Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Tick Tock
Tick Tock

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : la Grimace
✘ AGE DU PERSO : environ 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2
✘ LIENS : Tic et Toc
[ancienne fiche : ]



Black or White Empty
MessageSujet: Black or White   Black or White EmptyMar 14 Avr 2015 - 23:37



black or white


TICK TOCK & NOIRAUD




A Neverland, une des choses positives était la présence prolifique d'étoiles dans le ciel. Si on se concentrait assez, on les voyait même en plein jour. En cet instant toutefois, il faisait nuit, et le garçon au coeur-horloge contemplait la voute céleste à travers les branchages grossiers qui constituaient le toit de sa petite cabane toute biscornue. Il se chantait une chanson à lui-même, car il s'était tant reposé – tout ça à cause de Soul – durant le jour qu'il ne parvenait plus à trouver le sommeil. Sa veilleuse tremblotait à côté de lui et il regrettait que ni Crimson, ni Sharpy, ni Clumsy, n'ait eu envie de lui rendre visite.

Soudain, une brise fugace souffla sur sa veilleuse qui s'éteignit aussitôt. Tick Tock se redressa d'un coup dans son hamac, rejetant ses couvertures rapiécées. Ton tic tac commençait déjà à se brusquer. Une ombre obstrua les étoiles sur le toit.
LE ZOGRE !

Tick Tock se mit à pleurer en claquant des dents, se recroquevillant dans un coin, alerte. L'ombre disparut, mais il n'était pas rassuré pour autant. Pense à ce que t'a dit Sharpy... Les zogres ne viendraient pas jusqu'ici... Ils n'oseraient pas... Pas avec Peter !
Tic tac tic tac tic tac.


*


La Grimace n'avait pas su tenir son propre engagement. Quand les grands disaient "veiller toute la nuit", Tick Tock avait l'impression que c'était facile. Mais quand il s'était décidé à combattre le sommeil, assis contre la paroi de sa cabane en serrant son doudou fantôme contre lui, ses paupières s'étaient acharné à grignoter sa détermination malgré la peur qui fouettait son esprit. Il ne se laisserait pas manger par le zogre, ça zamais ! Mais c'est précisément quand on souhaite s'endormir que l'on ne s'endort pas, et vice versa, n'est-ce pas ?

C'est un vilain cauchemar qui l'avait finalement extrait de sa torpeur baveuse. L'Esprit Nuit commençait à décroître. S'éveillant en sursaut, il passa la tête par l'ouverture de sa cabane en quêtant un éventuel signe de vie. Mais Peter dormait encore. Seuls quelques sentinelles déambulaient parmi les ponts bancals, loin au-dessous de lui. Il avait terriblement soif. Mais il n'osait pas aller quérir sa mère. Il avait terriblement envie de jouer. Mais il n'osait pas réveiller un garçon perdu. Il n'avait pas le droit. Tant que Peter dormait, personne ne s'éveillait. En réalité, il désobéissait déjà. Tick Tock grimaça d'angoisse et d'embarras.  Il valait mieux attendre sagem...

Oh !
Tick Tock redressa la nuque en plissant des yeux. Là ! Il était sûr d'avoir aperçu un éclair blanc ! Un esprit, sûr de sûr ! Rah, la tentation le démangeait de toutes parts. S'il allait très vite à la Rivière... Se baigner un peu... Soul n'en saurait rien... Et Peter non plus. Il ferait attention. Il ferait vraiment attention.
L'auto-persuasion étant un concept singulièrement efficace en la personne de Tick Tock, ce dernier se hâta de se lever et d'enfiler une salopette et des baskets à scratch – il ne savait pas faire ses lacets.

Puis, il dégringola aussi silencieusement que possible de son nid et fila vers la Rivière Mystérieuse.


*


Si Tick Tock avait été un enfant plus futé, plus instinctif, il aurait certainement perçu la présence d'un être derrière lui, sur tout le trajet. Mais Tick Tock était Tick Tock et rien n'occupait son coeur en dehors de cette excitation à la fois gaie (il s'apprêtait à retrouver les esprits) et anxieuse (il s'apprêtait à désobéir franchement).
Une fois arrivé à sa destination, la Grimace laissa les embruns spirituels imprégner son nez et sa chair. Une chaleur familière se diffusa en lui, tandis que déjà, quelques mèches de sa chevelure se teintaient de blanc. Les sylvains n'étaient pas loin, dissimulés, mais pas loin. Il s'approcha du flot turquoise, assombri par la pénombre de l'aube, et se baissa pour s'abreuver bruyamment. Ce ne fut qu'alors qu'il remarqua, en plus de son reflet, celui d'une drôle de bête, très grosse, à la peau noire, aux yeux luisants...
Tic tac tic tac tic tac.

— Zogre ! brailla-t-il.

Et il tomba la tête la première dans l'eau.




Codage by TAC







Signa offerte par grand frère Sharpy ♥....
Tick Tock grimace en slateblue.....
         

cadeau de grand frère Arrow:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://neverneverland.forumactif.org/
Ancienne Créature
Anonymous

Invité



Black or White Empty
MessageSujet: Re: Black or White   Black or White EmptyMer 15 Avr 2015 - 14:45





Black or WhiteComme le noir et le blanc, se complètent ou s'opposent,
nous cheminons sur le sentier de la vie, en équilibre entre espoir et regrets.




Assit sur l'une des cabanes des garçons perdus, la Comète profitait de la douce chaleur de la nuit. Depuis que le Croquemitaine avait perdu et que le calme était revenu sur le pays de Jamais, même les nuits étaient chaudes, sans toutefois devenir étouffantes comme pouvaient l'être les après-midi.

Mais quelque chose venait troubler sa quiétude, toujours ce même petit bruit, provenant du même endroit : tic tac, tic tac, tic.. C'en était trop ! Noiraud se devait d'élucider ce mystère, il devait savoir qu'est-ce qu'était réellement cet enfant. Un frère du Crocodile, peut-être ? Sans un bruit, l'Incapable se glisser alors de toits en toits jusqu'à approcher celle qui l'intriguait tant depuis tellement de temps. Il était là, juste sous ses pattes, accompagné d'une minuscule lumière qu'un léger coup de vent suffit à éteindre. Et là, là ! L'étrange créature leva la tête vers lui, avant de bouger et de se mettre à couiner. Ni une, ni deux, il n'en fallut pas plus à la Comète pour disparaitre sur un autre toit, puis sur la première branche venue. Quel terrifiante petite furie !

Mais aujourd'hui, l'Incapable n'abandonnerait pas ses investigations si vite ; alors, il se coucha sur une branche massive, afin de tenir à l’œil le petit coucou. Tôt ou tard, il finirait par descendre.

Ce fut d'ailleurs le tic tac de l'enfant qui réveilla la créature aux premières lueurs du jour. Surprit, et encore endormi, Noiraud bailla longuement avant de poser ses paupières fatiguées sur la silhouette de la petite chose. Il était là, enfin ! L'avait-il vu ? Vu la hauteur de la Comète, il y avait peu de chance ; ce qui lui en laissait une pour le prendre en piste, d'autant plus que la furie n'était pas accompagnée. Sans faire le moindre bruit, le reptile se glissa alors d'une branche à l'autre, tout en restant le plus haut possible afin de pouvoir tenir à l’œil le petit homme. Heureusement, la piste ne fut pas dure à tenir grâce à ses petites jambes, et l'enfant s'arrêta rapidement au niveau de l'un des points d'eau de la rivière mystérieuse.

Silencieusement, Noiraud descendit de ses branches, avant de plaquer légèrement son corps sur le sol, pour avant le plus discrètement possible. L'enfant au tic tac n'était plus très loin, à seulement quelques mètres de lui.. et à chaque tic, le reptile grimaçait, à chaque tac, il pensait des yeux ; mais enfin, il allait savoir qu'est-ce qu'était cette créature. Une fois suffisamment près, l'Incapable se redressa sur ses pattes arrières, afin d'observer le reflet de l'enfant dans l'eau. C'était la première fois qu'il le voyait aussi distinctement et.. ce fut également le cas pour la Grimace.

« Zogre ! cria-t-il à en réveiller les morts en apercevant le reflet du monstre dans l'eau. »

Terrifié par ce cri et par ce bruit d'horloge incessant, l'Incapable grimaça et ouvrit la gueule ; s'il avait été un enfant humain, il aurait sans doute crié à cet instant précis. Mais il n'y eut qu'un plouf, puis plus rien. Le cœur battant la chamade, la Comète noire de jais ne put toutefois s'empêcher de se pencher à nouveau vers les eaux sombres de la rivière encore endormie.

« Enfant, poisson ? se demanda-t-il après l'avoir vu disparaitre dans l'eau. »

Intrigué, la créature resta un instant ainsi à observer l'ombre de l'enfant dans l'eau, avant de cligner des yeux. Ah ! Et s'il ne savait pas nager ? Et si ce petit cliquetis coulait toujours à pic dés qu'il tombait dans l'eau ? Il risquait alors d'être emporté par le courant. D'un geste vif, l'Incapable plongea alors sa queue dans l'eau, avant d'attraper la cheville du tic tac, puis de le sortir de là, sans toutefois le lâcher. La tête à l'envers, soulevé dans les airs, le pauvre enfant devait croire voir venir arriver sa dernière heure ! Pourtant, Noiraud, lui, se contenta de pencher la tête de côté, observant le corps dégoulinant et tout trempé de l'enfant. Qu'est-ce qu'il pouvait bien être en réalité ? Un vrai petit homme, ou une machine, ou.. un poisson ?

Tiens ? Avait-il les cheveux blancs il y a encore quelques minutes ? Les garçons perdus déteignaient-ils dans l'eau comme les peaux rouges peinturlurés qui se lavaient dans la rivière ? Étrange, cette petite furie était décidément un vrai nid d'énigmes.


©️ Jawilsia sur Never Utopia



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tick Tock
Tick Tock

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : la Grimace
✘ AGE DU PERSO : environ 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2
✘ LIENS : Tic et Toc
[ancienne fiche : ]



Black or White Empty
MessageSujet: Re: Black or White   Black or White EmptyJeu 16 Avr 2015 - 15:59



black or white


TICK TOCK & NOIRAUD




L'eau remuait dans tous les sens. Dans l'eau, son tic tac était encore plus fort, plus envahissant. Tick Tock n'avait même pas le temps de paniquer tant il était ballotté, confus, emporté par les remous. Il tenta de s'agripper à une pierre mais glissa et fit malgré lui une culbute aquatique qui aurait été très gracieuse si elle avait été faite exprès. De l'eau commençait à s'infiltrer dans ses narines dilatées par l'angoisse.

Assommé par la pression du courant, il sentit à peine l'étreinte râpeuse se refermer sur sa cheville. Il perçut clairement, en revanche, qu'une impulsion peu naturelle l'entraînait vers le haut. Émergeant de la surface, son premier réflexe fut de prendre une grosse bouffée d'air. Il cracha et toussa avec vigueur, tout son petit corps agité de convulsions rigides. Puis, enfin, il sembla prendre conscience de sa position bizarre. Le sol était au plafond et le ciel était à ses pieds. Et entre les deux...

— AAAAAH ! glapit-il d'effroi en découvrant l'énorme figure du zogre.

Sa bouche faisait bien sa taille entière et Tick Tock lui devinait déjà une rangée de crocs acérés.

— Lâche-moi ! Au sécour ! Au sécour! se mit-il à brailler en se contorsionnant vainement.

Constatant que ses efforts ne payaient guère, il finit par se laisser pendre, le souffle raide.

— Écoute, Zogre, laisse-moi partir. Ze ne suis pas bon à manzer ! Ze suis en fer !

Il désigna le boulot qui lui perforait le thorax. Le sang commençait à lui monter à la tête et son visage prenait une teinte joliment écarlate.

— Si tu me crois pas, ze te montre. En plus, si tu me manzes... Peter te tuera car ze suis un de ses préférés.

Il prenait souvent ses rêves pour des réalités, Tick Tock. Mais Crimson lui avait dit que les zogres n'étaient pas très malins. Par contre, elle ne lui avait jamais dit qu'ils avaient une queue, quatre pattes et... et des ailes ?

Soudain, une bouffée nauséeuse l'envahit. Il s'agita un moment avant de vomir allègrement, aux pieds du zogre.

— Regarde, ze suis malade à cause de toi !

Et il pleura à chaudes larmes, beuglant comme un cochon qu'on égorge.




Codage by TAC







Signa offerte par grand frère Sharpy ♥....
Tick Tock grimace en slateblue.....
         

cadeau de grand frère Arrow:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://neverneverland.forumactif.org/
Invité
Anonymous

Invité



Black or White Empty
MessageSujet: Re: Black or White   Black or White EmptyDim 19 Avr 2015 - 2:14




Black or WhiteComme le noir et le blanc, se complètent ou s'opposent,
nous cheminons sur le sentier de la vie, en équilibre entre espoir et regrets.




Quel drôle de poisson la Comète venait tout juste d'attraper avec sa queue ! Certes, le reptile avait reconnu le drôle d'enfant des hautes cabanes, mais il bougeait comme une truite arc-en-ciel qu'on sortait de l'eau ! Peut-être qu'en plus de faire des drôles de bruit avec sa bouche et son cœur, il était également capable de se transformer en poisson ? Peut-être même qu'il avait tenté de fuir son agresseur par la voie des eaux ? Ah, quel ingénieuse petite créature ! Mais pas autant que la plus grosse des deux, qui avait réussi à l'arracher de sa cachette. Toutefois.. Était-ce vraiment une bonne idée ? Noiraud avait failli mourir de peur et laisser tomber le pauvre enfant sur la tête lorsque ce dernier s'était mis à hurler ! Comment une si petite chose pouvait faire autant de bruit ?

« Lâche-moi ! Au sécour ! Au sécour ! hurla-t-il tout en gigotant dans le vide, avant de finalement se calmer, écoute, Zogre, laisse-moi partir. Ze ne suis pas bon à manzer ! Ze suis en fer ! »

Interloqué par de tels propos, l'Incapable approcha légèrement sa tête de l'enfant, afin de le renifler ; le tout plutôt bruyamment. Possédait-il un squelette de fer ? C'est vrai qu'il pesait plutôt son poids, mais jusqu'à ce jour, Noiraud n'avait jamais eut à porter de garçon perdu de cette taille donc.. impossible de pouvoir comparer quoi que ce soit. Mais dans tous les cas, la petite furie avait une pièce en métal en plein milieu du thorax et ça, c'était peut-être l'une des preuves qu'il était bien fait de fer.

« Enfant, robot.. ?
- Si tu me crois pas, ze te montre. En plus, si tu me manzes... Peter te tuera car ze suis un de ses préférés. »

Aie, ça, c'était pas une très bonne chose. S'attirer les foudres de Peter n'était jamais une chose à prendre à la légère ; de la même manière qu'on évitait d'avoir un Roi dans sa liste d'ennemis lorsqu'on osait venir manger à sa cour. Secouant la tête pour chasser ces pensées, l'Incapable reporta rapidement son attention vers le petit homme qui avait recommencé à s'agiter. Qu'est-ce qui lui arrivait encore ? La vue et l'odorat de l'animal furent très vite mis au courant : l'enfant mécanique ne tarda pas à vomir, là, aux pieds du reptile, la tête toujours à l'envers.

« Regarde, ze suis malade à cause de toi ! pesta-t-il avant de se mettre à pleurer et crier de plus belle. »

Écœuré par l'odeur et terrifié par ces hurlements, Noiraud n'attendit pas un instant de plus pour relâcher son captif d'un coup, sans vraiment se soucier du moyen dont il se rattraperait sur le sol. La face grimaçante, la Comète tourna alors rapidement le dos au malade, avant de s'éloigner un peu pour soulager son nez. Encore un peu, et il aurait vomi à son tour. Avoir un odorat développé n'était pas tous les jours facile..

« Pas manger, furies, lui adressa-t-il tout en grimaçant et en essayant d'oublier cette odeur infecte, juste, leurs proies. »

Décidément, cette effluve ne quittait pas son nez, une abomination ! Sans doute la créature l'avait un peu trop secoué dans les airs ; il n'avait qu'à pas plonger dans l'eau aussi ! Les furies n'étaient pas très futées.

Toutefois, Noiraud finit par s'approcher de nouveau tout en s'écartant un peu de son précédent sillage ; afin de se retrouver aux côtés du gamin, juste devant l'eau. Si la Grimace tentait de replonger à nouveau pour se transformer en marinette, alors, le reptile serait prêt à le pécher une seconde fois. Il ne le laisserait pas fuir ! Voilà beaucoup trop longtemps qu'il attendait des réponses à son sujet ; au sujet de ce tic tac qui continuait de le faire grimacer et cligner des yeux à chaque nouveau son.

« Montre, ton secret, lui avait-il demandé - ou ordonné ? - tout en le couvrant d'un œil intrigué. »

L'enfant avait promis de lui montrer ; espérons qu'il tienne sa promesse.


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Tick Tock
Tick Tock

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : la Grimace
✘ AGE DU PERSO : environ 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2
✘ LIENS : Tic et Toc
[ancienne fiche : ]



Black or White Empty
MessageSujet: Re: Black or White   Black or White EmptyLun 20 Avr 2015 - 20:32



black or white


TICK TOCK & NOIRAUD




Badaboum.
Ce fut la chute qui mit un terme aux sanglots cacophoniques de la Grimace. D'ailleurs, son visage outrageusement crispé était si grimaçant qu'il en devenait quasi carnavalesque. Mais la chute mit à terme à cela aussi.
Tick Tock tomba tête la première et seule l'herbe duveteuse le préserva d'une douleur lancinante. A moins que l'étourdissement occasionné par la chute y fût pour quelque chose également... Tick Tock demeura donc un moment la tête dans l'herbe, des zozios tournoyants autour de lui, tandis que le sol s'acharnait à basculer d'un côté puis de l'autre. Enfin, il se releva tout chancelant, crispant ses doigts contre son crâne douloureux. Une bosse y poussait comme un champignon. Il était tout groggy.

— Pas manger, furies. Juste, leurs proies.

— Ouh.

Il frotta ses yeux bouffis par les pleurs compulsifs qui l'avaient agité, renifla bruyamment, et regarda autour de lui.
Le zogre s'était éloigné. Tick Tock ne savait pas quoi en penser. Il était bien gêné que ce fût son dégobillage qui l'ait repoussé de la sorte. Devait-il se réjouir ? Le zogre ne l'avait pas dévoré. Mais il avait dégoûté le zogre. Il pensa à ce que Merle lui avait dit une fois : « ça fait de la nourriture pour les insectes, comme un cadeau ». Cette pensée le ragaillardit. Et déjà, le zogre revenait vers lui. Ses yeux étaient si grands, si grands !
Perplexe, Tick Tock le toisa longuement. D'une part, le zogre savait parler – puisqu'il l'avait appelé enfant-robot de façon très impolie d'ailleurs ! – ; d'autre part, il employait des termes bien étranges. Est-ce que c'était lui, la furie ? Il fut pris d'un doute. Robot, furie, sylvain... A force, il perdait un peu pied. Il était quoi, en fin de compte ?

— Montre, ton secret.

Le zogre avait réellement un drôle d'air. Il paraissait intrigué, curieux, mais d'une façon... innocente. Oh bien sûr, Tick Tock n'avait guère conscience de cela, mais son instinct enfantin le lui faisait comprendre.

Il agita sa main devant lui d'un air très sérieux.

— Ah, attenzion ! Ze dois être SÛR que tu ne feras pas d'entuloupe ! Ze suis chef parmi les perdus et c'est un rôle trèèèès important. Tu vois, zogre ? Sans moi, y zauront plus de travail à faire et tout ça.

Ses joues rosissaient à mesure que son mensonge prenait de l'ampleur.

— Crimson dit que tu manzes les enfants. Tu zures que c'est faux ? Pour zurer, tu dois lever la m... la patte comme ça. Il mima le geste. Si tu mens le Croquemitaine viendra te punir !

Il trembla sous la violence de sa propre prédiction.

— Zure, et ze te montrerai mon cœur en fer. En fait, c'est une horloze. Et ze l'ouvre avec... OH !!

Il tâta son thorax sur lequel pendait sa salopette détrempée. Puis il fixa son regard luisant sur les immenses prunelles du zogre.

— Mon cristal !! Z'ai perdu mon cristal dans l'eau ! Il faut que tu m'aides Zogre ! Ze vais mourir !

Ses joues frémirent. Ses lèvres tremblotèrent. Ses yeux s'embuèrent.
Fin de l'entracte.



Codage by TAC







Signa offerte par grand frère Sharpy ♥....
Tick Tock grimace en slateblue.....
         

cadeau de grand frère Arrow:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://neverneverland.forumactif.org/
Invité
Anonymous

Invité



Black or White Empty
MessageSujet: Re: Black or White   Black or White EmptyMer 22 Avr 2015 - 2:58




Black or WhiteComme le noir et le blanc, se complètent ou s'opposent,
nous cheminons sur le sentier de la vie, en équilibre entre espoir et regrets.




Si la Comète pouvait se rendre compte d'une chose, c'était que l'enfant était courageux ; plus d'un aurait pu prendre la fuite sitôt libéré, surtout après avoir été soulevé dans les airs et malmené de la sorte. Ce garçon machine avait quelque chose en plus que les autres, quelque chose.. de mystérieux, et de terriblement humain ; quelque chose que le reptile ne pouvait pas comprendre. Voilà pourquoi il l'intriguait tant et, plus les minutes passaient, plus ce sentiment se renforçait. Il voulait en apprendre plus sur cette furie qui ne ressemblait à aucune autre, celle qui dormait loin des autres, avec un tic tac qui résonnait entre ses os.

Encore tremblant, la petite horloge mouvante finit alors par se relever, le front rougit par la bosse qu'il s'était faite en tombant. En voyant ça, l'Incapable ne se rendit pas compte de l’impact qu'il avait eut dans cette blessure ; il n'avait qu'à mieux se rattraper ! Heureusement, le petit n'en tint pas rigueur, et rentra d'ailleurs bien vite dans le jeu de la créature.

« Ah, attenzion ! Ze dois être SÛR que tu ne feras pas d'entuloupe ! Ze suis chef parmi les perdus et c'est un rôle trèèèès important. Tu vois, zogre ? Sans moi, y zauront plus de travail à faire et tout ça.
- Toi, Chef ? »

Bon sang ! Face à cette annonce de la part de l'enfant, Noiraud ne put s'empêcher de laisser ses oreilles et ses écailles s’aplatir sur le sommet de son crâne. Un chef, il avait osé s'approcher de l'un des chefs des garçons perdus ! Il se devait d'être prudent, sinon, il aurait de graves ennuis avec Peter Pan ; et il ne fallait jamais - Ô grand jamais ! - s'attirer les foudres d'un Alpha. Le reptile ne put s'empêcher de déglutir nerveusement.

« Crimson dit que tu manzes les enfants. Tu zures que c'est faux ? Pour zurer, tu dois lever la m... la patte comme ça, reprit-il tout en mimant le geste désiré, Si tu mens le Croquemitaine viendra te punir ! »

Suite à l'appellation du Croquemitaine, l'Incapable ne put retenir un grognement sourd et mécontent ; il n'avait pas oublié les évènements du village d'Halloween et sa nuit éternelle. La pauvre créature avait suffisamment souffert durant ce combat pour oser avoir à confronter le maître des cauchemars une nouvelle fois. Alors, pour mimer l'enfant perdu, la Comète se redressa sur ses pattes arrière, levant une de ses pattes et..

« Zure, et ze te montrerai mon cœur en fer. En fait, c'est une horloze. Et ze l'ouvre avec... OH !! fit-il tout en tâtant sa salopette, avant de tourner de grands yeux ronds en direction de Noiraud, comme si le ciel lui était tombé sur la tête, Mon cristal !! Z'ai perdu mon cristal dans l'eau ! Il faut que tu m'aides Zogre ! Ze vais mourir ! »

La gueule entrouverte, la patte à moitié levée, Noiraud resta de longues secondes à observer l'enfant sans comprendre de quoi il parlait. Après tout, c'était la toute première fois que le reptile osait approcher l'enfant de jour et au fond, il n'avait jamais vraiment fait attention à ce qu'il portait la nuit. Alors, sans comprendre, la créature pencha la tête de côté.

« Cristal ? demanda-t-il d'un ton interloqué, pourquoi, mourir ? »

Sans vraiment attendre de réponses, l'Incapable tourna son regard vers la rivière plutôt calme qui commençait petit à petit à s'éclaircir. Lentement, il s'y pencha à sa surface, afin de sonder ce qui se trouvait dans l'eau mais.. avec le soleil qui était encore loin à l'horizon, il était difficile d'y voir quoi que ce soit de la sorte. Alors, sans crier gare, la créature plongea sa tête dans l'eau, se forçant à garder les yeux grands ouverts malgré le voile brumeux qui se formait devant ces derniers. Comme ça, la créature ne voyait pas grand chose, mais parvenait à discerner quelques formes dans l'eau, ainsi.. qu'une lumière diffuse au niveau du lit de la rivière. Qu'est-ce que c'était que ça ? Une fée des eaux cachée ? Ou bien une méduse solitaire ? Non.. cela ne bougeait pas. Alors qu'est-ce que c'était ?

A cause du manque d'air, Noiraud releva vite la tête avant de s'ébrouer vivement, jetant sans vraiment le vouloir une pluie de fines gouttelettes sur le garçon perdu. Les yeux vitreux, le reptile fut obligé de cligner de nombreuses fois des yeux avant d'apercevoir correctement son interlocuteur.

« Pas, de cristal, souffla-t-il à son attention, mais, lumière, oui. »

Comment aurait-il pu seulement se douter que cet éclat de soleil était en réalité l'objet tant désiré de la Grimace ? Et que non loin, de petits esprits amusés observaient la scène sans que personne ne les remarque.


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Tick Tock
Tick Tock

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : la Grimace
✘ AGE DU PERSO : environ 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2
✘ LIENS : Tic et Toc
[ancienne fiche : ]



Black or White Empty
MessageSujet: Re: Black or White   Black or White EmptySam 9 Mai 2015 - 15:11



black or white


TICK TOCK & NOIRAUD




— Pourquoi mourir ?

Tick Tock ne répondit pas. Comme pour s'empêcher de parler, d'ailleurs, il avait crispé ses lèvres l'une contre l'autre en affichant un air entre la détresse et la détermination, qui lui donnait un aspect un peu maladif. Il se sentait vraiment pourpre. Ce qui, pour lui, s'apparentait à de la fébrilité anxieuse et dépassée.

Lorsque la créature plongea la tête dans la rivière, la Grimace l'observa sans bouger, sans réagir, incapable d'interpréter avec certitude l'attitude du zogre. L'idée que l'être puisse lui venir en aide, réellement était totalement aberrante, complètement contraire à sa logique enfantine qui restait, somme toute, très schématique.

— Pas, de cristal, mais, lumière, oui.

La voix du zogre n'était pas très impressionnante. Tick Tock ne s'en apercevait qu'à présent. Elle avait même quelque chose de... d'infantile. Plus l'entrevue se poursuivait, plus Tick Tock était plongé dans une profonde perplexité.

— Mon caillou, enfin, cristal, fait de la lumière, donc ze pense que c'est ça. dit-il sans quitter des yeux le zogre, car il faut toujours rester très prudent, comme le commande Crimson. Si arrives à me l'attraper, ze te donnerai une récompense...

Son esprit pas toujours très vif carburait à plein régime pour dénicher une idée. Par chance, son bain subit semblait avoir rafraîchi ses idées et exacerbé sa créativité, et il pensa aussitôt à un objet qu'il pourrait détourner pour séduire le zogre. Crismon lui avait maintes fois conté le récit du Petit Poucet, et il était certain que les zogres appréciaient les choses de valeur...

— Par contre... ajouta-t-il, embarrassé, alors que le zogre se redirigeait vers le bord de l'eau, la récompense est au Grantarbe. Mais si tu te casses un peu dans les buissons, ze pense que personne te verra...

Un nouveau sentiment faisait son apparition dans son cœur en toc. La fierté !
Tick Tock se révélait plutôt hardi de traîner au côtés d'un zogre là où tous les autres enfants, indubitablement, s'enfuiraient en hurlant. Cette hardiesse toute fraîche alla jusqu'à l'inciter, d'ailleurs, à s'approcher tout près du zogre de nouveau penché sur l'eau. Il aperçut à son tour l'éclat de son cristal-clef.

— Oh oui, c'est bien ça ! C'est bien ça !

Il releva la tête – encore trempée, d'autant que le zogre l'avait généreusement aspergé – et implora :

— Prends-le, sitoplait, prends-l...

Un énorme saumon multicolore venait de bondir devant lui. Il l'arrosa lui aussi – décidément !! – puis replongea dans l'eau, saisissant au passage le cordon du cristal afin de l'embarquer dans sa course.

— Ah ! Il part avec mon caillou ! Attrape le poisson, zogre, manze-le ! Il va l'avaler pour le garder pour lui tout seul !

Tick Tock pensait évidemment que toutes les créatures de la terre pensaient comme lui pensait.
Les esprits intrigués, des Sylvains mais aussi tout un éventail de fumerolles diverses, se rapprochaient doucement, leur curiosité surpassant peu à peu la crainte qui les tenait généralement à l'écart.

Mais Noiraud et Tick Tock avaient, alors, bien d'autres intérêts. La situation était grave, elle était très grave !




Codage by TAC







Signa offerte par grand frère Sharpy ♥....
Tick Tock grimace en slateblue.....
         

cadeau de grand frère Arrow:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://neverneverland.forumactif.org/
Invité
Anonymous

Invité



Black or White Empty
MessageSujet: Re: Black or White   Black or White EmptyMar 19 Mai 2015 - 20:07




Black or WhiteComme le noir et le blanc, se complètent ou s'opposent,
nous cheminons sur le sentier de la vie, en équilibre entre espoir et regrets.




Quelle drôle de petite furie la Grimace faisait, avec son cœur horloge et son cristal qui faisait de la lumière ; sans compter ses cheveux qui avaient prit une teinte blanchâtre. Toutefois, s'il voulait survivre, il allait lui falloir plonger dans l'eau afin de récupérer son précieux collier, à moins que.. à moins que cette petite créature ne coule à pic à cause de son corps en ferraille ? S'il n'était qu'un robot avec un peu de peau sur ses pièces métalliques, mieux valait pour lui qu'il ne saute pas tête la première dans la rivière ; au risque de se noyer, ou de finir emporté par le courant. Est-ce qu'alors.. cela signifiait que ce serait à Noiraud d'aller chercher son cristal lumineux ?

Sur l'instant, le reptile noir n'eut pas de réponse à cette fameuse question, mais au vu de la moue que tirait le garçon perdu, il se doutait bien qu'il allait falloir se mouiller. Mais pourquoi lui ? Qu'il se débrouille ! Ce n'était pas les affaires de Noiraud, puis..

« Mon caillou, enfin, cristal, fait de la lumière, donc ze pense que c'est ça. Si arrives à me l'attraper, ze te donnerai une récompense...
- Une belle ? »

Tout à coup plus intéressé, la Créature se redressa tout en dressant ses oreilles bien droites sur sa tête. D'habitude, Noiraud ne demandait pas l'avis des garçons perdus pour leur dérober des objets dans leurs cabanes, mais là.. si on lui proposait de lui offrir quelque chose, une récompense, juste pour attraper un bel objet brillant dans la rivière alors là, le reptile était prêt à se bouger le derrière ! Toutefois, l'objet en question avait intérêt d'être encore plus brillant et précieux que cette pierre étincelante ; sinon, la Comète serait sans doute un peu déçue. Ou pas. Après tout, elle restait un enfant et un cadeau restait un cadeau.

« Par contre... reprit-il rapidement tout en le toisant, la récompense est au Grantarbe. Mais si tu te casses un peu dans les buissons, ze pense que personne te verra... »

S'il se cassait dans les buissons ? Interloqué, l'Incapable ne comprit pas tout de suite où voulait en venir le petit homme ; il pencha même la tête de côté pour lui faire partager son incompréhension, avant de finalement reporter son attention vers la surface de l'eau où continuait de briller le cristal de la Grimace. Et d'ailleurs, le môme n'attendit pas un instant pour s'approcher du zogre, afin de voir si lui aussi, il pouvait voir son collier.

« Oh oui, c'est bien ça ! C'est bien ça ! commença à s'éclater l'enfant, sans doute impatient de retrouver son cher cristal, Prends-le, sitoplait, prends-l... »

Tenté de le faire, la Comète pencha sa tête de l'eau puis.. un énorme saumon arc-en-ciel décida de faire un bond hors de l'eau à cet instant précis, éclaboussant au passage les deux comparses. Vexé, le reptile noir se mit à grogner tout en observant l'animal reprendre sa nage dans la rivière.

« Sale poisson ! pesta-t-il alors.
- Ah ! Il part avec mon caillou ! Attrape le poisson, zogre, manze-le ! Il va l'avaler pour le garder pour lui tout seul ! »

Quoi ?

D'un coup, perdu, perplexe, paniqué, l'Incapable tourna la tête en direction de la petite lumière que le cristal continuait d'émettre dans la rivière, s'éloignant petit à petit à cause du saumon. Il fallait réagir vite, sans quoi l'objet serait perdu à jamais ; tout comme celui que gagnerait Noiraud s'il rattrapait celui-là !

« Compris ! s'éclata alors la Comète tout en filant d'un coup, longeant la rivière en courant. »

Assez rapide sur la terre ferme, la Créature arriva très vite à la hauteur du poisson qui fuyait avec le cordon toujours accroché à la gueule. Pour un peu, Noiraud aurait presque cru que ce fichu truc plein d’arêtes le narguait ! Impossible, ce n'était qu'un  stupide saumon. Vraiment ?

« Reviens ici fichu poisson ! lança-t-il à l'intéressé, dans la langue des animaux, rends ce cristal à cette furie ! Ce n'est pas le tien ! »

Car oui, si le petit dragon ne s'exprimait pas bien dans la langue des hommes et de l'île en général, il savait correctement aligner ses mots dans celle des animaux. Toutefois, cela ne suffit pas à arrêter le saumon, au contraire, cela le fit bondir une nouvelle fois hors de l'eau, afin de jeter de l'eau sur son poursuivant. C'en était trop !

« Raaaaaah je vais t'arracher chacune de tes écailles ! »

Sans prendre réellement conscience de ce qu'il faisait, Noiraud accéléra alors d'un coup avant de sauter sur un rocher en bordure de la rivière puis.. sauta dans l'eau, comme une énorme pierre, soulevant une grosse trombe d'eau au passage. S'il avait espéré pouvoir attraper ou écraser le poisson de la sorte, c'était raté ; toutefois, la pauvre bête arc-en-ciel avait été projetée hors de l'eau à cause du saut de son poursuivant.

Le voilà désormais frétillant au bord de l'eau, cherchant à y retourner, le collier toujours pendant à la gueule ; tandis que Noiraud, lui, sortait la tête de la rivière pour prendre une grande bouffée d'air.


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Tick Tock
Tick Tock

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : la Grimace
✘ AGE DU PERSO : environ 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2
✘ LIENS : Tic et Toc
[ancienne fiche : ]



Black or White Empty
MessageSujet: Re: Black or White   Black or White EmptySam 23 Mai 2015 - 17:01

mot:
 



black or white


TICK TOCK & NOIRAUD




Le zogre grognait et fustigeait dans une langue gargouillante, peu féroce mais sauvage, à l’égard au saumon arc-en-ciel qui avait capturé le cristal de Tick Tock. Tick Tock, lui, trottinait sur ses talons de façon un peu superflue, car ses efforts auraient été bien insuffisants à lui faire égaler la cadence soutenue du zogre. Tick Tock lui trouvait un air effrayant, impressionnant du moins, à présent qu’il coursait son agresseur – Tick Tock était assez extrême dans ses constats – avec une détermination puissante. Mais il était ravi. Parce que le zogre impressionnant était de son côté. En un sens, il travaillait pour lui. Tick Tocl regrettait vraiment que Peter ne soit pas dans les parages. Il l’aurait trouvé tellement fort.

Il pila lorsque le zogre s'élança hors de la rive, rebondissant sur un rocher avant de plonger au creux de la Rivière Mystérieuse, si vite que Tick Tock eut tout juste le temps d’apercevoir une grosse masse noire disparaitre dans une gerbe d’eau. Il retint son souffle et se protégea – inutilement, il était déjà trempé – le visage tandis que les éclaboussures atteignaient sa petite silhouette débraillée. Il vit alors le poisson faire un arc-de-cercle plutôt gracieux avant de gagner le sol dans un son mat et visqueux, juste devant ses pieds. Le cordon de son caillou était toujours coincé entre ses petites dents pointues.
Tick Tock se pencha et lui arracha d’un geste vif, craignant un contact trop intime avec la créature agonisante. Il serra son cordon contre lui et reporta enfin son attention sur le zogre. Celui-ci venait de sortir de l’eau et ses yeux étaient très ronds, très écarquillés. D’une façon ou d’une autre, la Grimace sentit que le zogre avait peur, et il se précipita tout au bord de l'eau

— Il y a du courant ? Ze vais t’aider !

Mais le zogre était trop paniqué pour lui répondre, pour l’entendre. Il ressemblait aux enfants. Il ressemblait à Tick Tock.
C’est pour ça que Tick Tock n’avait plus, plus du tout, peur de lui.

— Zogre ! … Bête ! Truc… Noir ! NOIR !

Il ne savait pas pourquoi il avait hurlé ce mot plus fort que les autres, pourquoi même ce mot-là lui était venu en tête. L’intensité du noir qui colorait la cuirasse du zogre était saisissante. Il y avait peu de choses aussi noires sur l’île. Et comme par magie – cette phrase était si significative du climat qui régnait sur l’île ! – le zogre sembla reconnaitre ce son et tourna enfin son regard affolé vers Tick Tock.
Ce dernier lui fit signe de stagner en lui mimant la nage du petit chien. Puis, il repéra un tronc maigre mais haut qui penchait vers la Rivière, à quelques pas. Il était en partie grignoté, certainement par un castaureau. Tick Tock se précipita dessus, le thorax sifflant – il se ferait gronder par Soul, et cette idée était encore plus angoissante que l’idée de souffrir à son esprit – et poussa de toute sa force contre le tronc. Il fonça dessus, tira dessus, y donna des coups de pied et même un coup de tête vachement douloureux. L’arbre tremblait mais ne tombait pas, et le zogre allait se faire entrainer car le courant augmentait de seconde imaginaire en seconde imaginaire. Peut-être une farce des fées.
C’est alors que Tick Tock remarqua des marques luisantes consteller sa peau. Il contempla ses bras, ses jambes, avant de remarquer plusieurs fumerolles, y compris quelques Sylvains, apparaitre progressivement autour de lui. Ils s’attroupèrent à la souche de l’arbre et tout en prononçant une étrange complainte, ils entreprirent de le secouer doucement. L’arbre plia, plia, plia, avant de s’allonger en travers de la rivière. Tranquillement, comme s’il piquait un somme. Il n’était même pas déraciné.

L’une des fumerolle adressa un signe au zogre, lui indiquant de se laisser porter. Une fois atteint la branche, il n’aurait qu’à se hisser dessus et revenir prudemment sur le sol ferme.

— Couraze, couraze Noir !

Il se rapprocha de la base de l’arbre étendu, main tendue dans l’espoir de secourir l’animal.

— Tu pourras manzer le poisson pour te redonner des forces !

Le poisson en question émit un petit bruit dédaigneux entre deux soubresauts.

Alors les fumerolles se mirent également à l’acclamer de leur insolite voix onirique, plaintive. La créature avait peur, mais Tick Tock était sûr qu’elle était courageuse. Et même s’il était encore tout étourdi par l’apparition impromptue des esprits, ceux-ci venaient de lui démontrer une chose.

Le zogre n’était pas un danger.
Crismon s’était trompé.



Codage by TAC







Signa offerte par grand frère Sharpy ♥....
Tick Tock grimace en slateblue.....
         

cadeau de grand frère Arrow:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://neverneverland.forumactif.org/
Invité
Anonymous

Invité



Black or White Empty
MessageSujet: Re: Black or White   Black or White EmptySam 30 Mai 2015 - 1:22




Black or WhiteComme le noir et le blanc, se complètent ou s'opposent,
nous cheminons sur le sentier de la vie, en équilibre entre espoir et regrets.




Après avoir plongé dans l'eau de la sorte, comme un vulgaire boulet de canon balancé par le Jolly Roger, la créature avait commencé à se rendre compte de son erreur. S'il savait nager ? Bien sûr, tous les animaux le savaient naturellement, ce n'était pas comme les hommes, mais là.. n'importe qui aurait paniqué en se retrouvant ainsi plongé dans une rivière encore bien froide. De plus, la pauvre bête ne s'était jamais douté qu'elle était si profonde, ni même parcourue par un tel courant ! Certes, ce n'était rien à côté de l'océan qui entourait l'île mais.. Noiraud n'avait jamais eu à nager avant ce jour ; et ne se douterait pas que très vite, il aurait sans doute à le faire lors d'une mission plus que périlleuse. Alors, oui, même s'il était un animal avec un certain instinct naturel et qu'il avait agit de son propre chef, là, tout ça l'avait soufflé ; au fond, il n'était même plus certain d'être encore présent sur l'île. Heureusement pour lui que sa tête était hors de l'eau, sinon, il aurait pu couler.

Toutefois, au bout d'un moment, la pauvre bête qui battait doucement des pattes dans l'eau pour ne pas se noyer, finirait par manquer de forces s'il restait longtemps là. D'autant plus qu'étrangement, comme par un acte de magie malicieuse, le courant de la rivière avait commencé petit à petit à augmenter, prêt à emporter l'Incapable d'un instant à l'autre. Et ça, couplé à la peur de la Comète, l'enfant sembla le sentir.

« Il y a du courant ? Ze vais t’aider ! fit l'enfant, quand bien même la créature ne l'écoutait pas, Zogre ! … Bête ! Truc… Noir ! NOIR ! »

Sur le coup, la Comète n'avait pas réagit, avant de redresser ses oreilles sur le haut de sa tête ; Noir ? Cela ressemblait terriblement à son nom, voilà ce qui l'avait fait revenir sur terre, d'un coup, comme un nouveau boulet de canon. Se rendant compte de sa terreur, la créature sentit ses pupilles devenir minuscules, comme face à bien trop de lumière et, grâce aux conseils de la petite furie à plumes, se mit à agiter bien plus régulièrement ses pattes dans l'eau. Nageait-il ? Pas vraiment, mais au moins, il ne risquait plus trop d'être emporté par le courant et de boire la tasse. Sur la berge, le petit garçon s'activait comme pas deux afin d'aider son camarade dans l'eau ; de la même manière dont ce dernier avait pourchassé le saumon pour le sauver.

Et pourtant, malgré toute sa bonne volonté, le petit récolteur ne parvenait pas à faire bouger le tronc ; mais ça, c'était sans compter ses précieux petits amis de la forêt. Comme le regard de la bête était posé en direction du môme, il vit son corps se mettre à luire, comme une étoile dans le ciel. Qu'est-ce que c'était que ça ? L'Incapable n'en avait pas la moindre idée, mais, au fond, ces interrogations l'aidaient à ne pas penser au courant et à sa situation.

Et là, là ! Tout au tour de l'enfant-machine se mirent à apparaître une multitude de petits esprits ! Des Fumerolles, ainsi que des Sylvains ! Noiraud ne pouvait en croire ses loupiotes, d'autant plus que grâce à eux, petit à petit, l'arbre s'était mis à pencher en direction de l'eau, poussé par une force incroyable. De la magie, de la vraie.

« Couraze, couraze Noir ! reprit alors le marmot avec entrain, avant de tendre une main en direction de l'animal, tu pourras manzer le poisson pour te redonner des forces ! »

Oh oui, manger, c'était une excellente idée. Rassuré et emplit d'un courage nouveau, l'Incapable n'eut pas à bouger beaucoup pour accrocher ses énormes pattes avant au morceau de bois. Désormais, il n'avait plus le risque de se noyer, tout du moins.. si la branche ne cédait pas sous son poids. D'un coup, alors, la bête trouva la force de se hisser sur le bois, avant de se mettre à avancer le plus lentement possible. Sauf que, même avec le chant des esprits, l'arbre restait bien fragile face au poids lourd du reptile. Tout à coup, un craquement sonore finit baisser la tête de la Comète : sous lui, la branche allait céder ! Alors, s'aidant comme il le pouvait de la rigidité de l'arbre, la créature fit une impulsion dans les airs, sautant le plus loin possible, avant de s'écraser lamentablement sur la berge, non loin de l'enfant et des petites lumières.

La tête posée sur le sol, tout comme le reste de son corps, la Comète avait l'impression de voir des Sylvains danser devant ses yeux ; à moins que ce ne soit réellement le cas et que quelques uns d'entre eux soient venus courir sur son museau.

« S.. Sauvé.. siffla la pauvre bête, à bout de souffle et encore terrorisée. »

Malgré ses yeux écarquillés, un sourire nerveux finit par traverser le visage du reptile ; il avait déjà vu des enfants réagir de la sorte, lorsqu'il les avait attaqué pour leur voler leur nourriture. Alors pour lui, c'était une réaction normale. Toutefois, il y avait quelque chose d'étrange tout de même parmi cette scène.. car la petite furie face à lui brillait de plus en plus, comme un véritable feu de camp agité par le vent. Enfin.. Il ne brûlait pas, c'était plutôt une lumière astrale, surnaturelle.. mais terriblement intense.

Alors, toujours couché sur le sol, après avoir réussi à oublier ces événements terrifiants, la bête réussi à finalement poser une question.

« Tu sais, parler, Esprits ? demanda-t-il, la gorge encore un peu nouée. »

Toujours aussi curieux, l'Incapable posa alors son regard sur les Sylvains et les Fumerolles qui continuaient d'affluer autour d'eux ; comme si cette scène entre l'enfant et la bête les intriguait au plus au point. A croire que c'était eux, les êtres extraordinaires.


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Tick Tock
Tick Tock

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : la Grimace
✘ AGE DU PERSO : environ 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2
✘ LIENS : Tic et Toc
[ancienne fiche : ]



Black or White Empty
MessageSujet: Re: Black or White   Black or White EmptyMar 16 Juin 2015 - 19:55



black or white


TICK TOCK & NOIRAUD




Tu sais, parler, Esprits ?

Voilà une question que Tick Tock ne s’était jamais posé. Il était si ravi par le sauvetage du zogre qu’il mit d’ailleurs un certain temps à entendre et répondre à ladite question. Un sourire radieux éclairait son visage qui, déjà, étincelait sous l’effet des marbrures magiques qui ornaient ton corps tout entier.
Il finit par balayer du regard la petite assemblée immatérielle qui s’était attroupée autour d’eux. Certains riaient, sautaient, se balançaient, disparaissaient, réapparaissaient, dansaient… L’un d’eux bondit sur le dos du zogre.

Non, ze leur parle pas. Ils sont là… On ne parle pas vraiment. Des fois oui, des fois non.

Tick Tock ne comprenait pas trop l’intérêt de la question puisqu’il s’agissait d’une chose très anodine pour lui. Il décida donc tout naturellement de passer à autre chose.

Tu as vu c’que tu as fait, zogre ! Tu m’as sauvé la mie – il ne connaissait pas l’expression exacte – et en plus tu as réussi à revenir tout seul ! Tu es hyper fort !

Il trépignant sur place à présent. Il avait très envie d’enlacer fort le zogre mais ne savait pas comment s’y prendre, aussi se contenta-t-il d’agiter des bras un peu vainement.

Ta réponquence maintenant.

Tick Tock courut chercher le poisson agonisant, trébuchant au passage, avant de le rapporter avec un grimace mi-dégoûtée mi-effrayée. Il le lança dans les airs dans l’espoir de voir l’animal le gober au vol et applaudit, hilare, lorsque ce dernier s’exécuta.

Ze pense que Crimson t’a confondu avec quéqu’un d’autre. Si les esprits n’ont pas peur de toi, tu peux pas être méchant. Tu es peut-être un zogre spécial ? Un zogre avec des ailes. C’est parce que tu sais voler que tu es zentil et extradinaire. Comme Peter Pan.

Il prit un air entendu, toujours souriant. Pendant un instant relativement long, il scruta la Créature de ses yeux brillants, lâchant de temps à autre un soupir de ravissement suprême ou un claquement de langue qui manifestait l’excitation qu’il peinait à contenir. Il l’observait sous toutes les coutures, sans pour autant s’approcher. Sauf que c’était par respect, et non plus par peur. La preuve.

Tu me montres tes ailes ?

Il les avait vues s’étendre vaguement tandis que l’animal se débattait. Il n’avait jamais entendu parler d’un zogre ailé. De façon générale, Tick Tock se montrait singulièrement intrigué par les êtres ailés, que ce soit les fées ou les oiseaux, parfois même certaines fumerolles.
Les fumerolles présentes, justement, s’attroupèrent de manière un peu plus condensée auprès de lui afin de contempler eux aussi les appendices saillants qui enjolivaient le dos du zogre.

Le Pays de Jamais était décidément le plus merveilleux de tous les endroits.





Codage by TAC







Signa offerte par grand frère Sharpy ♥....
Tick Tock grimace en slateblue.....
         

cadeau de grand frère Arrow:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://neverneverland.forumactif.org/
Invité
Anonymous

Invité



Black or White Empty
MessageSujet: Re: Black or White   Black or White EmptyVen 19 Juin 2015 - 15:36





Black or WhiteComme le noir et le blanc, se complètent ou s'opposent,
nous cheminons sur le sentier de la vie, en équilibre entre espoir et regrets.




Comment un garçon perdu pouvait être entouré d'esprits de la sorte ? Comment son corps pouvait-il se mettre à briller, comme si lui-même en était un ? A y réfléchir un peu plus, l'Incapable commença à se demander si ce n'était pas réellement le cas, si la petite furie n'était pas tout simplement un esprit à l'apparence humaine ; tout était possible dans le pays de Jamais. Toutefois, pourquoi serait-il allé vivre avec les enfants des cabanes ? Pourquoi ne serait-il pas resté avec les siens ? Pourquoi continuaient-ils de l'accepter malgré son départ, sa différence ? Ça, Noiraud ne pouvait pas le comprendre, tout simplement parce que les siens l'avaient rejeté. Au fond, la créature l'enviait sans doute un peu, ce drôle d'enfant brillant.

Surprit par une présence sur son dos - comme lorsqu'un insecte multicolore se glissait sur vous pendant votre sieste - le reptile tourna la tête en direction de ce drôle d'invité qui venait de lui bondir dessus : un sylvain, très vite suivi par un deuxième. Le premier grimpa haut, haut, haut - ! - le long de la colonne vertébrale de la bête, avant de se laisser glisser, comme un pinméleon sur de la glace.

« Non, ze leur parle pas. Ils sont là… On ne parle pas vraiment. Des fois oui, des fois non. avait alors répondu la Grimace, comme si la présence d'autant d'esprits était normale à ses yeux, Tu as vu c’que tu as fait, zogre ! Tu m’as sauvé la mie et en plus tu as réussi à revenir tout seul ! Tu es hyper fort !
- Et toi, mienne. Très fort aussi, pour furie. »

Tout en disant ces quelques mots, la créature avait tourné ses deux énormes loupiotes en direction de son camarade, l'observant alors faire de grands geste avec ses mains, comme s'il voulait lui montrer quelque chose. Interloqué, Noiraud pencha la tête de côté, sans comprendre ce à quoi tout cela pouvait bien rimer.

« Ta réponquence maintenant. fit-il d'un ton enjoué. »

Clopin-clopant, le petit récolteur se dirigea alors vers le saumon arc-en-ciel qui n'avait - malheureusement pour lui - pas réussi à regagner la Rivière Mystérieuse. Visiblement un peu écœuré par ce contact avec l'animal visqueux et mourant, la Grimace porta bien son nom en laissant une mine dégoutée traverser son visage ; puis, il lança sa récompense à son compagnon d'un jour. Les yeux brillant, la Comète se redressa alors d'un coup, prenant une petite impulsion sur ses pattes pour attraper son repas du premier coup. Clac, bruit de dents entrechoquées et zwif, les deux sylvains qui disparaissaient après avoir été légèrement propulsés par le bond de la créature ; mais ils revinrent très vite, comme si cela les avait plus amusé qu'autre chose. Ravi de sa prise, le sombre reptile ne mâcha même pas, il avala tout rond le pauvre poisson qui n'avait rien du comprendre. La loi du plus fort, comme on dit parfois.

Fier de son petit tour, l'enfant se mit à taper dans ses mains tout en affichant un sourire à tout rompre, tandis que la créature se léchait les babines. Face à de telles acclamations également intimées par certains esprits, Noiraud ne put s'empêcher de laisser un certain sourire apparaître, dévoilant ses crocs.

« Ze pense que Crimson t’a confondu avec quéqu’un d’autre. Si les esprits n’ont pas peur de toi, tu peux pas être méchant. Tu es peut-être un zogre spécial ? Un zogre avec des ailes. C’est parce que tu sais voler que tu es zentil et extradinaire. Comme Peter Pan. »

Même avec toute la bonne volonté du monde qui se lisait sur le visage du garçon perdu ainsi que dans ses paroles, l'Incapable ne put s'empêcher de remarquer que son propre sourire avait disparu sur sa pauvre face. S'il était comme ça, c'est parce qu'il savait voler. Mais si ce n'était pas le cas, qu'était-il alors ? Rien du tout ? La tête un peu ailleurs, la créature laissa alors ses oreilles retomber en arrière, tandis que la furie, elle, continuait de sourire à pleines dents. Comme s'il n'avait jamais eut peur de lui.

« Tu me montres tes ailes ? finit-il par lui demander, un large sourire sur les lèvres. »

Et autour de lui, d'eux, des fumerolles avaient commencé à s'assembler, pour l'observer. Quelle étrange scène ; toutefois un peu triste et angoissante pour la Comète qui allait décevoir leurs attentes. Un drôle de gargouillis s'échappa alors de la gorge de l'animal ; comme un petit hoquet nerveux chez un enfant prêt à sangloter.

« Moi, pas zogre. Comète. fit-il alors tout en levant les yeux et une patte vers le ciel, Comme nom, des pierres. Déchirent le ciel. Je crois. »

A cette instant précis, Noiraud fut presque certain de voir un nuage être déchiré en deux par l'un de ses frères ; secouant la tête pour s'enlever cette image de la tête, il reporta son attention vers son auditoire. S'il avait été un enfant, ses yeux auraient sans doute été embrumés par de petites larmes ; à moins qu'ils ne le soient vraiment ?

« Mais moi, pas voler. souffla-t-il, la voix déchirée. »

Tout en disant cela, l'Incapable jeta un coup d’œil en direction de ses pauvres ailes repliées sur son dos. Doucement, il les déplia alors, les ouvrant lentement, comme s'il avait peur de se faire mal à force de les laisser ainsi rangées. Après quelques secondes, ses ailes furent légèrement ouvertes, suffisamment pour montrer à son public qu'elles pouvaient être terriblement grandes ; plus encore, si elles avaient été ouvertes complètement.

« Ailes, cassées. »


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Tick Tock
Tick Tock

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : la Grimace
✘ AGE DU PERSO : environ 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2
✘ LIENS : Tic et Toc
[ancienne fiche : ]



Black or White Empty
MessageSujet: Re: Black or White   Black or White EmptyDim 28 Juin 2015 - 16:44



black or white


TICK TOCK & NOIRAUD




Tick Tock était trop concentré sur sa propre réjouissance pour se préoccuper du désarroi du zogre. Il ne s’en rendait même pas compte, jusqu’à ce que la Créature pousse un hoquet étouffé qui l’interloqua. Son petit cerveau tenta avec effort de comprendre quel évènement, quelle parole ou toute autre chose avait pu ainsi délabrer la gaieté de son nouvel ami. Il était quasiment certain, en effet, que le zogre était triste, mais de façon générale Tick Tock n’était guère habile à distinguer précisément les émois de ses interlocuteurs. C’est pourquoi il n’osa pas se manifester à ce sujet.

Moi, pas zogre. Comète.

Surprise, soulagement, intrigue… Ainsi, Crimson s’était bien trompée. Ainsi, sa perspicacité s’était révélée juste et éclatante ! Tick Tock se sentit soudainement gonflé d’orgueil et fit une grimace étrange qui se voulait probablement l’expression de cette fierté. Il suivit ensuite des yeux le regard de Noiraud, tâchant de comprendre. Oh, mais bien sûr ! Les Comètes ! Il se souvenait que Sugar leur avait raconté plusieurs histoires à ce propos. Il n’imaginait pas les Comètes de cette façon, surtout si noires, et darda donc sur la Créature un regard légèrement perplexe. Puis, ses yeux s’agrandirent en cadence avec les ailes de l’animal, tandis que les fumerolles se regroupaient autour de ses jambes, quelque peu impressionnées.
Enfin, son faciès se tordit en une expression de peine très manifeste bien que sincère. Des ailes cassées. C’était une des choses les plus tristes qu’il ait connu dans le Pays. La Comète avait le chic pour infuser en lui une foule de sentiments très contrastés à la queue leu leu.

Un silence mortifié ensuivit la déclaration dramatique de la Créature. Puis, Tick Tock finit par s’avancer très lentement, toujours collé par les petits esprits, sans détacher son regard de la bête.

Comment tu t’appelles ? demanda-t-il très doucement.

La bienséance eût voulu qu’il s’intéresse à ce sujet bien avant, mais il lui semblait visiblement que c’était au contraire le moment parfait.

Noiraud. répéta-t-il après que la Comète ait répondu.  Ze trouve que ça te va bien. poursuivit-il comme si cela n’avait pas été l’évidence même.

Sans rien ajouter, il se débarrassa de sa salopette qu’il laissa choir à même le sol. Il ne portait alors qu’un slip blanc un peu crasseux, qui paraissait encore plus sale tant son éclat était terne en comparaison de ses marbrures.
Il empoigna d’un geste sûr son cristal avant de l’enfoncer dans la petite serrure qui perforait son thorax. Un son mécanique s’en échappa, puis la petite porte s’ouvrit, laissant apparaitre une horloge aux rouages échauffés et dont le tic-tac était encore plus sonore.

C’est mon cœur-horloze. C’était ça, mon secret. Moi non plus ze suis pas comme tous les zautes, tu vois. Mais ils m’aiment quand même, zuste pas la nuit mais c’est normal. Z’ai un cœur cassé, tu as des ailes cassées, c’est pareil. Un zour, elles seront réparées. Par exempe dans la Machine. Ne sois pas triste. Ça pourrait être pire, par exempe, tu pourrais être un zogre ! Peter m’a raconté qu’il y a un petit prince – très petit – chez les fées qui a aussi les ailes cassées. Il y a une autre fée, il parait, qui avait une aile cassée et a eu une gueffe pour l’aider à voler. Ze pense qu’un zour tu voleras comme Peter Pan.

Il s’approcha encore et, déglutissant, posa une main hésitante sur la cuirasse sombre de Noiraud. Il s’écarta presque aussitôt, car il n’était pas encore tout à fait en confiance.

Bon, tu te souviens, ze t’ai promis une vraie répomquense. Mais c’est au Grantarbe. Tu oseras y aller ? Crimson doit surtout pas te voir, elle croira que tu veux me manzer. Mais en fait, tu ne manzes pas les enfants, pas vrai ?

Tick Tock avait une certaine noblesse d’esprit, une volonté de justice typiquement enfantine (assez proche de celle de Peter finalement) qui voulait que Noiraud, en dédommagement de son infirmité, reçoive quelque chose. Si les autres Comètes savaient voler, il était naturel qu’il ait lui-même quelque chose que lesdites Comètes ne possédaient pas. Tick Tock était, à la vérité, très fier de son raisonnement.

Mais la journée avait été riche en rebondissements, comme l’on dit dans les histoires, et tous ces évènements commençaient à avoir raison de son état. Il commençait à voir flou et à avoir mal au crâne. En fait, cela faisait un certain temps qu’un étourdissement s’installait dans sa tête, mais il était bien trop immature pour s’en être aperçu avant.
Après avoir fait une énième grimace, de mal-être cette fois, Tick Tock s’accroupit brusquement en se maintenant le crâne des deux mains.

Ouïe ouïe ouïe… Ze n’arriverai pas à rentrer. Mon cœur me fait mal et ma tête aussi. C’est foutu, foutu.

Des larmes de peur et de douleur commençaient à ourler ses paupières. Décidément, c’était bien trop de sentiments pour une si petite personne.







Codage by TAC







Signa offerte par grand frère Sharpy ♥....
Tick Tock grimace en slateblue.....
         

cadeau de grand frère Arrow:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://neverneverland.forumactif.org/
Ancienne Créature
Anonymous

Invité



Black or White Empty
MessageSujet: Re: Black or White   Black or White EmptyJeu 2 Juil 2015 - 15:11




Black or WhiteComme le noir et le blanc, se complètent ou s'opposent,
nous cheminons sur le sentier de la vie, en équilibre entre espoir et regrets.




Pourquoi avait-il fallut que ce soit lui qui ne puisse pas voler parmi tous ses frères et sœurs ? Ils avaient été nombreux et pourtant, lui seul étai resté en retrait, couinant qu'on revienne le chercher, pleurant et implorant les siens à travers toute l'île pour qu'il ne se retrouve pas tout seul ; ce qui, malheureusement, n'aboutit à strictement rien. Toutefois, pouvait-on vraiment le considérer comme étant seul ? Le voilà très bien entouré, d'un garçon perdu brillant et un peu étrange, ainsi que de nombreux petits esprits de l'île qui le toisaient de leurs grands yeux bien ronds, comme s'ils n'avaient encore jamais vu de Comète de leur vie ; et encore moins une qui n'était même pas capable de voler. C'était eux les êtres extraordinaires et pourtant, la scène n'y laissait rien paraitre.

Puis, là, doucement, le petit garçon trouva une once de courage pour approcher la bête d'un peu plus près, de la même manière que ses petits compagnons vaporeux.

« Comment tu t’appelles ?
- Noiraud, comme Esprits.
- Noiraud. Ze trouve que ça te va bien. »

A chaque fois qu'il se présentait, la Comète aimait à rappeler qu'il avait obtenu son nom grâce aux esprits noiraudes ; quand bien même lui ne craignait pas le soleil pour un sous. Touché par la remarque du garçon perdu, l'intéressé ne put s'empêcher de laisser une grimace souriante étirer son visage tandis que ses oreilles se redressaient sur sa tête.

Et qu'elle ne fut par sa surprise lorsqu'il vit le petit homme se débarrasser de sa salopette avant d'empoigner son cristal ; mais ce ne fut pas ce qui impressionna le plus la créature, oh que non ! Son regard s'était rapidement posé sur la drôle de porte qui se tenait à l'emplacement du cœur de l'enfant. Interloqué, Noiraud avança légèrement sa tête en sa direction, avant de reculer une fois les rouages mis à nus. Totalement dérouté par cette vision de morceau de machine à la place du cœur de la petite furie, l'Incapable leva de grands yeux ronds et ébahis en sa direction, la gueule légèrement entrouverte, buvant chacun de ses mots lorsqu'il lui confia son secret. Tous les deux, ils étaient cassés, tout comme un prince chez les fées, ou une autre qui avait même été réparée ! Incrédule, le reptile laissa s'échapper une sorte de gargouillis interloqué sa gorge, tandis qu'il se redresser. Pourrait-il un jour réussir à voler comme Peter Pan ? Oh, il aimerait tellement !

Perdu dans ses pensées et ses espoirs, l'Artifice ne reporta son regard vers l'enfant que lorsque celui-ci osa toucher sa cuirasse noire ; faisant renifler et secouer la tête à la bête par la même occasion, parce qu'il n'était pas vraiment habitué à ce genre de contacts. Toutefois, il ne montra pas les crocs pour autant.

« Bon, tu te souviens, ze t’ai promis une vraie répomquense. Mais c’est au Grantarbe. Tu oseras y aller ? Crimson doit surtout pas te voir, elle croira que tu veux me manzer. Mais en fait, tu ne manzes pas les enfants, pas vrai ? lui redemanda-t-il finalement. »

Surprit par une telle question redemandée alors qu'il avait presque zuré précédemment, la créature se mit alors assit sur ses pattes arrières, avant de lever sa patte ; comme le petit homme lui avait demandé précédemment. Au fond, Noiraud ne savait pas vraiment ce que tous ces théâtre pouvaient bien signifier, mais c'était peut-être un truc d'humains, tout simplement.

« Zuré. lui souffla-t-il, en reprenant le mot du garçon perdu que Noiraud ne connaissait pas, jamais manger, enfant. »

Si on oubliait le bras qu'il avait un jour englouti par mégarde.

Promesse faite, le reptile se laissa retomber sur ses pattes avant afin d'être - plus ou moins - à la hauteur du garçon-horloge, penchant ensuite la tête en direction des morceaux de tissus sur le sol, composant la salopette de la furie. Ah, qu'ils étaient étranges tout de même ces garçons perdus à se parer de tels artifices ; mais ça, c'était pas qu'ils n'avaient ni poils ni écailles ou plumes, ils étaient comme les taupe-nues, vulnérables. Intrigué, l'Incapable renifla alors la tenue tout en donnant un léger coup de museau dedans. Clic, l'un des boutons fit un drôle de bruit en s'entrechoquant avec un autre et le reptile afficha une mine déroutée, terrifiée, avant de finalement reculer de quelques pas tout en se remettant sur ses pattes arrières. Ce truc devait avoir un moyen de se défendre ! L'horreur !

Et pendant ce temps, le petit récolteur s'était recroquevillé sur lui-même, plongeant ses mains dans sa chevelure, comme pour empêcher sa tête de tomber de son cou. Noiraud le toisa d'un drôle d'air une fois son calme retrouvé.

« Ouïe ouïe ouïe… Ze n’arriverai pas à rentrer. Mon cœur me fait mal et ma tête aussi. C’est foutu, foutu. chouina le petit homme. »

Tiens ? N'avait-il pas réussi à sauver son cristal à temps ? Etait-il trop malade pour ça ? Curieuse - et un peu inquiète - la Comète s'approcha alors de nouveau de la petite âme, avant de lui donner un léger coup de tête - toutefois un peu brusque vu sa taille - dans la tempe du garçon perdu, avant de lui noyer la joue sous un coup de langue bien baveuse afin de le faire réagir.

« Foutu, foutu ? reprit-t-il tout en le fixant, tête, cassée ? Comme, cœur ? »

La tête penchée de côté, la créature aurait bien voulu comprendre ce mal qui rongeait le petit garçon, alors qu'il y a quelques instants à peine il semblait aller très bien. Peut-être qu'au fond, il ne voulait pas l'emmener au Grand Arbre, et c'était servi de Noiraud pour parvenir à ses fins ! Ah non, hein ! Souhaitant avoir des réponses, l'Incapable donna alors un nouveau coup de tête au petit garçon, un peu plus fort que le premier, le faisant tomber au sol sans vraiment le vouloir.

« Toi promettre ! grogna-t-il, un peu vexé, pas rompre, promesse, furie. »

C'est qu'il y tenait à sa récompense ! Il ne voulait pas s'être mouillé pour rien.


©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Tick Tock
Tick Tock

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : la Grimace
✘ AGE DU PERSO : environ 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2
✘ LIENS : Tic et Toc
[ancienne fiche : ]



Black or White Empty
MessageSujet: Re: Black or White   Black or White EmptyJeu 13 Aoû 2015 - 16:19

hrp:
 




black or white


TICK TOCK & NOIRAUD





Tick Tock lâcha un petit rire faible lorsque Noiraud s’approcha, dans un mélange de lourdeur et de délicatesse, de lui. Un bourdonnement sourd, qui s’était peu à peu changé en sons de tambour, résonnait entre ses deux tempes. Le petit à-coup de Noiraud le remua un peu mais il en sentit instinctivement la tendresse sincère. Il continuait de pleurer, seulement il riait en même temps, et lui-même ne semblait plus trop savoir où il en était.

La Grimace fit mine d’enlacer Noiraud, en quête d’un réconfort charnel, avant que ce dernier ne le bouscule carrément. Tick Tock, toujours accroupi, vacilla sur le côté. Ses yeux ronds considérèrent la Comète d’un air éberlué. Il aurait pu pleurer, mais la ardente des mots de Noiraud étaient plus impressionnants que son propre chagrin.
Il se releva.

Tu as raison, Noiraud.

Sa voix était toute basse.

Ze t’ai fait une promesse et je vais la tieindre !

Il bomba le torse et prit une expression hyper solennelle.

Allons-y !

Ignorant tant bien que mal sa migraine et son tic tac, il se mit en marche, mimant une insolite parade militaire. Les esprits l’imitèrent en mimant à la fois sa cadence et sa démarche.
Noiraud progressait à côté de lui et Tick Tock s’autorisait parfois à poser sa petite main contre son encolure, juste pour se soutenir un petit peu. Il essayait de se souvenir des conseils de Soul lorsque son cœur s’emballait, comme respirer lentement et se concentrer sur des jolies choses.

Au fait, Noiraud. Je m’appelle pas Furie. Je m’appelle Tick Tock. Tu devines pourquoi ?

C’était évident, mais il était content d’être celui qui posait la devinette.

Ils marchèrent un bon moment, du moins cela lui sembla long – peut-être qu’en fait c’était moins d’une minute, comment savoir ? – mais Tick Tock finit par s’arrêter, provoquant ainsi le carambolage inévitable de toutes les petites fumerolles en procession.

Noiraud… Par hasard… Tu connaitrais le chemin pour retourner au Grantarbe, toi ?

Il ne fallait pas trainer. Les crissements dans son cœur-horloge devenaient assez alarmants. Il rouillait.






Codage by TAC







Signa offerte par grand frère Sharpy ♥....
Tick Tock grimace en slateblue.....
         

cadeau de grand frère Arrow:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://neverneverland.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




Black or White Empty
MessageSujet: Re: Black or White   Black or White Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» mono black Discard
» Black Gobbo a enfin ses règles... maison
» [ROE] Mono Black Control
» Black Hawk Down
» Blue Cross, White Ensign (GMT Games)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Vallée des Fées :: Les Eaux Enchantées :: La Rivière Mystérieuse-