre des fées dans des bocaux pour mettre plus de couleurs, et voir si ce serait amusant. Mais pour le moment, les petits êtres magiques ne semblent pas être d'accord.

- Il adore manger des pâtisseries.

- L'esprit est embrouillé, perdu dans une douce folie.




L'île

Comment vis-tu ton séjour à Never Never Land ? Que représente ce lieu pour toi ?  
D'un côté c'est cool, mais j'ai l'impression que ça manque de trucs, des choses qu'il faudrait réinventer. Mais c'est peut-être parce que les enfants ne pensent pour la plupart pas assez de la même manière que moi... peut-être, je ne sais pas vraiment... Bref, c'est génial, en un sens, c'est mieux que mon ancien chez moi, du moins c'est ce que mon esprit me chuchote. Cet endroit, cette nouvelle "famille" ne doit pas me décevoir, ce que Peter propose doit être le mieux. Je m'attends à ne pas voir de mépris dans les prunelles des gens. Je déteste ça, le mépris ou qu'on me prenne de haut.


Regrettes-tu ta vie d'avant ? Voudrais-tu pouvoir retourner dans le monde ordinaire ?  Si tu n'en as jamais connu d'autre, désirerais-tu une autre vie ? L'autre monde te fait-il envie ?
Je ne pense pas vouloir y retourner, quelque chose me dit que je n'y gagnerait rien. Si c'est pour revoir la sale tête de ma belle-mère, je veux pas y retourner. Mais... peut-être pour ma sœur, mais il me semble que je ne la reverrais pas de toute façon, je ne sais plus exactement pourquoi.


Comment vois-tu Peter Pan ? Quels sont tes sentiments envers lui ?
J'attends beaucoup de lui, j'attends qu'il me montre ce qui m'a fait venir ici. Je fais ce qu'il me demande de faire, mais ça m'embête toujours si la carte que j'ai tirée m'aurait dit de ne pas obéir. Mais je le fais et tant pis. Je l'aime bien pour l'instant en tout cas, pour l'instant ce que je vois me plaît.




Bout d'aventure

Pit aime les gens, les gens sympas qui ne le regarde pas comme cette ombre qui était sensée être mariée à son père. Il est si heureux, enfin, son sourire est si dissonant parfois. Bref, pourquoi se répéter encore ? La nouvelle journée commence, fade, mais le sourire est déjà là. Il ne faut pas que la petite soeur ait l'impression que la vie est triste. Le Joker avait promis que le lendemain sera mieux, qu'elle n'aurait pas à se soucier que son demi-frère soit laissé pour compte encore et encore au sein de sa propre famille.

Et cette question, pourquoi est-ce qu'elle l'a posé ? Pit ne pouvait pas se souvenir du nom de cette petite ombre qui semblait jouer le rôle de la fille de sa belle-mère, ses souvenirs sont bien trop confus. Son esprit s'égarait dans cette pensée venue du passé flou, la question : tu avais dit que demain serait mieux. On est demain, pourquoi ce n'est pas mieux pour toi ?
Il avait répondu que c'était parce qu'aujourd'hui se répétait en boucle, mais qu'un jour on passera au jour suivant.

Le Joker secoua la tête afin de revenir sur ce qu'il faisait, un château de cartes. Ce n'était pas un tour de magie, mais c'était amusant. Il tentait de garder sa concentration comme ça, de garder son intérêt sur une chose à la fois. Un grand sourire ancré sur son visage, concentré pendant que les autres enfants étaient en train de raccommoder des vêtements. Ces enfants n'étaient pas capables de prendre soin de leurs affaires, Pit avait toujours dû se soucier de la moindre couture sur ses habits, il ne comprenait pas pourquoi ce n'était pas dans les priorités des autres. Ils sont tous fous.

Pit se figea. Il ne bougeait plus. La tour fragile face à lui n'avait atteint que le second étage. Des spasmes, le garçon aux yeux verts magnétiques tentait de retenir un rire qui finit par éclater. Ce qui provoqua la perte de ce qui aurait été un si bel édifice miniature. Dans une neige de lambeaux de château, le Joker s'était plié en deux, les mains se tenant les côtes. Il riait tant, au point que le calme des lieux semblait avoir été poignardé. Il tenta de reprendre son calme, comme un plongeur cherchant à retrouver la surface afin de prendre son souffle. Après plusieurs tentatives, il se reprit enfin. Laissant un grand soupir se glisser là ou les cartes volaient quelques temps avant. Relevant le regard, le sourire se déforma en un air agacé lorsque les iris verdoyantes s'étaient posées sur le cadavres de cartes.
Dans un râle soufflé, Pit se leva afin de ressembler son précieux jeu. Ce n'est après avoir récupéré son tas qu'il jeta un œil aux enfants. Il ne pourrait pas dire ce qu'il y vit puisqu'il n'avait regardé qu'avec peu d'attention. Tout son esprit était encore tourné sur ses cartes volantes. Le sourire exagéré était revenu, il mélangeait les morceaux qu'il venait de ramasser.

Tous ces enfants-là, les raccommodeurs, sont pour lui des cartes. Les cartes de son jeu, mais surtout, qu'il le veuille ou non, celles de Peter Pan aussi. Il faut prendre soin de ses chères pièces de jeu, il faut les aimer pour qu'elles puissent donner une main gagnante. Et puis... la Fée Verte. Il faudra la trouver sur cette île ! Un léger rire s'échappa.

Ses yeux se posèrent cette fois-ci sur l'une des Garçonnes, un large sourire se dessina, un peu différent des autres. Décidément, il manquait quelque chose sur cette île. Il ne sait pas quoi exactement, mais quelque chose.
Il vint se planter devant celle qui avait éveillé cette interrogation. Il jouait avec ses cartes tout en observant à la fois le travail de la Garçonne et cette dernière. Pit resta un instant comme ça avant de laisser un léger rire s'envoler puis il quitta la zone. Il s'était lassé. Son esprit venait de l'emporter dans l'idée de chercher la fée d'absinthe. Le Joker souriait à s'en déchirer les joues.



Invisible pour les yeux

T'as un Pseudo ? Kuria
Et un âge ? vingtaineuh
C'est quoi ton Avatar  ? Toma d'amnesia (avec des modifications)
Comment t'as découvert l'île ? ceci est un DC
Tu la trouves comment ? c'est coool
Dis, tu crois bien aux fées ? surtout en la fée verte, mais oui :3


Dernière édition par Pit le Dim 6 Mar 2016 - 16:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 553
✘ SURNOM : La Grincheuse
✘ AGE DU PERSO : Entre 15 et 17 piges.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : I was there at the birth,
Out of the cloudburst,
The head of the tempest.
Sujet en cours : I - II - III - IV

MessageSujet: Re: Happy happy happy   Sam 30 Mai 2015 - 11:13

OH NON. PAS LUI.

Je plaisante, je plaisante 8D elle est cool cette version de Pit ! Il sait pas contrôler son rire lui non plus, fufu.

Bonne chance pour ta validation ! 8D








I don't want to be saved
I wanna go down with you


Playlist
Theme song

L'essence de Green:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 741
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Happy happy happy   Sam 30 Mai 2015 - 12:54

HELLO~

Haha thanks xD faudra créer un club 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Pan
avatar

♛ Roi des Garçons Perdus ♛


✘ AVENTURES : 2632
✘ SURNOM : L'Enfant Roi
✘ AGE DU PERSO : Eternel

✘ DISPO POUR RP ? : Un peu chaud !
✘ LIENS : Je suis un petit oiseau à peine sorti de l'oeuf.
Et aussi tout ça !

MessageSujet: Re: Happy happy happy   Sam 30 Mai 2015 - 15:49

Félicitations mon enfant


Tu es condamné.





Plus que cool même, ton personne est complètement hors de toute norme, de tout chemin tracé, il va dans tous les sens tout en ayant une personnalité vraiment propre et singulière. Tu auras compris de toutes façons à travers mes remarques en cb et ailleurs qu'il m'a fait de l'effet (en tout bien tout honneur VOYONS) et que je crois qu'il y a énormément de choses à tirer de lui, que ce soit à travers son rôle ou sa relation avec Peter (qui m'intéresse particulièrement car je suis très narcissique). Je le redis, le coup des capes est génial et tout son côté bouffon me plait beaucoup, ainsi que sa relation aux filles, aux autres. Bref, je le trouve vraiment très intéressant ! Bienvenue, Joker.

_______________________________

Je te serre chaleureusement la main. Cours vite créer ton Dé à Coudre et demander un Compagnon de Jeu afin de vivre une aventure ! A moins que tu ne choisisses une Mission Périlleuse ? Tu peux même rejoindre d'autres rêveurs dans l'Odyssée des Songes. Si tu préfères passer du bon temps en papotant, rejoins sans tarder la Nursery. Quoiqu'il en soit, que ton séjour à Never Never Land soit fabuleux et éternel.












Absent jusqu'au 10 décembre environ


La musique que je joue au gré du vent : Flûtes de Pan
Les dessins que je peins au gré du temps : Crayons de Pan



Je tyrannise en forestgreen.




le merveilleux cadeau de mes enfants trouvés:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Happy happy happy   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Daphné est arrivée !!! ( Ellowyne WO2 / Get happy outfit )
» [Traduction par Zeykos] Happy Life (Omchiken)
» Happy Nintendo Friends
» HAPPY BIRTHDAY THIERRY
» Happy Tree Friends

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Faire naufrage :: Gais, innocents et sans coeur. :: On s'envole !-