Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Moloch
avatar

♋ Monstre ♋


✘ AVENTURES : 58
✘ SURNOM : Le cafard
✘ AGE DU PERSO : Indéfinissable...potentiellement une centaine d'années

✘ DISPO POUR RP ? : Un minuscule pitit RP, alors, mais juste par pur gourmandise !

MessageSujet: T'as le cafard ? [PV Fang-Moloch]   Lun 25 Mai 2015 - 15:03

Moloch avait faim. Très faim, même. Mais le gibier se faisait rare ici. Il essaya d’attraper un lapin mais sa queue se planta dans un arbre, cinq centimètres trop haut. Pas la peine de se fatiguer pour une si petite chose. Alors il se mit à cherche autre chose. Un animal plus gros, moins rapide et plus facile à chasser. Alors il se mit à arpenter la jungle. Il partit si loin qu’il arriva dans le bois joli. Les champs des oiseaux étaient différents ici, et les arbres moins hauts, les lianes étaient absentes. Pas de plantes carnivores prêtes à se refermer sur le malheureux qui oserait poser son pied sur leurs pétales immenses, pas de créatures hargneuses prêtes à décapiter le premier qui s’approcherait. Juste de l’herbe, des oiseaux et des buissons sauteurs. Il y était habitué, il devait régulièrement changer de lieu de chasse pour ne pas vider les réserves naturelles en gibier.

Son ventre poussait de longs grognements plaintifs. Le prédateur se résigna à s’approcher des habitations humaines. Il devait manger à tout prix, quitte à s’attaquer à tomber sur un humain. Tout à coup il sentit une odeur qui le fit lever la tête. De la viande, fraîche. Il se mit à galoper en direction de l’émanation. Il la voyait au loin, une biche morte au milieu des arbres. Moloch ne réfléchit pas avant de se jeter sur le gibier qu’on lui offrait. Grave erreur.

Un piège, de peaux rouges, sûrement se mit en marche lorsqu’il s’approcha. La biche se fit tirer en l’air par une corde et un piège de bambou se referma sur le prédateur imprudent. Il se ferma vivement avec un mécanisme élaboré, ne laissant aucune échappatoire au monstre. Les barreaux étaient trop serrés pour permettre à sa mâchoire de les mordre et l’endroit était trop exigu pour lui permettre de griffer la cage. Il était prit au piège et la panique commençait à monter en lui. Il se débattit violemment, mais cela ne faisait qu’aggraver les choses. Sa queue battait furieusement l’air et il poussait de puissants hurlements. Les pièces de sa collerette s’entre-choquaient de rage.

Cette fois-ci, il se pourrait bien qu’il se soit fait prendre. L’idiotie de trop et il était maintenant totalement prit au piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: Re: T'as le cafard ? [PV Fang-Moloch]   Lun 25 Mai 2015 - 17:55

- Moloch
T'as le cafard ?



Près de la cage, étouffé par les hurlements véreux de la bestiole, il y eut un rire. Un tout petit rire moqueur mais bien présent. Un rire de gosse qui est le témoin d’une méchante farce et prendra tout son temps pour aller aider la victime.

Pourtant, la journée avait plutôt mal commencée. Il s’était chamaillé avec une garçonne pour un sujet obscure (et sans doute pas très intéressant) très tôt le matin, s’était fait à son tour enguirlander par une mère pour son attitude arrogante (et ensuite pour son langage grossier face à ses avertissements), avait cassé la corde de son arc en allant chasser et pour couronner le tout cette chaleur caniculaire n’en finissait pas de l’étouffer. Fang s’était mis dans l’idée d’aller tuer à la main quelques lapins histoire de se calmer, et se dirigeait vers un court d’eau de sa connaissance dans le but de rafraîchir ses pieds enflés et sa nuque en sueur.

Les cris rauques avaient attiré son attention au milieu du trajet. Et il ne regrettait pas ce précieux détour. Car après tout, n'y avait-il pas de meilleure vision - outre celle d'un pirate mort - que de voir cette étrange créature insectoïde et affamée prit à un traquenard aussi grotesque qu’évident qu’une cage de peau-rouge.

Toujours riant, Fang sortit de l’ombre dans laquelle il profitait du spectacle depuis bien deux minutes. En plus de sa chemise aux manches retroussées et de son pantalon de cuir, il portait à la taille une ceinture où se balançaient quelques lapins à la nuque brisée. L’arc cassé attaché à son carquois toujours dans son dos, il sortit de sa botte un canif et, sourire aux lèvres, s’avança près de la cage, à l’abri des morsures.

« Eh ben mon bon Paduche*, tu t’es fait avoir comme un jeunot. »
Puis, plus sec. « Vas-y ferme la, tu vas rameuter tout le quartier et va falloir que je taillade des peaux-rouges pour te sortir de là. »

Lentement, d’une main à l’autre, il fit danser le canif.

« Puis tu me permettras de te mater encore quelques secondes, mon beau. De la part de la bestiole qui m’a piqué une biche de belle taille quasiment sous le pif y’a même pas trois jours, c’est quand même vachement marrant. »



paduche: poux en roumain.

Revenir en haut Aller en bas
Moloch
avatar

♋ Monstre ♋


✘ AVENTURES : 58
✘ SURNOM : Le cafard
✘ AGE DU PERSO : Indéfinissable...potentiellement une centaine d'années

✘ DISPO POUR RP ? : Un minuscule pitit RP, alors, mais juste par pur gourmandise !

MessageSujet: Re: T'as le cafard ? [PV Fang-Moloch]   Lun 25 Mai 2015 - 22:13

Chasseur. C’était lui, cet humain que Moloch connaissait bien pour le rencontrer régulièrement. Il ne connaissait pas son nom et l’appelait juste par son statut : Chasseur. Le seul être humain de l’île qui pouvait concurrencer la bête. Chasseur était un enfant, comme tous les garçons perdus. Mais il était l’homme le plus efficace en terme de traque et de chasse en général que le cafard avait eu l’occasion de connaître. Lorsqu’il entendit sa voix, il se calma, arrêta de gigoter et tourna sa tête au mieux que le piège lui permettait pour observer l’adolescent.
Il jouait avec son couteau, le narguait. Il était comme toujours, avec ses cheveux en bataille et son sourire narquois. Tiens, son arc semblait mal en point...La bête essaya de se relever, mais se prit le toit de sa cage. Elle poussa un léger gémissement en direction de l’enfant et gratta les barreaux avec sa tête en guise de demande.

La biche de la dernière fois ? Moloch s’en souvenait. C’était effectivement trois jours avant. Le cuirassé suivait une piste fraîche depuis des heures. Mais quand il avait enfin trouvé sa proie, elle était déjà morte. Chasseur avait été plus rapide. Alors le prédateur en profita pour se jeter sur la biche et l’avait raflé avant de grimper dans un arbre, narguant l’enfant, se moquant presque de lui. Puis il avait disparu à nouveau dans les feuillages en le laissant en plan, profitant de son propre butin pour se rassasier sans trop se fatiguer.

Mais là la créature s’en voulait un peu. Elle sentait qu’elle ne pourrait pas tenir longtemps dans un endroit si petit. La panique commença à revenir et la bête se mit à haleter, tournant la tête à droite et à gauche, interprétant chaque bruissement, chaque mouvement dans les buissons, comme un peau-rouge. Sa queue fit de grands mouvements dans les herbes et la créature gratta la cage comme elle put avec ses griffes, avant de gémir à nouveau à l’intention de Chasseur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: Re: T'as le cafard ? [PV Fang-Moloch]   Lun 25 Mai 2015 - 22:27

- Moloch
T'as le cafard ?



Ah si seulement Fang avait pu entendre les pensées de cette étrange bestiole à son sujet, il n’aurait pas été peu fier. Puis il aurait vaguement regretté de devoir la détromper. Il n’était pas le chasseur le plus brillant de cette île – Arrow le coiffait largement au poteau concernant le tir à l’arc, sans parler de cette écervelée d’éclaireuse qui avait l’audace de l’appeler chaton, le narguant quotidiennement pour des défis abjects histoire de l’humilier un peu plus. Fang s’entrainait assidument, ça c’était bien vrai. Mais il n’y avait qu’à mains nues qu’il méritait son surnom de chat. Agile en course, prédateur observateur, il taillait les lapins sans peine et leur brisait la nuque avec une satisfaction presque morbide. C’était son presque-secret. Ou en tout cas, un acte intime qu’il ne se permettait pas en public. Ca ne regardait pas les autres.

Il aimait un peu trop la chasse de toute façon.

Fang leva la tête quand une goutte de sang tomba dans ses cheveux, et faisant fi des gémissements suppliants de la bête, observa le cadavre de la biche.

« Tu t’es laissé duper par ça ? Tu crevais la dalle ou quoi ? »


Mais Moloch s’agitait, les crocs bavant et sa tête aveugle se frottant contre les barreaux. Il lui fit penser à un animal en cage, dans l’une de ces fourrières qui faisaient partie de son monde avant. Cela lui rappela aussi le dernier né de la famille, dans son parc chouinant tout son saoul pour appeler les bras des adultes. Cela le dégoûta, et lui serra le cœur tout à la fois.

« T’auras une dette, tu sais ça ? »
C’était faux. Il n’y avait pas de dette entre eux. Ils chassaient, se volaient dans les plumes de temps en temps, et il n’y avait que la paix un peu joueuse de deux concurrents. « Déjà va falloir que tu t’éloignes de l’Arbre de chef Pan, ou tu vas avoir des emmerdes… Et je pourrais pas te défendre. » On commençait déjà à jaser sur la disparition de certains marmots, sans être trop certains de la culpabilité des pirates. Alors si Paduche se montrait clairement visible, la guerre serait lancée contre la bouffeuse.

Fang s’en foutait un peu, au fond. Des gosses dévorés – chiards en moins, plus de viande pour lui au buffet – comme du destin de la bête.
Quoique. Non. Le destin de la bête lui importait un peu quand même.

« Allez cesse de geindre. T’es pitoyable… Ca me donne envie de te laisser dedans. »
Cependant il sauta sur la cage sans tarder. Monta dans les cordages. La bête n’entendit rien que le cisaillement de son couteau contre le lien épais qui maintenait la cage fermée. Un lien qui claqua comme un coup de feu dans le silence de la forêt, faisant tomber les pans des barreaux, libérant la bête aussi soudainement qu'elle avait été prise. Le Chat s’accrocha à une branche de l’arbre, à proximité de la biche – dont le fumet, à la fois frais et faisandé, commençait à se faire écœurant.

Par prudence, il prit le temps de regarder la réaction de la bête. Il n’était pas assez con pour descendre tout de suite.

Revenir en haut Aller en bas
Moloch
avatar

♋ Monstre ♋


✘ AVENTURES : 58
✘ SURNOM : Le cafard
✘ AGE DU PERSO : Indéfinissable...potentiellement une centaine d'années

✘ DISPO POUR RP ? : Un minuscule pitit RP, alors, mais juste par pur gourmandise !

MessageSujet: Re: T'as le cafard ? [PV Fang-Moloch]   Mar 26 Mai 2015 - 19:15

Libre. Moloch pouvait à nouveau bouger. Son premier réflèxe fut de se relever de toute la hauteur de ses pattes avants et de pousser un feulement sec et puissant, faisant s'envoler la plupart des volatiles dans les environs. Puis il fit craquer son cou et enchaîna en entrechoquant ses plaques de carapaces. Enfin, il agita sa queue en spirale. Puis il lorgna le cadavre au-dessus de lui. Il fit un bond suffisant pour l'atteindre et s'y accrocha, tête en bas, avant de sectionner la corde qui maintenant la biche d'un mouvement rapide de sa caudale. La lame au bout de celles-ci siffla dans l'air et trancha avec une terrifiante aisance le lien.

La biche tomba au sol dans un craquement morbide et le cuirassé s'empressa de lui ouvrir le ventre d'un second mouvement de queue. Enfin, il plongea sa tête dans les entrailles tiédasses de l'animal et dévora avec avidité la chaire qui d'autres fois lui aurait fait froncer le nez. Il arrachait des morceaux de viande avec violence, lançant des morceaux en tous côtés et produisant d'importantes effusions de sang. Après avoir mâcher -ou plutôt déchiqueté- toute la partie centrale de la biche, ne laissant que la tête et les jambes avant ainsi que les jambes arrières, reliées par une colonne vertébrale couverte de viande mâchouillée et tenant des côtes brisées, il releva la tête vers l'enfant.

Avait-il parlé de problèmes ? L'animal sembla s’asseoir et pencha la tête sur le côté, ses lames dorsales se relevant d'un air interrogatif. Alors qu'il demandait silencieusement des explication à Chasseur, du sang coagulé coulait de sa tête maintenant rougeâtre voir brune du liquide visqueux. Il dégageait à présent l'entêtante odeur de la mort. Il faisait peur à voir, il semblait ne pas avoir mangé depuis des jours. Et maintenant il se trouvait à moins de 10 kilomètres des habitations des garçons perdus. Aussi, il semblait plus sauvage que d'habitude, plus excité, comme si la météo avait un impact sur son comportement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: T'as le cafard ? [PV Fang-Moloch]   Mer 27 Mai 2015 - 19:29

- Moloch
T'as le cafard ?



Bien lui en prit, car la bestiole semblait vraisemblablement crever de faim. Ce qui expliquait sans peine la raison de sa présence aux abords du village des garçons perdus, et par conséquent, dans ce piège merdique. Fang eut un mouvement de recul quand la lame fusa à ses côtés, découpant la corde maintenant la biche aussi facilement qu’une feuille de papier, et s’accroupit finalement sur sa branche, les sourcils froncés, observant Moloch dévorer le cadavre avec une satiété évidente. Il n’en fut pas dégoûté de voir le sang jaillir. Peut-être simplement fasciné par la taille des crocs qui s’enfonçaient dans la chair comme dans du beurre et de ce que ces dents tranchantes laissaient derrière elles : un puzzle rougeoyant où les os subsistaient, brisés, dressés comme des épines dans le ventre autrefois plein de l’animal. Les yeux vides et noirs de la biche semblèrent l’observer, mais Fang ne cilla pas. Il n’avait jamais craint la mort et si le spectacle ne le satisfaisait pas tant que ça, il ne le mettait pas non plus mal à l’aise.

« T’en as foutu partout »
Se permit-il simplement de commenter. Avant de s’assoir sur sa branche, laissant ses jambes se balancer gaiement. De là haut, Moloch semblait encore plus petit que d’habitude, et il se surprit à sourire en notant le comportement presque canin de l’insectoïde quand ce dernier leva la tête dans sa direction. « Qu’est ce que t’as ? Tu veux ma photo ? »

Recouvert de sang et sa queue fouettant l’air, trahissant son excitation, la créature ne broncha pas. Comme en attente d’une réponse qui ne venait pas. Fang soupesa l’idée de le rejoindre au sol – il courait vite, il avait des réflexes, il pourrait éviter une attaque si Moloch le prenait en chasse pour un dessert supplémentaire. Mais demeura sagement sur son arbre.

« Faut que tu te casses. »
Lança-t-il abruptement. « T’as bouffé ok, mais ici y’a trop de pièges, trop de chasseurs pour une créature comme toi. Ils vont réussir à te choper, tu sais. … Tu me comprends, saloperie de cafard ? »

Son ton se fit plus sérieux.

« Tape au sol si tu me comprends. Tape deux fois ou parle, mais fais quelque chose. Sinon ça va me saouler. »


Revenir en haut Aller en bas
Moloch
avatar

♋ Monstre ♋


✘ AVENTURES : 58
✘ SURNOM : Le cafard
✘ AGE DU PERSO : Indéfinissable...potentiellement une centaine d'années

✘ DISPO POUR RP ? : Un minuscule pitit RP, alors, mais juste par pur gourmandise !

MessageSujet: Re: T'as le cafard ? [PV Fang-Moloch]   Mer 27 Mai 2015 - 22:13

Si Moloch comprenait Chasseur ? Dans les grandes lignes, comme un chien peut apprendre de la langue des hommes. Il comprenait qu'en restant ici, il courait peut être un danger. Il comprit aussi que l'enfant le demandait de frapper le sol si il entendait se qu'il disait. La bestiole pencha la tête d'un air interrogatif, puis regarda ses pattes griffues, puissantes, mais aussi abîmée et sales. Il leva un peu le bras gauche et...et se le lécha. Bien sûr qu'il comprenait les dires de l'humain, mais il n'en avait que faire. Pour lui, aucun humain ne pouvait avoir sa peau, sauf celui qui lui parlait en ce moment, et encore. Dans un duel, c'était toujours la créature uniquement faite pour tuer qui gagnait contre l'humain, adapté à une vie civilisée.

Il mordit la biche à la nuque et fit demi-tour. Il s'éloigna jusqu'à la petite rivière passant à côté et déposa sa proie. Le cafard baissa la tête vers l'onde, regarda l'enfant, puis se mit à boire calmement. Après quelques coup de langue, il fit comme un soupir et releva la tête. Il se tourna à nouveau vers l'enfant.

Mwrrrrrr...

Il lui indiquait à sa manière de s'approcher. Ses lames étaient abaissées, comme si il était nerveux ou triste. Sa légère déprime était du à la fois à sa faim, mais aussi parce qu'en ce moment Moloch se sentait très seul. Pourtant il ne se souvenait pas avoir éprouvé pareil sentiment avant. Mais sa mémoire ne remontait pas au delà de trente ans. Physiquement il était aussi plus pâle de jour en jour, seule sa carapace restant toujours aussi sombre. Il attendait que Chasseur s'approche en le regardant, assis au bord de l'eau, sa queue l'entourant lui et sa proie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: T'as le cafard ? [PV Fang-Moloch]   Mer 27 Mai 2015 - 22:54

- Moloch
T'as le cafard ?



Évidemment cette bestiole ne comprenait rien à rien. Fang n’en fut pas surprit, mais la déception fut clairement perceptible dans son regard. D’une certaine manière, il enviait parfois la complicité qui liait Yag et Maxence, la chimère soutenant la mère à chaque occasion, discutant même avec elle, veillant sur les petits. Comme celle de Arrow et de son stupide cerf que personne pouvait bouffer. Depuis que la bestiole s’était installée sur le territoire, jouant avec lui à chasser ses proies et à être la victime des propres traquenards du chasseur, Fang s’était presque mit dans l’idée que s’il devait y avoir une seule créature à qui il pouvait montrer une certaine once d’attachement, c’était bien ce xenomorphe. Dans sa laideur, sa bizarrerie et sa sauvagerie, il se retrouvait tout à fait. Comme si Moloch possédait sa véritable apparence.

Mais Moloch lui ressemblait aussi en âme. Solitaire, égaré, ne vivant que pour tuer, pas pour aimer. Stupide aussi, fondamentalement animal. C’était rassurant quelque part. Et aussi détestable, d’être confronté à ce reflet.

Fang descendit de l’arbre, sans plus hésiter.

Dans le monde réel il aurait pu perdre son temps à culpabiliser sur ce qu’il était. Mais pas ici, dans le pays de son roi et du tout possible.

« N’approche pas la carcasse de l’eau ou ces maudites fées vont nous demander des comptes. Je pense pas qu’elles aiment qu’on salope leurs ruisseaux avec de la viande avariée et du sang en rigoles. »


Il faisait bien plus frais près de la petite rivière. Et si Fang resta à distance de dix pas de la bête, son langage corporel affichait un bien-être total. En confiance, presque nonchalant, il défi la ceinture qui maintenait les lapins tués et la fit tomber à terre avec son arme et son carquois.

« Touche pas à mes proies hein. »
Aussi rapidement, il déboucla son pantalon, le laissa choir sur ses hanches jusqu’à l’abandonner à un buisson, sa chemise à carreaux le rejoignant presque aussitôt. En caleçon et marcel grisâtre, il entra dans le courant, frissonnant du torrent glacé qu’il sentait filer contre ses chevilles. Ses cheveux relevés sur sa nuque par un cordon de laine, il prit de l’eau en coupe et s’arrosa la nuque ainsi que les aisselles, effaçant la trace de sueur âcre qui l’avait suivi toute la journée.

« Bordel que ça fait du bien ! Tu devrais venir. »
D’une pichenette, Fang l’arrosa. « Allez fais pas ta chochotte. »


Revenir en haut Aller en bas
Moloch
avatar

♋ Monstre ♋


✘ AVENTURES : 58
✘ SURNOM : Le cafard
✘ AGE DU PERSO : Indéfinissable...potentiellement une centaine d'années

✘ DISPO POUR RP ? : Un minuscule pitit RP, alors, mais juste par pur gourmandise !

MessageSujet: Re: T'as le cafard ? [PV Fang-Moloch]   Jeu 28 Mai 2015 - 20:50

N’approche pas la carcasse de l’eau ou ces maudites fées vont nous demander des comptes. Je pense pas qu’elles aiment qu’on salope leurs ruisseaux avec de la viande avariée et du sang en rigoles.


Moloch regarda le cadavre à ses côtés et le prit par la nuque avant de le déposer quelques mètres plus loin. Il observa ensuite Chasseur retirer ses vêtements en penchant la tête sur un côté et en relevant une des lames de sa collerette. Quand le cafard remarqua le lapin, il se lécha les babines, mais sur la remarque de l’humain, il se ravisa. Mieux valait se tenir à carreaux pour le moment, histoire de ne pas lui faire regretter de l’avoir libéré.

Quand Chasseur descendit dans l’eau, Moloch se releva et s’approcha, toujours plus intéressé. Effectivement la chaleur était vraiment insupportable. Elle lui donnait des maux de tête, des courbatures, ouvrait sa faim et lui donnait soif. Il ne vit pas le petit jet d’eau, mais le ressentit sur sa sombre carapace. Les petites gouttelettes s’évaporèrent rapidement, mais elle firent un agréable sensation de fraîcheur là où elles avaient éclatées. Le prédateur s’approcha alors encore, plongea doucement la tête dans l’eau avant de se laisser glisser dans l’onde sans une éclaboussure et dans un silence terrifiant. Il nagea un peu avant de relever la tête, non loin de l’humain. L’eau sur son passage comportait des petits aglutinements de sang coagulé, mais après quelques mouvements, sa carapace brillait à nouveau.

Il plongea à nouveau sous l’eau et disparut quelques secondes, s’éloignant vers le milieu de la rivière, avant de revenir, un poisson dans la gueule, agitant encore désespérément ses nageoires. Le cafard lui prit la tête avec une de ses pattes, et l’arracha avant de croquer l’animal, le coupant presque en deux. Après l’avoir engloutit, il tourna sa tête aveugle vers Chasseur, et lui afficha se qui ressemblait à un sourire. Il indiqua ensuite le banc de poissons au milieu de la rivière d’un mouvement de tête. Il proposait à l’humain de voir qui pêcherait le plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: T'as le cafard ? [PV Fang-Moloch]   Sam 30 Mai 2015 - 14:11

- Moloch
T'as le cafard ?



Fang plongea, se permettant quelques brasses dans l’eau peu profondes avant de ressortir, souriant sous le soleil, rejetant sa queue de cheval en arrière et sentant sur ses épaules le poids de son épaisse chevelure dénouée. Le cordon avait du se perdre dans le courant. Il en ronchonna vaguement avant de faire la planche, fermant les yeux. C’était peu prudent, pas à cause des peaux-rouges qui pouvaient rôder dans cette zone et qui se demanderaient bien vite quel avait été l’animal capable de briser sa propre cage et d’emporter avec lui le piège sans mal, mais bien à cause des autres chasseurs de son clan. Garçon perdu ou pas, le chat ne se permettait pas de s’amuser en public. Il demeurait figé, rigide, oscillant entre l’arrogance et le dédain absolu. Ses rares sourires, on les devait à la compagnie de Peter, aux combats mémorables contre les pirates qui affutaient ses envies de meurtre, ou à la solitude bienfaitrice de la forêt quand il chassait le repas du soir. Moloch s’avérait une exception étrange dans son quotidien.

Il avisa la bête, l’éclat neuf de sa carapace que l’eau semblait soigner, ses mouvements presque gracieux et ondulants. Fasciné, Fang ne se permit aucun commentaire, pas même quand rapide, le cafard arracha de l’onde un poisson qu’il entreprit de dévorer. Quand ce dernier fut à proximité, il se redressa et tendit simplement la main. Son regard noir observant la taille des crocs qui lui souriaient – souriait-il vraiment d’ailleurs ?

Puis doucement il caressa le pli de son crâne jusqu’à la collerette. C’était froid, lisse et doux. Fang retira aussitôt sa main.

« Tu veux chasser c’est ça ? »
Il pouvait voir le banc que les mouvements des deux comparses n’avait pas encore fait fuir. « J’ai pas de panier sur moi mais ok. » C’était une idée à prendre pour le lendemain d’ailleurs, profiter de l’aube pour aller pêcher avec les autres plutôt que de chasser la biche endormie.

Ses pieds dérapèrent sur le gravier de la rivière, il manqua de trébucher et se rattrapa aussitôt à la carapace. Troublés par l’onde, quelques poissons filèrent plus loin. Mais la majorité demeura dans le fil du courant.

Le chat avisa une montée dans le lit, formant comme une cascade, entre deux gros rochers. Chasser un poisson à mains nues s’avérait un autre sport que d’attraper le lapin. L’eau entravait les mouvements, et il n’avait pas les mêmes réflexes en nageant qu’en courant. Il lui fallait se montrer plus malin.

Il prit place sur l’un des rochers, se pencha dans l’onde, attentif.

Et plongea la main vivement quand un éclat argenté tenta de filer par la cascade. Ses ongles se plantèrent dans les écailles du poisson qui se débattit avec acharnement, sans arriver à survivre à l’empoignade. Fang le ramena à l’air, un grand sourire aux lèvres. Et sa voix joyeuse clama.

« Et d’un ! »



Revenir en haut Aller en bas
Moloch
avatar

♋ Monstre ♋


✘ AVENTURES : 58
✘ SURNOM : Le cafard
✘ AGE DU PERSO : Indéfinissable...potentiellement une centaine d'années

✘ DISPO POUR RP ? : Un minuscule pitit RP, alors, mais juste par pur gourmandise !

MessageSujet: Re: T'as le cafard ? [PV Fang-Moloch]   Lun 1 Juin 2015 - 21:16

Moloch frissonna quand Chasseur passa sa main sur son épiderme. Jamais. Jamais ils n'étaient partis aussi loin, tous les deux. Jamais ils ne s'étaient fait de tels attouchements. Jamais ils n'avaient partagé un tel contact. Cet acte -sûrement involontaire- était à des centaines de kilomètres de leur relation fraternelle et rivale. Le cafard détourna légèrement la tête en avalant sa salive.
Il était visiblement gêné. Mais se qui le rendait le plus mal à l'aise, c'est qu'il n'avait pas éprouvé une envie de recul, ou du dégoût. Non. Il avait aimé ça. Il en avait éprouvé du plaisir.

L'enfant retira vivement sa main. Bien sûr, si il n'éprouvait pas la même gêne, en tout cas il avait préféré ne pas trop s'approcher de la créature. Mouvement naturel face à une bête couverte de lames, de piques, dotée de grandes dents. Bien sûr qu'il s'était rabattu. Mais...
Oublions ça.

L'enfant avait comprit la proposition du monstre, qui se reprit le plus vite possible. Il raffermit sa position quand l'humain glissa et se retint sur lui. Il émit tout de même un petit grognement, presque moqueur.
Il observa Chasseur se démener dans l'eau, puis glissa dans l'onde en silence. Il se posta sur le rocher en face de lui et l'observa. Quand il sortit un poisson, Moloch s'amusa à en enfiler deux d'un violent mouvement de queue dans la rivière. Il gémit d'un air amusé en agitant sa caudale portant deux animaux se tortillant désespérément, une lame d'os plantée dans le corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: T'as le cafard ? [PV Fang-Moloch]   Mar 2 Juin 2015 - 12:47

- Moloch
T'as le cafard ?



L'adresse de l'insectoïde lui fait montrer les dents de jalousie. Mais en même temps, comment pourrait-il prétendre être un adversaire digne de ce nom sur la rivière alors qu'il ne possède ni piques, ni dard, seulement ses mains lisses d'humain et ses pauvres crocs. Une bouffée de colère lui monte dans la poitrine à l'attitude presque railleuse de son comparse, mais aussitôt, un sourire amusé se dessine sur ses lèvres. C'était un défi. Un défi d'être à la hauteur de Moloch, de cette chasse. Il n'espère pas non plus gagner - il est arrogant mais pas con. Mais replonge les mains dans la rivière, attrapant aussitôt un autre poisson avant que ce dernier ne lui file sous le nez. Concentré, attentif, il sent qu'à ses côtés la bête n'en finit par d’empaler ses proies sur sa carapace, et se démène aussitôt pour gonfler le nombre de ses victimes.

Une chasse inutile
, aurait jugé Arrow, sans doute avec sagesse. Les poissons qui s'entassent et agonisent sur le rocher sont tués par plaisir et non par besoin. Mais aux yeux de Fang, leur existence n'a aucune valeur. Ils seront peut-être dévorés par la créature, peut-être abandonnés aux piafs ou aux êtres du pays imaginaires. Pour ce que ça peut lui foutre honnêtement...

Cependant. Trop concentré sur leur jeu, Fang se conforte dans son erreur.

A demi nu, allongé sur le rocher, il ne veille pas sur les alentours ni sur ce qui pourrait l'attaquer. Un bruissement agite les feuilles du côté de la rivière où le cadavre de la biche fait le banquet délectable d'une nuée de mouches affamées par la canicule. L'odeur insoutenable a attiré là un autre prédateur. Et un grognement fait vibrer l'onde tandis que s'extirpe des bois la carrure impressionnante d'un ours de belle taille.

Figé, Fang se tourne en abandonnant les poissons. Sans arc, sans flèches, sans couteau, il ne peut compter que sur l'aide de Moloch.

Ou sur une fuite providentielle.

Revenir en haut Aller en bas
Moloch
avatar

♋ Monstre ♋


✘ AVENTURES : 58
✘ SURNOM : Le cafard
✘ AGE DU PERSO : Indéfinissable...potentiellement une centaine d'années

✘ DISPO POUR RP ? : Un minuscule pitit RP, alors, mais juste par pur gourmandise !

MessageSujet: Re: T'as le cafard ? [PV Fang-Moloch]   Sam 6 Juin 2015 - 21:33

Le prédator enfilait des poissons sur les pointes de sa carapace par dizaines. Il s'amusait comme un fou et amassait un butin plutôt énorme. Mais il ne tarda pas à relever la tête. Un son étranger arriva à ses récepteurs et il affina sa perception. Les proies plantées sur sa collerette bouchaient un peu sa vue, alors il les retira vivement et bondit sur le dos de Chasseur avant de sauter à nouveau pour arriver devant le mastodonte de poils, faisant reculer l'enfant.

Il leva son dos, montrant toutes les lames formant sa mortelle collerette et les fit bruisser en poussant un grognement qui se transformant en feulement aggressif. L'ours lui répondit en se levant sur ses pattes arrières. Moloch fouetta l'air de sa queue avant de bondir à nouveau, mais vers le cadavre de la biche, cette fois. Il s'était placé entre la nourriture et son immense rival. Après de nombreuses tentatives d'intimidations, feulements, cris et coups de patte dans l'air, l'ours se mit à avancer vers l'ephrynide. Moloch répliqua en se jetant sur lui.

S'en suivit une courte empoignade. Moloch s'accrocha au cuir de l'ours, y planta ses dents, puis se détacha et se prit un coup de griffe qui railla sa carapace et le fit rouler sur le sol. Il se réceptionna sur ses quatre pattes et se leva quelques instants sur ses deux pattes arrières, refermant sa collerette sur son dos et gonflant sa poitrine. Il était à présent d'une taille impressionnante, tutoyant presque l'ours. Mais il s'abattit violemment sur le sol, déploya sa collerette dans un claquement sec et poussa un hurlement à en faire trembler le sol.
Sa chitine était-elle en train de se fissurer aux commissures de ses lèvres ?

Son cri fit s'envoler tous les oiseaux dans un large périmètre et plus aucun son autre que celui-ci ne fit frémir la forêt. L'ours en face recula d'un pas, puis d'un deuxième. Quand l'insectoïde s'arrêta enfin, il referma sa collerette et galopa vers l'ours pour lui bondir dessus, la gueule largement ouverte, les griffes de ses quatre pattes prêtes à trancher, et sa queue lui assurant une agilité parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: T'as le cafard ? [PV Fang-Moloch]   Dim 7 Juin 2015 - 21:09

- Moloch
T'as le cafard ?



Se prendre Moloch sur le dos était une expérience en soi – du genre douloureux. 110 kilos de carapace et de crocs enragés qui vous tombaient dessus comme le ciel sur la tête d’un gaulois ne pouvaient pas faire du bien après tout. Fang se retrouvait tel le David chrétien face à Goliath, sans fronde pour espérer équilibrer les choses. Il grimaça violemment, tomba à plat dans la rivière tandis que l’insectoïde se plaçait entre lui et l’ours brun aux narines frémissantes. S’extirpant de l’eau sans grâce, presque sonné, le garçon perdu fut le témoin hagard du combat et ne s’en mêla pas de prime abord, cherchant surtout à retrouver son souffle. Ses épaules lui faisaient un mal de chien, ses côtes aussi – nul doute qu’il aurait des bleus le soir-même, du genre à devoir être expliqué à Maxence. A ses côtés, le paduche se défendait comme un beau diable, il devait le lui reconnaitre. Cela lui permit de se remettre de cette attaque involontaire.

L’adolescent s’écarta du combat, rattachant ses cheveux en vitesse, le corps ruisselant d’eau. Ses flèches étaient inutilisables à cause de son arc brisé. Et il ne lui restait pour combattre qu’un couteau dentelé et une autre arme blanche à lame lisse. Fang les ramassa toutes deux, fermant les yeux au cri dominant du prédateur qui fit vaciller l’ours dans son attaque. Avec un hurlement pareil, il était certain maintenant qu’ils avaient l’attention de la plupart des habitants du bois joli comme de ses visiteurs impromptus. Peu sûr qu’ils s’amènent dans la direction de l’être qui en était à l’origine – beaucoup trop terrifiant – mais il ne pouvait pas rester là et tenter le diable impunément.

Fang profita de la charge de son confrère chasseur pour faire le tour de la scène de lutte, se plaçant dans le dos de l’ours, trop occupé à se défendre pour le remarquer.

Quand ce dernier se leva pour ouvrir sa gueule aux crocs médiocres, espérant une dernière fois faire reculer Moloch, Fang lui sauta dessus.

Ses pieds humides dérapèrent sur les flancs de l’animal. Et son nez se plissa de dégoût à l’odeur de fauve que dégageait la bête. Mais tel un chat, la main crispée sur l’épaule galbée de fourrure et tressaillant de muscles, il grimpa dans son dos, atteignit la nuque de la bête. Et enfonça son couteau au plus profond de son cuir.

L’ours eut un hurlement, tourna sur lui-même pour chasser la bestiole qui venait de le mordre, l’empêchant ainsi de planter sa seconde lame qui tomba au sol. Ses griffes fendirent l’air et il retomba au sol pour s’ébrouer, ses crocs évitant à peine la jambe nue du garçon qui se dressa sur ses pieds, délaissant le couteau profondément enfoncée dans cet amas de chair, piquant la colonne vertébrale de l’animal et le rendant fou de douleur. D’un saut, il se rattrapa à une branche à proximité et ne dû son salut qu’à cette prise de hauteur. L’ours fonça sur l’arbre, le heurtant du crâne, dans un dernier élan de souffrance. Le reste était désormais à Moloch, qui l’avait déjà sévèrement entaillé.


Revenir en haut Aller en bas
Crocodile & Cie
avatar



✘ AVENTURES : 257

MessageSujet: Re: T'as le cafard ? [PV Fang-Moloch]   Mar 9 Juin 2015 - 16:41

Que vois-je ?




Oh certes, Moloch a clairement l'avantage. Mais les choses ne sont jamais si manichéennes au Pays de Jamais, royaume de l'imprévisible, de l'absurde et du caprice. Une gargantuesque chenille aux excès de bave gluante, étonnant rapide, surgit d'un large fourrée. Elle a pris Moloch pour une espèce de grosse fourmi... Et ça l'a mis en appétit. Éjectant l'humain d'un grand geste de l'une de ses multiples pattes, la chenille géante s'empare de Moloch et le plaque contre un arbre, le scotchant au tronc avec sa bave-glue. Elle semble hésiter sur un moyen d'entamer son repas... Ses mandibules claquent dans l'air... Elle est sur le point de charger... Moloch trouvera-t-il un moyen d'esquiver ses assauts ? Fang viendra-t-il en aide à cette créature peu affable jusqu'alors ?

Suspense.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: T'as le cafard ? [PV Fang-Moloch]   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» T'as le cafard ? [PV Fang-Moloch]
» Moloch
» Blangonga fang
» moloch [peinture]
» Moloch:présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Le Bois Joli-