Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Heaven
Heaven

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 518
✘ SURNOM : La Mésange (ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Je suis preneuse, bien sûr !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


[LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone... Empty
MessageSujet: [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone...   [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone... EmptyDim 24 Mai 2015 - 15:19


Binks no Sake

Quelle journée splendide ! Le soleil était rayonnant, il faisait bon, les oiseaux chantes, les petits poissons sont contents... Bref ! Même la vue de ce satané Peter, qui poussait ses cris de coq à tire larigot pour bien réveiller tout le monde, n'avait pas réussi à me sapper le moral. D'ailleurs, j'étais de sortie, une fois encore, et je devais aller chercher des coquillages pour les Artisans. Oui, des coquillages ! Pour décorer les murs et autres, car oui, la plupart des Artisans se soucient de l'esthétique de leurs créations ! Un petit groupe avait d'ailleurs été me trouver la veille pour me demander d'aller à la Plage chercher des coquillage pour leur "dernière création". Je ne suis pas arrivée à en savoir plus sur leur nouveu projet.
Je me dirigeais alors d'un pas joyeux vers la sortie du Grand Arbre, ayant au préalable pris un sac que je mis en bandoulière, pour y déposer mes coquillages. Je passais alors pas la forêt, où résonnait le bruit de mes pas. Je voyais des oiseaux ici et là, et aussi un groupe d'enfants, qui se dirigeait je-ne-sais-où. J'ai fait un bout de chemin avec ceux-ci, puis nos routes se sont séparées, alors que j'appercevais le sable doré de la Plage, à quelques mètres de moi.

Je ne mis pas longtemps avant de le fouler. Je me déchaussais pour mieux sentir le sable chaud chatouiller doucement la plante de mes pieds, et je rangeais mes ballerines dans un coin du sac que j'avais apporté. Je n'avais pas mis mes éternels collants gris, qui commencaient sérieusement à s'effilocher, car je ne les prenais que lorsqu'il faisait froid.
Je m'approchais plus du rivage, là où je serais suceptible de trouver des coquillages. Je vis au loin le Jolly Roger, dont l'étendard flottait au vent, mais tout avait l'air calme sur le navire. Pas de Pirates à l'horizon ? Parfait, parfait ! Je pouvais chercher mes coquillages tranquille, donc. À moins qu'ils ne soient déja sur l'Île ? Non, impossible, j'en aurais forcément croisé un dans ce cas. Je restais un moment à fixer le navire, puis je me mis machinalement à chantonner :

"Binkusu no sake wo
Todoke ni yuku yo
Umikaze, kimakase
Nami Makase !
Shio no mukou de
Yuuhi mo sawagu
Sora nya, wa wo kaku
Tori no uta !"


Binks no Sake, de l'anime One Piece... Haa c'est dans ces moments là que j'aimerais avoir des instruments qui m'accompagnent... Un piano, un violon... Comme dans l'anime... Mais bon, c'est impossible. Je n'ai encore jamais entendu d'instruments dans ce coin là, il faut dire que je n'y vais pas non plus, généralement...

"Sayonara minato
Tsumugi no sato yo
"Don" to icchou utao
Funade no uta !
Kinpa-ginpa mo
Shibuki ni kaete
Oreiachya yuku zo
Umi no kagiri !"


Les vagues faisaient des va-et-viens, ramenant quelquefois des algues. Le paysage était décidément très beau, il me plaisait. Cette eau d'un bleu limpide, ce sable fin, les palmiers et divers autres arbres... De toute façon, j'avais toujours aporécié ce genre de cadre... C'est tellement dommage que des êtres infâmes viennent le pourir, ce cadre.

"Binkusu no sake wo
Todoke ni yuku yo
Warera kaizoku
Umi watteku !
Nami wo makura ni
Negura wa fune yo
Ho ni hata ni
Ketateru wa dokuro !"


Mon sac se remplissait de coquillages, alors que je me déplaçais sur tout le rivage, me retrouvant quelquefois les pieds dans l'eau. Elle était froide, je m'étais surprise à éternuer à plusieurs reprises lorsque les vagues arrivaient sur mes pieds. Couteaux, coquilles d'huîtres, de moules, et autres coquillages, remplissaient maintenant mon sac. Ma voix se mêlait au clapotis des vagues, le vent sifflait dans mes oreilles et je devais secouer la tête pour ne pas laisser de mèches de cheveux me tomber sur le visage.

"Arashi ga kitazo
Senri no sora ni
Nami ga odoru yo
Doramu narase
Okubyou kaze ni
Fukarerya saigo
Asu no asahi ga
Nai ja na-"


J'entendis un bruit au loin, ce qui me fit sursauter. Vivement, je me redressais, puis je refermais mon sac. Aux aguets, je me mis à pivoter pour bien regarder de tous les côtés, pour savoir qui m'avait surpris.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3


Dernière édition par Heaven le Ven 31 Juil 2015 - 19:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ancienne Sirène
Anonymous

Invité



[LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone... Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone...   [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone... EmptyMer 27 Mai 2015 - 21:38

HRP:
 

Les vagues de l'Océan, représentées par lignes étroites et sinueuses dans le sable chaud, semblaient s'étendre paresseusement sous les doigts distraits de Lagune, qui tentait de reproduire sans réel talent  pour le dessin les remous qui agitaient la mer. Étendue sur la plage de Neverland, son ventre posé sur le rivage humide et sa longue nageoire aux écailles brillantes tapotant avec douceur la surface de l'eau, la sirène rêvassait, laissant son esprit dériver tandis qu'elle essayait sans vraiment se forcer d'esquisser la beauté de son Père.

Entendant à quelques mètres d'elle le son de pas étouffés, elle sursauta, interrompant son flux de pensées sans fin et sans véritable utilité. Elle tourna la tête brusquement, avisant une jeune femelle humaine, qu'elle identifia rapidement comme une des Garçonnes Perdues de Peter Pan, s'avancer sur la plage de sable aussi chaud que doré, le regard fixé sur le Jolly Roger, quelques lieues plus loin. Lagune se laissa glisser totalement dans l'eau fraîche et salée et, sans un bruit, s'écarta du rivage, se cachant derrière un de ces rochers qui mouillaient dans la baie. Dissimulée par la surface graniteuse, elle observait, sans bouger et laissant uniquement apparaître ses yeux turquoises, la bipède, qui, vraisemblablement, ne l'avait pas encore remarquée. La tête baissée, elle semblait chercher et ramasser des coquillages, qu'elle entassait pas la suite dans le sac qu'elle portait en bandoulière. La sirène, intriguée, se hissa au sommet de l'énorme bloc de pierre afin d'avoir une meilleure vue sur ce qui se passait devant elle.

La fille commença à chantonner une mélodie que Lagune ne connaissait pas. La femme à queue de poisson pencha sa tête auréolée d'une chevelure d''un blond doré sur le côté, et ferma les yeux, se laissant porter par la chanson. Comme la plupart de ses sœurs, Lagune avait une affinité particulière avec la musique, et se retrouvait toujours et en toutes circonstances attirée par cette dernière.
Du haut de son rocher, la sirène plongea dans l'écume blanche et mousseuse, filant à travers le courant en direction de la Garçonne. Arrivée environ à sa hauteur, elle sortit la tête de l'eau, dévoilant son visage aux rondeurs enfantines. L'humaine n'émettait plus aucun son, et regardait tout autour d'elle avec un air surpris. La fille de l'Océan fit une petite moue boudeuse.

« Pourquoi tu as arrêté de chanter?»,  souffla Lagune, levant vers la fille ses yeux brillants.

Secouant la tête avec une innocence feinte, elle ajouta :

« Tu veux bien continuer ta jolie musique avec moi?»

Sans attendre de réponse, Lagune fredonna de sa voix sauvage et mélodieuse, mais néanmoins pour l'instant dépourvue de note hypnotique, la mélodie qu'elle avait entendue précédemment. Elle ne connaissait pas les paroles, et de toute manière aurait été tout bonnement incapable de les comprendre -elle ignorait l'existence même d'un pays comme le Japon-, aussi  se contenta-t-elle de reprendre avec une vois douce, puis de plus en plus marquée, l'air de la chansonnette.
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Perdu
Anonymous

Invité



[LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone... Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone...   [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone... EmptyVen 29 Mai 2015 - 19:38

«Je suis sur le point d'éclater en flammes
Vous avez volé mon cœur
Suis-je pour vous un pion dans un de vos jeux?

Je voudrais tomber en morceaux
Je tremble tentant de marcher sur les rues pavés
Un chemin que vous avez ouvert

Je suis comme un ange déchu mourant par cette chaleur
Je dois être sauvé
»


Riddle ne faisait pas que chasser, il chantait aussi! Mais un bruit n'arrêtait pas de l’interrompre. Un chuchotement. Un doux bruit provenant de sa droite. Il inclinait la tête et humait l'air se remplissant les poumons de cette odeur de sel et de...de quoi? Il n'arrivait pas à identifier.

Tu te mets à parler petit lapin? Tu averti les tiens? Chut... parlait il le plus naturellement à la carcasse du pauvre animal qui avait rencontré sa route.

Il ne pouvait s’empêcher de passer sa langue sur ses lèvres, tout ça lui donnait faim. Il avait hâte de rentrer, histoire de mange quelque chose de consistant mais pour l'instant, il continuait à se frayer un chemin vers l'endroit d'où provenait le son. La lumière devenait de plus en plus vive là ou il se dirigeait. L'odeur de sel, s'amplifiait ainsi que cette fraîche brise qui venait lui chatouiller le nez et qui continuait son chemin en affleurant ses oreilles. Tandis qu'il s'approchait, il commençait à entendre une deuxième voix, appartenant elle aussi à une fille. Mais elle était différente, plus haute, plus belle. Il y avait, en somme, quelque chose qui gênait Riddle. Il se mit à marcher d'un pas rapide, impatient de découvrir qui poussait la chansonnette. Deux voix. Riddle découvrait Heaven en train de chanter et dans son excitation peu coutumière, dû sûrement au fait qu'il avait trouvé ce mystérieux chanteur, il s'élança de toute sa force sur elle. Faisant une tête de plus qu'elle, il la fit tomber tout en s'écriant de sa voix grave:

Pandaaaaa Heroooooo! Alors que fait mon «paradis» sur la plage?

Heaven le regardait, exaspérée qu'elle était de son attitude. En réponse, il lui souriait comme un idiot mais soudain il ce rappela d'un chose, pour être plus précis, d'une voix. La deuxième voix qui continuait à chanter. Pourtant il n'avait pas l'impression que les lèvres de Heaven bougeaient , pincées qu'elles étaient par l'agacement. Et puis ce n'était pas lui, il le saurait quand même! En se tournant le plus rapidement possible, il vit une tâche floue de bleu et de jaune. En s'approchant de plus près et en regardant avec insistance, un déclic se fit. C'était une sirène! C'était la première fois qu'il en voyait une si proche de lui. Dans un geste des plus instinctifs, il lui jetait le cadavre fraîchement tué du pauvre lapin, auquel il manquait les yeux, à la figure de celle qu'on nomme Lagune. Pour les yeux et les quelques gouttes de sang qui s'écoulait de ces orbites, ce n'était pas la faute de Riddle, il avait eu faim pendant la chasse et il ne voulait pas abîmer le corps de l'animal. Mais là n'en est pas la question. Il fallait fuir et vite, c'est en tout cas ce que lui criait son instinct de survie. Il se retourna, prit la main sale (à cause des coquillages et du sable) de Heaven qui était toujours à terre et la tira vers lui tout en se préparant à prendre ses jambes à son cou. Il n'avait aucune envie de devoir se battre contre une sirène surtout qu'il risquait de perdre. Quand il allait faire le premier pas d'une course qu'on aurait pût deviner effréné, il remarqua une résistance de la part de Heaven. Mais que faisait elle?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Patapon
Le Patapon



✘ AVENTURES : 38

[LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone... Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone...   [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone... EmptyMar 9 Juin 2015 - 16:47

Je te fais don.


Le Patapon en les voyant,
Hésite beaucoup sur les enfants,
Lequel est le plus méritant ?
Lequel mérite un enchantement ?
C'est finalement par affection,
Qu'il prend sa finale décision,
En choisissant la plus frêle,
Qui est, pourtant, la plus mortelle...


Le Patapon fait don à Lagune du pouvoir de :
OBTENIR DES AILES DE POISSON VOLANT LUI PERMETTANT DE LÉVITER HORS DE L'EAU
(attention, cela ne peut se faire qu'avec des pauses régulières tout de même)


Lagune est libre d'utiliser son don pendant toute la durée du RP.

Revenir en haut Aller en bas
Heaven
Heaven

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 518
✘ SURNOM : La Mésange (ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Je suis preneuse, bien sûr !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


[LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone... Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone...   [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone... EmptyDim 14 Juin 2015 - 19:53

HRP:
 


- Pourquoi tu as arrêté de chanter?

Je fus surprise d'entendre une voix qui venait d'en-dessous, en direction de l'eau. Quand je baissais les yeux vers son origine, mon regard croisa celui d'une Sirène aux cheveux blonds ondulés et aux magnifiques yeux turquoises, qui paraissait très jeune. Seule sa tête dépassait de l'étendue bleue. Elle avait l'air contrariée de ne plus m'entendre chanter, et faisait la moue. Voir son visage rondouillard et son expression lasse m'amusèrent, mais je n'en laissais rien paraître, pour ne pas vexer la nouvelle venue.

- Tu veux bien continuer ta jolie musique avec moi?

Me demande alors la Sirène, commençant alors à fredonner l'air de la chanson. J'eus d'abord un léger mouvement de recul -qui sait, cette Sirène essayait peut être de m'envoûter !- mais je me rendis bien vite compte que je n'avais rien à craindre d'elle, -du moins, pour le moment- car je ne sentais aucun des signes de l'envoûtement. Pas de vertiges, j'étais bien consciente.

- Tu aimes cette chanson ? J'en suis ravie ! C'est du Japonais, je comprends que tu ne puisses pas comprendre les paroles... Si tu insistes, je vais la reprendre avec toi !

Lançais-je gaiment. Où en étais-je donc ? J'eus du mal à m'en rappeler. En effet, sur le coup de la surprise, j'avais complètement perdu le fil de la chanson ! Je me mis alors à fredonner, moi aussi, la chanson, laissant quelquefois entendre des morceaux de paroles. Je retrouvais enfin le moment où je m'étais arrêtée, et je continuais alors à chanter :

"...Arashi ga kitazo
Senri no sora ni
Nami ga odoru yo
Doramu narase
Okubyou kaze ni
Fukarerya saigo
Asu no asahi ga
Nai ja nashi"


Je claquais des doigts pour battre la mesure, et regardais de temps à autre la Sirène qui avait l'air d'apprécier la chanson. Et là, je tombais brusquement à la renverse, ayant failli me retrouver le nez dans le sable. Quelqu'un s'était violemment jeté sur moi... Apparemment, on ne voulait pas me laisser finir ma chanson, je n'appréciais pas trop. Alors que je me retournais pour voir qui était le con l'abruti qui m'avait aterri dessus, une voix se fit entendre, voix que je ne connaissais que trop bien...

-Pandaaaaa Heroooooo! Alors que fait mon «paradis» sur la plage?

- RIDDLE !


Lançais-je, exaspérée. Le Chasseur eut le droit, en prime, à un regard furieux. Il aurait pu prévenir de son arrivée, et surtout, il aurait pu éviter de me faire tomber. J'étais couverte de sable à présent, et lui, il souriait d'un air niais... Il est vrai que je suis la seule personne pouvant le voir ainsi, sous cet angle si particulier de sa personnalité. Il était plus froid et distant avec les autres, et les Garçons Perdus ne l'approchaient guère, en général... Déja avec ses yeux rouges et noirs, sa coupe bizarre, tout ses tatouages et aussi ses drôles de manières lors de la chasse... Enfin bref, me voilà flanquée d'un mec bizarre. Que devait penser la Sirène à côté ?
Je n'eus pas le temps d'y réfléchir. Lagune se retrouva flanquée d'un cadavre de lapin auquel il manquait les yeux, et Riddle, qui s'était approchée d'elle, était revenu sur ses pas et m'avait déja pris la main. Il tirait dessus avec insistance, comme pour m'inciter à fuir. Il ne savait pas que la Sirène ne voulait pas me faire de mal ! Je tirais alors d'un coup mon bras. Je pus alors me défaire de l'étreinte de Riddle, et je le réprimandais alors (laissant échapper un juron en français), son attitude n'étant pas du tout appropriée, mais en plus de cela, carrément dégoûtante :

- Nom de Dieu, Riddle ! On ne jette pas de cadavre d'animaux sur quelqu'un ! Cette Sirène ne nous veut aucun mal, elle veut juste m'entendre chanter...

Je me relevais alors, frottais mes mains pour en enlever le sable, puis, m'époussetant ma jupe, fis volte-face. Je regardais la Sirène, puis je m'accroupis pour me mettre à sa hauteur, m'excusant :

- Je suis désolée ! Il a agi par peur... Ne lui en veux pas, d'accord ?

Je tournais ensuite la tête vers le Chasseur, puis, un peu plus détendue, je lui fis un sourire paisible. Je baissais un moment les yeux puis soupirais, avant de planter mon regard dans le sien.

- Je sais que t'as fait ça car tu me croyais en danger. C'est sympa. Mais informe-toi avant... T'aurais dû voir que je n'étais pas en position de détresse.

Le rassurais-je. Je marquais ensuite un temps, puis repris, d'un ton monotone :

- Ha, mais c'est vrai : tu vois pas grand chose.

Alors que je me retournais vers la Sirène, quelque chose de touffu s'arrêta près de moi. Une grosse boule de poils grise, qui s'était plantée en face de la blondinette... Le Patapon ! Incroyable ! Je n'en croyais pas mes yeux. Cette créature mythique apportant joie et dons arrivait toujours à l'improviste, mais elle avait au moins le mérite de toujours arriver au bon moment. Il disparut aussi vite qu'il était apparu. Je restais muette, attendant la manifestation du don qu'il avait accordé à la Sirène...








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Ancienne Sirène
Anonymous

Invité



[LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone... Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone...   [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone... EmptyMer 17 Juin 2015 - 0:06

Du sang. Lagune regardait ses mains tâchées de sang. Pas le sien, pas celui d'un humain qu'elle s'apprêtait à dévorer, non, celui d'une créature de la Terre. Un lapin, oui, il lui semblait qu'on appelait cet animal un lapin. La sirène observa cette bête étrangère qu'on lui avait lancée et qu'elle avait réussi à rattraper au vol avant qu'elle ne touche l'Océan, maculant ces doigts de ce doux et précieux liquide rouge. Instinctivement, agitée par l'odeur de la chair tout juste chassée, elle lécha du bout de sa langue l'extrémité de ses mains.
Amer. Fade. Dégoûtant. Lagune grimaça, écœurée par le goût repoussant de cette viande.
Elle fronça le nez, essayant d'oublier la saveur âpre qui parcourait son palais, reprenant peu à peu ses esprits. La Dent-de-Lait leva la tête, les yeux mi-clos, et, la carcasse de lapin dans ses bras, et observa sans bouger celui qui avait interrompu la chanson interprétée par la Deux-Pattes à la voix plutôt harmonieuse et qui lui avait lancé l'animal mort dessus. Un certain Riddle,d'après les mots que lui adressait la fille tandis qu'il la tirait en arrière, loin de l'eau où la sirène se tenait.
Un mince sourire dépourvu d'émotions étira ses lèvres tandis que la bipède avec qui elle chantait juste avant l'arrivée du perturbateur se dégageait du garçon aux étranges yeux rouges pour venir l'approcher.

«  Je suis désolée ! Il a agi par peur... Ne lui en veux pas, d'accord ? »

Lagune ne répondit pas, un regard accusateur fixé sur le Perdu.
N'écoutant pas un seul mot de l'échange entre la fille et le garçon, ses lèvres se retroussèrent légèrement dans un rictus malsain, tandis qu'elle entrouvrit la bouche, prête à chanter sa mélodie hypnotique dans le but d'attirer à elle cet humain, de venger cet affront qu'elle ne tolérerait pas, n'écoutant pas un seul mot de l'échange entre la fille et le garçon. Aucun son n'eut le temps de sortir de sa gorge, qu'elle vit du coin de l’œil quelque chose remuer près d'elle. Elle sursauta, et se tourna d'un seul coup de nageoire.
Il était là. Oui, c'était lui. Doux et rond comme une peluche, le Patapon s'approchait joyeusement d'elle. Lagune sentit une innocente torpeur l'envahir. Elle se sentait bien, si bien. Elle n'avait l'impression de n'être plus qu'allégresse, joie et paix. Le gros doigt velu du Patapon vint effleurer sa propre peau, déclenchant une montée d'euphorie chez la sirène miniature.
Elle plongea entièrement dans l'eau, nageant avec frénésie auprès des coraux aux dizaines de couleurs différentes, puis, irrépressiblement, bondit en l'air, hors de la surface des vagues, déployant une paire d'ailes bleutées, don du Patapon. Elle lévita quelques instants au-dessus de l'eau, avant de se laisser retomber dans l'océan, admirant vaniteusement ses nouveaux attributs. Un rire cristallin secoua sa poitrine alors qu'elle se redirigeait sur la Plage Rayonnante.  D'un mouvement de ses ailes de poisson volant, elle s'élança hors de l'eau, s'avança au-dessus du sable doré, jusqu'à atteindre les deux Enfants Perdus. Toujours en l'air, elle posa sa main gauche sur la joue du garçon, et plaqua contre sa poitrine le lapin qu'elle tenait toujours fermement de sa main droite.

« Ne pollue plus jamais Père de tes carcasses terrestres. »

Elle fronça les sourcils, et ajouta froidement :

« Vous, les Hommes, pensez que le monde vous appartient. Vous jetez toutes sortes de choses dans l'Océan, qui se noircit peu à peu à cause de vos bêtises. Mais, dans un avenir proche, son courroux, celui de mes sœurs, le mien, s’abattra sur vous. Si tu continues de polluer ses eaux, tu mourras. Et... »
Elle n'eut pas le temps de terminer sa phrase qu'elle sentit ses ailes temporaires trembler et s'affaisser sous son poids. Elle chuta dans le sable chaud dans un bruit sourd. Elle grimaça, frottant son corps endolori.

« Aie ! »

L'eau. Elle devait retourner dans l'eau. Irrépressible envie qu'elle se devait de satisfaire. Elle se retourna brusquement. L'Océan lui semblait lointain, si lointain à rejoindre avec sa nageoire qui traînait au sol. Elle leva les yeux vers la fille, puis vers le garçon. Ses poings se serrèrent tandis que, doucement, elle essayait de ramper dans le sable.
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Perdu
Anonymous

Invité



[LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone... Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone...   [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone... EmptySam 27 Juin 2015 - 0:35

Heaven tira d'un coup sec sa main de celle de Riddle qui restait décontenancé par son refus de fuir. Mais que diable lui passait-il par la tête? Voulait elle se faire gober toute cru par la sirène? Toujours à terre, celle-ci se tourna vers Lagune puis de nouveau vers lui. Il entraperçu de la colère et du dégoût dans ses yeux.

« Mais... »

Il n'eut même pas le temps d'expliquer son acte instinctif qu'elle ouvrait déjà sa bouche pour déverser un flot de paroles auxquels Riddle ne comprit guère les premiers mots.

- *** ** ****, Riddle ! On ne jette pas de cadavre d'animaux sur quelqu'un ! Cette Sirène ne nous veut aucun mal, elle veut juste m'entendre chanter...

A en entendre le ton, Riddle se rendait bien compte que cela devait être, sans nul doute, une insulte. N'importe quoi, il était venu l'aider et elle, elle l'insulte! Et puis franchement, qu'elle sirène ne serrait intéressée QUE par entendre une gamine chanter?! Il se mit inconsciemment à faire la moue et à bouder. Heaven ne semblait s'en apercevoir. Elle continuait de toute sa vivacité se levant puis s'époussetant créant un beau et fin nuage de sable autour d'elle que le vent détruisit et emporta au loin. Riddle ne le voyait pas, mais le sentait, cette odeur de sel... Il se lécha les lèvres, elles étaient devenues âpres à cause du vent salé de la mer y laissant son gout. Sel et métal. Normalement, il serait entrain de jour avec son piercing mais ses lèvres étaient figés dans une moue boudeuse. Et elle? Elle n'y prêtait aucune attention, et continuait, parlant, s'excusant auprès de la sirène.

- Je suis désolée ! Il a agi par peur... Ne lui en veux pas, d'accord ?

Il s'était tourné vers la sirène attendant une réaction, boudant Heaven. « Dans le cas où, tu n'es plus le prédateur court. Les proies courent toujours et certaines survivent. Si tu as une leçon à apprendre de la nature, c'est bien celle là. » C'est ce que lui avait dis un jour son père, il ne l'avait pas oublié. Au contraire, il venait même de s'en souvenir. Il se décida. Il était prêt à courir même s'il devait laisser Heaven seule. En parlant d'elle, Riddle se posa une question. Comment celle-ci pouvait tourner la tête à un prédateur avec autant d'insouciance que maintenant?
Elle s'était tourné vers lui et lui souriait paisiblement.

« Maintenant, tu me souris. Si c'est pour t'excuser ça ne marchera pas.»

Elle soupira. Riddle l'entendit.

- Je sais que t'as fait ça car tu me croyais en danger. C'est sympa. Mais informe-toi avant... T'aurais dû voir que je n'étais pas en position de détresse.

- Ha, mais c'est vrai : tu vois pas grand chose.


Cette dernière phrase, lui fit penser qu'il devait sûrement la désespérer.Il n'eut même pas le temps d’arrêter d'y penser que déjà il arrivait une boule touffu grisâtre. Encore une autre créature qu'il rencontrait pour la première fois. Les choses arrivaient trop vite à son avis, il n'aimait pas être obligé de trop réfléchir, trop vite. Il aimait prendre son temps et on ne pouvait le blâmer pour ça. Et voilà que le Patapon, car ça devait bien être lui vue la surprise et l’allégresse qu'il dessinait sur le visage des deux « filles », s'approcha de Lagune et la toucha de sa patte. Riddle dût plisser ses yeux pour essayer de voir, mais trop tard. Le Patapon s'était déjà sauvé. Une centaine de bruits venaient de l'océan. Lagune devait sûrement faire usage de son don, pensait Riddle qui était presque totalement aveuglé par le sable qui avait volé jusqu'à ses yeux. Il cru entendre un rire puis un battement d'ailes. Un battement d'ailes? Pour une fois, il vit avant d'entendre. Lagune s'était approchée de lui et voilà que celle ci lui touchait la joue. Ça main était douce et petite, il ne put s’empêcher de poser sa tête dessus. Comment quelque chose de si petit et doux pouvait déchiqueter et tuer un humain? Une vague image de roses lui vint à l'esprit. Après tout, ces deux choses n'avaient-elles pas plusieurs similitudes? Toujours en l'air, et serrant contre elle le lapin que Riddle à chassé. Il priait en son fort intérieur qu'elle le lui redonne. Même avec un goût salé, ça se mange encore! Le ventre de Riddle était totalement d'accord avec cette affirmation

« Ne pollue plus jamais Père de tes carcasses terrestres. »

Riddle lui prêta de nouveau attention tout en louchant sur le lapin. Il acquiesça distraitement. C'est qu'il avait encore faim le bougre!

« Hum hum, oui, jamais. »

« Vous, les Hommes, pensez que le monde vous appartient. Vous jetez toutes sortes de choses dans l'Océan, qui se noircit peu à peu à cause de vos bêtises. Mais, dans un avenir proche, son courroux, celui de mes sœurs, le mien, s’abattra sur vous. Si tu continues de polluer ses eaux, tu mourras. Et... »

Riddle fût aussi surpris que Heaven et Lagune quand il vit cette dernière tomber lourdement par terre. Il n'eut le temps que d'avertir Heaven.

« Attention!»

« Aie ! »

« Ouah! Sirène à terre! Sirène à terre! »

Riddle regardait autour de lui ne sachant que faire. Il fallait peut être la mettre dans l'eau. Surtout qu'elle n'avait pas ses jambes. Lagune leva les yeux vers la garçonne perdue, puis vers lui. Riddle comprit sa frustration, et c'est quand il la vit essayer vainement de ramper sur le sable traînant sa nageoire qu'il se décida à l'aider. Il se baissa, passa ses mains autour de son ventre. Et comme un parfait gentleman, il demanda;

« M'autorisez vous ma demoiselle. Je promets de ne point vous salir de ma présence. »

Sans attendre de réponse, il la passa par dessus son épaule et de toutes ses forces poussa sur sa jambe pour se lever. Le toucher devait être un supplice pour Lagune. Il ne s'était pas demandé si ça la gênerait. Riddle sentit sous ses mains la peau douce de la sirène ainsi que le début de ses écailles. Il ne voulait pas trop y toucher non pas par pudeur mais par méfiance. Certaines écailles coupent et tranchent aussi bien qu'un bon couteau de boucher! Et il n'était pas fou, notre bougre connaissait bien le goût et l'odeur du sang et il savait quel effet il pouvait avoir sur des prédateurs comme Lagune. Heaven qui depuis le début les regardait surprise, se proposa pour aider mais Riddle dans toute sa fierté de déménageur, n'en écouta pas un mot et porta Lagune jusqu'au début des vagues. Dès qu'il fût les pieds dans l'eau, il se baissa et posa Lagune avec délicatesse. Celle-ci n'avait qu'à ramper un peu et elle pourrait nager à nouveau librement, Riddle ne s'inquiétait plus de son sort.

« Vous voilà arrivé à votre demeure, j’espère que le voyage n'a pas été trop mouvementé. »

Il ne pouvait s'empêcher de rire allègrement malgré la situation. Pourtant, il n'avait pas oublié de s'éloigner de Lagune au moment où il l'avait posé dans l'eau. Il s'arrêta de rire et regarda Lagune espièglement. L'avoir aidé l'amusait réellement. Cela rendait les sirènes plus vulnérables à ses yeux. Son ventre grommelait à nouveau. Le lapin. Il se tourna aussi rapidement qu'il le pût et sans dire un mot, il attrapa les oreilles du petit mammifère et les noua à l'aide d'une ficelle. Il essaya vainement de l'attacher à la corde qui lui servait de ceinture mais la ficelle était bien trop grande. Soudain, une idée de génie lui vint. Comment n'y avait-il jamais pensé? Il porta le lapin à la hauteur de sa tête et passa la ficelle autour de son cou.

« N'est il pas beau mon nouveau collier? Je le reprends, j’espère que cela ne te gêne pas Lagune. »

Etre lourde ou ne pas être, tel est la question!:
 


Dernière édition par Riddle le Dim 5 Juil 2015 - 22:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Heaven
Heaven

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 518
✘ SURNOM : La Mésange (ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Je suis preneuse, bien sûr !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


[LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone... Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone...   [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone... EmptyVen 3 Juil 2015 - 21:14

La Sirène replongea dans l'eau, ne remontant qu'au bout d'un certain temps, déployant de magnifiques ailes bleues. C'était donc ça, le don du Patapon ! J'étais muette de surprise et d'admiration; je n'avais jamais pu observer les effets d'un don du Patapon ! Ils étaient vraiment invraisemblables. Une Sirène ? Avec des ailes ? Pour combien de temps encore ? Ce n'était pas une... très mauvaise idée ?
Je me sentais tout de suite moins rassurée : une Sirène, dans l'océan, est moins dangereuse qu'une Sirène pouvant se déplacer sur le sol. Dans ce cas là, elle n'aurait même pas besoin de chanter qu'elle pourra nous attraper en volant jusqu'à nous ! Qui sait à quelle vitesse elle pouvait aller avec ces ailes ? Qui sait si elle a l'intention de nous attaquer, enfin de compte ? Et si c'est le cas, qui sait quand elle le fera ?
Trop de questions se bousculaient dans ma tête. J'avais le regard perdu dans le vague, lorsque je pensais. Je n'avais prêté aucune attention à la Sirène, ni à Riddle. Une fois sortie de mes pensées, je pus constater qu'elle se tenait désormais près de ce dernier, en lévitation, et qu'elle avait posé sa main sur la joue gauche du Chasseur, le cadavre du lapin plaqué contre sa poitrine. Quelle idiote ! Je ne l'avais même pas vu faire ! Jamais je n'aurais dû lui parler, j'aurais dû m'enfuir, j'avais fermé les yeux sur le danger, alors qu'il était juste devant moi... Quelle cruche ! L'odeur du sang du lapin avait dû l'émoustiller, en plus de ça...

Je me rapprochais d'eux, et je puis entendre leur conversation. Heureusement, la Sirène n'avait la,cé qu'un avertissement au Tatoué. Ouf ! Moi qui pensais qu'elle allait vraiment lui faire du mal, à cause de la faim, ou encore de sa conduite. Il y avait de quoi ! Se prendre un cadavre de lapin, ce n'est pas vraiment délicat. En plus, elle en avait profité pour parler "écologie", se plaignant des déchets et autres jetés dans l'océan. Je ne pouvais qu'approuver ses paroles, étant contre la pollution des espaces naturels.
Je ne trouvais rien à redire, mais au fond de moi j'étais un peu mal à l'aise. Peut être que la Sirène allait vraiment attaquer, après son speech ! Speech, qui, faute d'un coup de pompe ou autre chose, n'a pas pu être terminé. Alors qu'elle s'apprêtait à continuer sur sa lancée, la Sirène tomba lourdement sur le sable, ses ailes tremblantes, ayant cédé sous son poids. C'était à prévoir... Sur le coup, je laissais échapper une exclamation de surprise, Riddle s'était écrié :

- Ouah ! Sirène à terre ! Sirène à terre !

La Sirène, totalement déboussolée, nous regardait tour à tour avec un regard de merlan frit, tentant -vainement- de ramper sur le sable qui ralentissait sa progression, pour retourner à l'océan. Il fallait l'aider, la remettre à l'eau, et vite ! Même si elle représente une menace pour tout ce qui est humain, elle n'avait rien fait de mal pour l'instant, et quitte à se faire attaquer, la meilleure solution est de la remettre à l'eau ! C'est toujours mieux que de la laisser là et de se retrouver avec les autres Sirènes sur le dos, révoltées par le fait qu'une de leur "soeur" soit morte par la faute des humains... Oui, il fallait la sauver, mais, comment la prendre ? Ses écailles risquaient de glisser, et on ne ferait qu'aggraver les choses, et peut être nous ferons-nous mal en nous écorchant !
J'allais proposer à Riddle de lui prendre prudemment la queue, et moi les bras, pour que nous la relancions ensuite dans l'océan, mais le Chasseur me devança, la prenant par la taille, lui demandant poliment s'il pouvait la porter. Sans même attendre de réponse, il la souleva et la mit sur son épaule. Voilà bien des manières de Chasseur, toujours à trilballer leurs proies sur leurs épaules. Certes, ses manières étaient rustres, mais c'était mieux que rien. Ainsi, il se releva et déposa la Sirène au bord de l'eau. J'avais fait un geste en avant, l'air de dire "Attends, je t'aide", mais le fier Chasseur me fit comprendre qu'il n'avait besoin d'aucune aide. Je fis un pas en arrière, les mains en avant, avec un air nonchalant. "Ok, c'est toi qui vois." avais-je voulu lui faire comprendre.

Le Tatoué rit pour une obscure raison, puis se recula, méfiant. Sur ce coup, je m'en voulais un peu de ne pas être aussi méfiante. On ne sait jamais, peut être pourrait-il un jour m'arriver une tuile, à cause de mon manque de prudence.

- Hé bien, Riddle ! Quel gentleman tu peux faire parfois ! Tu m'imp-

Non. Je retire ce que j'ai dit. Il venait de reprendre violemment le lapin des mains de la Sirène, sans ménagement. Il noua sa proie par les oreilles à un morceau de ficelle. Il était courant pour les Chasseurs d'en avoir sur eux, il était plus facile d'attacher les pattes du gibier qu'ils ramenaient. Un plus, pour le voyage. Le Perdu essaya d'attacher sa proie à sa ceinture, en vain. Il n'avait pas beaucoup réfléchi, il aurait pu trouver un autre moyen, comme enrouler la ficelle autour de la corde qui faisait office de ceinture, mais non; au lieu de ça, il se l'attacha autour du cou, déclarant fièrement, comme s'il avait eu l'idée du siècle :

- N'est il pas beau, mon nouveau collier ? Je le reprends, j’espère que cela ne te gêne pas, Lagune.

- Ha, il est magnifique.


Ne puis-je m'empêcher de répondre, ironiquement. Décidéments, ses manières n'étaient vraiment pas les meilleures. Aussi, c'est un garçon, et certaines de leurs manières ne sont pas des plus fines... Ils ne savent rien ce que c'est que la finesse. Il leur faut un cours d'éducation féminine; au moins, après ça, ils apprendront à mieux se tenir. Je retins tant bien que mal un petit rire : l'image de Riddle en robe m'avait traversé l'esprit. Non, non, je ne me l'imaginais pas si féminin ! Pourquoi ais-je pensé à ça ? C'est d'un ridicule ! Il faut que je me ressaisisse. Parlons d'autre chose.
Il me semblait avoir entendu le nom de la Sirène : Lagune. Mais si cela se révélait être le nom de la Sirène, et qu'il n'avait pas confondu avec une autre, comment cela se faisait-il qu'il la connaissait ? Elle ne s'était pas encore présentée. L'avait-il déja recontrée quelque part ? Ou avait-il seulement entendu parler d'elle ? Il fallait que je le sache. Je ne pus m'empêcher de m'exclamer :

- Ho ! Tu connais son nom ? Comment ça se fait ?


HRP:
 








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
L'Ombre



✘ AVENTURES : 2107

[LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone... Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone...   [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone... EmptyDim 29 Nov 2015 - 20:47

Bye bye


Mais la sirène ne reste pas,
La chaleur la meurtrit déjà,
Elle sera la première victime,
De cette canicule ultime...



LAGUNE
QUITTE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




[LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone... Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone...   [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone... Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Parce que l'imprévu parfois est notre allié {LIBRE
» En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre)
» Cutacnyl
» (F/LIBRE) SHELLEY HENNIG
» (F/LIBRE) MIA MITCHELL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Mer Imaginaire :: La Plage Rayonnante-