Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Shark
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 131
✘ SURNOM : Le Polaroid
✘ AGE DU PERSO : Treize ans et demi

✘ LIENS : iron hearts all turn to rust

MessageSujet: In the blur of the stars ◭ Tick Tock   Mar 14 Avr 2015 - 20:30

Shark est quelqu'un de peu de foi.

Elle a les idées bien trop ancrées dans le sol pour croire. Croire est un jeu d'enfant, et Shark, ça fait bien longtemps qu'elle n'est plus un enfant. Elle se le dit et le répète comme un serment. Croire, c'est facile. Croire c'est pour les imbéciles et les gens sans conviction. Croire c'est bien, mais il faut savoir, et Shark ne se fie qu'à ce qu'elle voit.
C'est une des raisons principales pour lesquelles Shark ne croit en rien. Elle ne croit pas aux fantômes, elle ne croit pas en Dieu. Elle ne croit pas en d'autres vies, ni sur Terre, ni ailleurs, pas aux horoscopes, pas aux zombies, pas en l'amour, pas aux promesses. Elle n'a accepté l'existence de sirènes, de fées, qu'à contrecœur. Il faut le voir, pour le croire, on dit. Cette île, jour après jour, remet en cause toutes ses certitudes.

Shark escorte quelque chose en laquelle elle ne croit pas.

Plus que l'escorter, elle la suit, en fait. Et non sans se plaindre. Et pour cause, escorter des créatures imaginaires, c'est pas son boulot, mais celui des éclaireurs. Techniquement. Bien sûr, quand on a pas d'éclaireur disponible, vers qui on se tourne ? Les Sentinelles. Et quand toutes les sentinelles ont mystérieusement disparu de la surface du camp à la simple évocation du mot « mission » ? Et oui. Ça tombe sur Shark.
Splendide.

« Attends !»

Bien sûr, toutes ses jérémiades ne font pas ralentir le sylvain. Loin de là. C'est à peine si il tourne sa tête vers elle, inexpressif et franchement flippant, avant de se remettre à courir de toute la force de ses petites jambes translucides. Shark est à bout de souffle. Pourquoi elle a besoin de l'accompagner chez lui, déjà ? Il a pourtant l'air de connaître le chemin.
Elle le suit comme elle peut, des brindilles prises dans ses cheveux comme des mouches dans une toile d'araignée, tout en sifflant entre ses dents une mélopée d'injures. Inutile certes. Mais ça soulage.

« Putain de Peter et ses putains de mission à la con j'ai que ça à foutre d'accompagner un nain des forêts vers un endroit où il sait parfaitement aller, merci vraiment, c'est pas comme si j'avais du temps à perd- »

Un bruit dans les buissons, Shark fait volte face, arme en main. A cran, déjà, sur le fil. Les feuilles des arbres résonnent de petits pas de souris, et d'un curieux bruit de montre.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tick Tock
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 150
✘ SURNOM : la Grimace
✘ AGE DU PERSO : environ 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2
✘ LIENS : Tic et Toc
[ancienne fiche : ]



MessageSujet: Re: In the blur of the stars ◭ Tick Tock   Mer 15 Avr 2015 - 18:37



in the blur of the stars


TICK TOCK & SHARK





Argablablarrmoulblakartabla...

Tick Tock releva la tête. Il délaissa son fourré parsemé de petites billes rouges, juteuses, et se retourna en plissant très fort les yeux.

On dirait bien qu'un peau-rouze vient dans cette direction ! déclara-t-il gaiement d'un air entendu, un peu feint.

Peut-être un Delaware ? Ou même un Huron ? Les Hurons, il aimait bien se promener avec leurs enfants de temps en temps, car ils avaient le droit d'être tout nu. Leurs mères ne les grondaient même pas. Si c'était un Piccaninny, par contre... Tick Tock agrippa ses cheveux en pensant aux scalps qui pendaient parfois à leur ceinture.
Il hésita. La crainte et la curiosité bataillaient dans son coeur-horloge.
Jusqu'à ce qu'un son délicieux, très distinctif, s'élève délicatement, comme une musique. Un Sylvain ! Oh, c'était sûr, il les reconnaissait toujours !
Tic tac tic tac tic tac.

Subitement tout excité, la Grimace sautilla en tournant sur lui-même, le corps tordue en une position évoquant certainement le ravissement, avant de s'élancer en direction de la voix au langage étrange(r).
Émergeant des broussailles, Tick Tock fut tout à fait surpris de tomber, non sur un Huron, non sur un Piccaninny, mais sur un Garçon Perdu. Enfin, Garçonne. Il demeura un instant immobile, quelques doigt dans la bouche, le regard gravement fixé sur Shark. Il ne savait pas trop quoi faire. Shark l'intimidait beaucoup, à cause de sa carence sévère en sourires et de son caractère très dur. Il paraissait même qu'elle mordait, et même si Tick Tock se répétait que c'était sûrement que des mensonges, il avait du mal à se convaincre tout à fait.

Il se mit à se balancer d'un pied sur l'autre. Il portait une de ses sempiternelles salopettes – celle-ci était en jean rouge – et rien d'autre. La chaleur était suffocante. Il cherchait un moyen d'établir le contact avec Shark et sa mine renfrognée.

Tu parles bien le peau-rouze, finit-il par lancer timidement.

Raté.




Codage by TAC






Signa offerte par grand frère Sharpy. ♥
Tick Tock grimace en slateblue.
         

cadeau de grand frère Arrow:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
Shark
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 131
✘ SURNOM : Le Polaroid
✘ AGE DU PERSO : Treize ans et demi

✘ LIENS : iron hearts all turn to rust

MessageSujet: Re: In the blur of the stars ◭ Tick Tock   Mar 21 Avr 2015 - 11:34

C'était plus fort qu'elle, elle ne pouvait pas s’empêcher d'être toujours à cran. Même lorsque le petit garçon apparut dans son champ de vision, elle ne baissa son arme qu'à moitié. Et pourtant, ce n'était pas la personne la plus dangereuse qu'elle connaissait.
Elle connaissait Tick Tock. De vue, du moins. C'était le petit garçon au cœur mécanique. Le petit garçon crocodile. Elle ne lui avait jamais parlé, mais le croisait de temps en temps sans lui accorder beaucoup d'attention. Elle remarqua toutefois qu'il avait fait l'effort de mettre quelque chose sur le dos, pour une fois, et par grande chaleur, encore. Elle-même était en nage sous sa doudoune, sans pourtant faire mine de la retirer.

Elle regarda le petit garçon d'un air sévère.

« Je ne parle pas … ce n'est pas peau-rouze. » fit-elle en imitant involontairement le zozotement de son interlocuteur.

C'était souvent très fatigant d'expliquer aux petits la raison pour laquelle elle ne parlait pas leur langue. La plupart avaient tout bonnement oublié leur monde d'origine, alors leur expliquer les pays, rien de plus pénible. Elle avait souvent une réponse toute faite pour les petits curieux. Cette réponse étant « va-t-en ».
Elle rattrapa en quelques coups de jambes le Sylvain, en prenant un air passablement rageur.

« Je très occupée, j'ai une mission, oui ? », elle lança d'un ton dur.

Plus par réflexe qu'autre chose, elle avait lâché ça pour que Tick Tock disparaisse de sa vue. Mais en réalité, ça ne l'arrangeait pas beaucoup. Le sylvain avait décidé de ne plus bouger d'un pouce, le regard fixé sur le petit garçon dont les racines de cheveux se décoloraient à vue d’œil. Shark avait entendu dire que le récolteur avait une certaine affinité avec les petits esprits. Alors même si l'idée de demander de l'aide à quiconque la rebutait, elle fit un effort.

« Est-ce que tu sais où le … où je dois ... » elle butait sur ses mots. « où il va », elle finit par dire, en pointant le sylvain du doigt.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tick Tock
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 150
✘ SURNOM : la Grimace
✘ AGE DU PERSO : environ 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2
✘ LIENS : Tic et Toc
[ancienne fiche : ]



MessageSujet: Re: In the blur of the stars ◭ Tick Tock   Lun 4 Mai 2015 - 23:50



in the blur of the stars


TICK TOCK & SHARK





Les joues de Shark étaient rouges et sa voix était dure, son visage fermé, son regard froid. Tick Tock ne s'en offusqua pas, de même qu'il n'en fut pas surpris, puisque Shark n'avait jamais présenté une autre façade que celle-ci. Il veilla tout de même à conserver une certaine distance, une distance de sécurité, entre eux deux. La rumeur coriace quant à la tendance de Shark restait agrippé à sa pensée. Cette ténacité se trouvait certainement alimentée par le simple nom de la Sentinelle. Tick Tock frissonna et agita hâtivement la tête, comme pour chasser ces obscures déductions...
Shark pressa alors sa cadence, ce qui le fit reculer de quelques pas craintifs, tandis que les joues de la Polaroïd rosissaient encore davantage. Elle se trouvait à hauteur de Tick Tock à présent, mais continuait d'avancer. Tick Tock se demanda avec perplexité pourquoi elle portait une si grosse veste par un si chaud climat. Il était tellement absorbé par la présence dominante de Shark qu'il ne remarqua ni le Sylvain, ni la mutation de sa propre chevelure.

Je très occupée, j'ai une mission, oui ? 

La Grimace, cette fois-ci, hocha la tête, avec encore plus d'ardeur. Rien que le mot « mission » était porteur d'une telle solennité qu'il se sentait tout chose en l'entendant. Il éprouva une petite tentation de rectifier la syntaxe incorrecte de Shark, mais son instinct de survie, probablement, le retint. Il s'apprêtait ainsi à tourner les talons, peu désireux de poursuivre cette entretien qui l'impressionnait de plus en plus. Jusqu'à ce que Shark prononce ces derniers mots. Tick Tock suivit des yeux ce qu'elle désignait. Un « Oh ! » de ravissement subit jaillit de sa bouche.

Un Sylvain, un Sylvain ! s'écria-t-il en fusant vers le petit être qui se mit à courir espièglement vers Shark en trotinant en cercle autour d'elle, poursuivi par Tick Tock et son rire dissonant.

Le Sylvain crut alors bon de grimper dans le dos de la Polaroïd avant de s'introduire à l'intérieur de son col, se rendant invisible puis disparaissant pour de bon sous l'épaisse veste. Tick Tock plaqua ses mains contre sa bouche.

Sark... Il est à l'intérieur de ton manteau !

La chose avait l'air de l'exciter au plus au point.

REGARDE REGARDE ! trépigna-t-il.

Des petites bosses roulaient sous le tissu, qui s'éclairait parfois d'un éclat verdâtre, comme celui d'un ver luisant. Le Sylvain était en train de jouer. Et comme il ne craignait pas Shark, Tick Tock sembla prendre pour acquis qu'elle n'était, effectivement, pas à craindre. Sa logique n'était pas très élaborée, après tout.

Ce fut alors qu'il empoigna les manches du veston en tirant dessus de toute sa force, galvanisé par son allégresse qui provoquait souvent en lui une certaine brusquerie. Il avait peut-être oublié que, si le Sylvain pouvait disparaître à loisir, lui n'avait pas le pouvoir d'échapper si facilement à celle dont il titillait férocement la patience...




Codage by TAC






Signa offerte par grand frère Sharpy. ♥
Tick Tock grimace en slateblue.
         

cadeau de grand frère Arrow:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
Shark
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 131
✘ SURNOM : Le Polaroid
✘ AGE DU PERSO : Treize ans et demi

✘ LIENS : iron hearts all turn to rust

MessageSujet: Re: In the blur of the stars ◭ Tick Tock   Lun 8 Juin 2015 - 22:44

C'est nul, un mioche. C'est sale, et moche, et bruyant, et toujours à poil. Sérieusement, pourquoi étaient-ils toujours à poil ? Qu'est-ce que Shark pouvait détester ça. A leur âge, on ne pouvait plus se permettre de se balader nu, c'était d'une terrible indécence. Et les orties, ils pensaient aux orties ? Bien sûr que non. Ils ne pensaient à rien du tout, à part pleurer, manger, et emmerder leurs aînés. Oh comme elle détestait les enfants.
Celui là eut tout de même une lueur d'intelligence dans le regard quand il vit le sylvain, ce qui fit regagner un peu d'espoir à Shark quand à sa mission. Peut-être allait-elle réussir à présent, si seulement elle obtenait l'aide de Tick Tock. Si seulement elle daignait la demander, surtout. Habituellement, demander de l'aide à quiconque lui brûlait la bouche. Mais là, elle était un peu désespérée. Et le petit avait l'air plutôt à l'aise avec le ... truc. Elle ouvrit la bouche pour lui expliquer la situation.

A la place, se mit à hurler.

Sark... Il est à l'intérieur de ton manteau ! REGARDE REGARDE !

Comme si elle n'avait pas remarqué. Étrange qu'une créature aussi immatérielle choisisse ce moment là pour être on ne peut plus tangible. A sa grande horreur, elle la sentait remuer dans son dos, pendant que le gamin s'émerveillait de toute la force de ses cordes vocales, qu'elle lui aurait volontiers arraché. Et puis il dépassa la terrible limite du contact, en empoignant son bras. D'un grand geste brusque, elle se départit de sa veste, avec diverses injures proférées dans une langue que Tick Tock ne pouvait heureusement pas comprendre. Sa main heurta quelque chose, et elle ne fit pas réellement attention avant d'avoir déversé tout son flot de profanités.

« Sale … petite … » elle finit par articuler lorsque le tissu se retrouva inerte par terre.

Puis elle se tut. D'abord, se rendit compte qu'elle se retrouvait maintenant en débardeur, et si la chaleur était soudain plus supportable, elle se sentit nue. Elle croisa les bras sur sa poitrine avec une pudeur inutile. Puis, elle se rendit compte en voyant la mine du garçon, qu'en se débarrassant de son vêtement, elle lui avait probablement mis une bonne grosse claque.

« Je … je suis désolée », bafouilla-t-elle.

Il y avait une autre raison plus profonde à ce dégoût des enfants. Elle était tout bonnement incapable de les côtoyer sans leur faire du mal. Que ce soit par ses mots durs ou ses accès de violence, parfois accidentels, elle se retrouvait toujours avec des enfants en pleurs. Et dieu sait qu'elle était incapable de gérer des pleurs. Elle n'était pas plus adroite avec les mots qu'avec les câlins, et prenait souvent la fuite plutôt que de réconforter les petits.
Elle s'agenouilla maladroitement auprès de Tick Tock.

« Je suis vraiment désolée. Je veux pas te faire mal. Tu as pas mal, n'est ce pas ? »

Elle était terrifiée à l'idée que le récolteur se mette à hurler.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tick Tock
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 150
✘ SURNOM : la Grimace
✘ AGE DU PERSO : environ 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2
✘ LIENS : Tic et Toc
[ancienne fiche : ]



MessageSujet: Re: In the blur of the stars ◭ Tick Tock   Sam 20 Juin 2015 - 16:58



in the blur of the stars

TICK TOCK & SHARK




Tick Tock était un peu en état de choc.
Sa main gauche était plaquée contre sa joue cuisante et sa main droite crispée contre le tissu rêche de sa salopette. Il fixait de ses yeux devenus étrangement ronds le visage de Shark. Pour être tout à fait honnête, il envisagea sérieusement de pleurer. La Baffe est quelque chose d’immensément choquant pour un enfant, de par son caractère très bref et néanmoins très intense. Bien souvent elle sert aussi de « douche froide » et permet de désamorcer un état d’excitation ingérable. Tous ces éléments, concentrés en la Baffe de Shark, avaient conduit à cet état hébété chez Tick Tock.

Finalement, que ce fût parce qu’il était trop confus ou parce que la contrition de Shark l’avait miraculeusement touché, il n’en fit rien. Il renifla légèrement, sans un mot, comme pour laisser un petit suspense, et finit par se frotter les yeux et abaisser ses deux bras, signifiant ainsi que le pire était passé. Il sentait toutefois son cœur crisser dans sa poitrine.

Non, ze n’ai pas mal, Shark.

Il prit un air très noble.
Puis, il s’avança vers la veste, la soupesa avec une difficulté qu’il n’avait pas escomptée, et la rapporta généreusement à Shark.

C’est normal que tu es fâchée, c’est ta veste préférée.

Il n’en savait trop rien, il avait simplement vu Shark la porter très souvent – tout le temps en fait – mais il espérait certainement induire par ce biais qu’il était quasiment un intime avec elle. Un truc dans ce style.

Ze pense que le sylvain n’avait pas le droit de venir dans ton manteau parce que c’est le tien, et il l’a fait sans aurotisation.

Manifestement, la soudaine tendresse – qui s’expliquait par la crainte et la culpabilité, mais ça, il ne s’en rendait pas compte – du Polaroïd l’encourageait à tisser une véritable relation privilégiée avec elle… « Je suis de ton avis, placide et sage comme toi, et l’exubérance des Sylvains n’est pas du genre à m’émouvoir ». Tick Tock avait, après tout, la particularité de s’emballer très vite, comme de changer d’opinion en fonction du moindre petit évènement circonstanciel qui le toucherait. Ce soudain revirement, toutefois, n’était rien face à celui qui s’apprêtait à se produire.

Car tout absorbés qu’ils étaient, ni le Récolteur ni la Sentinelle n’avaient prêté attention au Sylvain qui, aussi effrayé que Tick Tock, s’était hâté de se carapater dans quelques fourrées. Et voilà qu’un petit gang d’esprits en colère émergeait des mêmes fourrées, très irrités par la brutalité dont avait été victime leur compère. Tick Tock sentit tout de suite, d’instinct, que quelque chose se passait. Une tension, une moiteur envahit l’air et il huma l’atmosphère comme lorsqu’on sent une odeur de brûlé. Il ne vit que tardivement les quelques esprits, grisâtres encore, qui progressaient dans leur direction. Ses cheveux, bizarrement, se teignirent de gris, comme les marques sur son corps. Il se colla brusquement à Shark, tandis que les aiguilles de son cœur s’emportaient. Il aimait infiniment les esprits, comme il aimait infiniment les grands. Et il craignait d’autant plus les deux.

Ne… Ne bouze pas. Il faut zuste qu’ils se calment, après ils vont partir. Ils sont zuste un peu fâchés… Ils vont se calmer.

Là, il commença à pleurer un petit peu.





Codage by TAC






Signa offerte par grand frère Sharpy. ♥
Tick Tock grimace en slateblue.
         

cadeau de grand frère Arrow:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
Shark
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 131
✘ SURNOM : Le Polaroid
✘ AGE DU PERSO : Treize ans et demi

✘ LIENS : iron hearts all turn to rust

MessageSujet: Re: In the blur of the stars ◭ Tick Tock   Lun 29 Juin 2015 - 20:20

L'émotion qui l'envahit en voyant que Tick Tock ne pleurait pas était un mélange de soulagement et de tendresse. Terrible, la tendresse. Quelque chose qui lui gonfla le cœur douloureusement. Quelque chose d'inhabituel. Elle resta planté sur ses pieds pendant que le petit, gravement, alla lui porter sa veste. L'enfila rapidement, hochant la tête aux remarques et excuses du petit, même si ce n'était en rien sa faute. Elle avait chaud de nouveau. Étrangement, cette douche froide n'avait pas été si désagréable. Elle hésita un instant en tirant sur la manche droite. Comme si elle n'était plus très sûre de pourquoi elle tenait tant à la porter, cette veste. Elle était laide, et elle tenait chaud. Elle tira d'un coup sec pour l'ajuster, et ferma la fermeture éclair jusqu'à son menton.

« Ce n'est pas ta faute. »

Elle dit ces mots presque machinalement, comme elle les avait si souvent entendus. Elle-même avait peu l'occasion de les prononcer. Elle préférait cracher le contraire. Rejeter la faute le plus loin possible d'elle. Elle tenta de sourire à Tick Tock, ne rencontra qu'un air terrifié. Les cheveux du gamin se teintaient de blanc alors que le tic tac de son cœur s'accélérait comme si le temps était devenu dingue dans sa petite poitrine. Elle fit volte face, pour se retrouver devant une armée de sylvains en colère. Une armée, peut-être pas. Disons une meute, un gang. Un charmant comité venus venger leurs petit copain. Est-ce qu'un esprit pouvait réellement leur faire du mal ? Physiquement ? Elle n'était plus trop sûre. Et voir le petit récolteur commencer à pleurer ne la rassurait pas du tout.
Elle jura entre ses dents. Ne bouze pas. Facile à dire. Elle se sentait stupide, immobilisée d'angoisse au milieu d'une clairière, entourée par une dizaine de petits trucs gris et colériques. Son cerveau tournait à toute vitesse. Elle se pencha, attrapa Tick Tock pour le hisser dans ses bras, un peu mal à l'aise. Si jamais ils devaient fuir, elle doutait que le gamin soit en mesure de garder son rythme.

« Chh, chh, pleure pas s'il te plaît.  »

On a pas idée d'être aussi désemparée devant des larmes d'enfants. Ça chiale toute le temps, un gosse pourtant. Ça pleure quand ça a faim, quand ça s'est fait mal, quand ça fait un caprice. Confusément, elle sentait une différence dans ces larmes là. Comme si la détresse de Tick Tock ne faisait qu'enrager les sylvains encore plus. Alors elle désespérait qu'il s’arrête, mettant toute la douceur du monde dans sa voix et le balançant un peu trop brusquement dans ses bras.

« Tick Tock » elle essayait de maîtriser sa voix comme elle pouvait. « il faut que tu leur dit tout va bien. Après nous faisons la mission. Tu veux faire la mission avec moi, oui ? »

Elle souriait, mais elle n'aurait pas fait une expression différente en se coinçant la main dans une portière de voiture. La situation, le gamin qui chiale, les esprits qui voulaient sa peau, c'était juste un peu trop pour elle.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mythes
avatar



✘ AVENTURES : 16

MessageSujet: Re: In the blur of the stars ◭ Tick Tock   Mer 8 Juil 2015 - 22:40

Surprise !




EH !

Un oeuf de Pâques se trouve aux pieds de Tick Tock.

Le chocolat donne à Tick Tock une force et une énergie positive exceptionnelles, tandis que ses pieds grandissent afin de la faire bondir et courir très vite.

Intervention menée par Smee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tick Tock
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 150
✘ SURNOM : la Grimace
✘ AGE DU PERSO : environ 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2
✘ LIENS : Tic et Toc
[ancienne fiche : ]



MessageSujet: Re: In the blur of the stars ◭ Tick Tock   Lun 20 Juil 2015 - 21:29



in the blur of the stars

TICK TOCK & SHARK




C’est un adage connu qui dit que les enfants sont de vraies éponges. Leur sensibilité, qu’ils ne maitrisent ni n’analysent d’aucune façon, est exacerbée, si aiguisée qu’elle s’apparente à un sixième sens. Et là, en cet instant, Tick Tock ressentait très nettement l’angoisse de Shark. C’était d’autant plus angoissant que Shark ne s’apparentait nullement à une figure propice à l’angoisse dans la vision très schématique de Tick Tock. Shark était certes bougonne et brusque, mais précisément, cela l’excluait des sentiments les plus fébriles !
Ce fut donc, plus que la tentative de sang-froid de façade enclenchée par la sentinelle, l’évocation de la mission qui parvint à contenir les émois violents de la Grimace. Ses larmes continuaient de couler, et une complainte bizarre, dissonante et très basse, les accompagnait. Il fixait ses yeux embués sur les petites silhouettes noires, courroucées, qui s’avançaient pas à pas. Il fallait admettre que l’ensemble avait quelque chose de dramatique.

Il consentit enfin à s’arracher au bras de Shark auquel il s’était désespérément agrippé jusqu’alors. Les mots de la Polaroïd lui avaient fait comprendre qu’il était le plus enclin des deux à arranger cette terrible situation ! Il se campa très courageusement sur ses deux jambes – qui tremblaient du reste – et fit face à leurs oppresseurs, la morve au nez et le menton chevrotant. Ses cheveux se teintaient non de blanc mais de noir, tout comme ces marques, et il est certain que s’il l’avait remarqué il aurait clairement paniqué.

Nous sommes vos amis ! hurla-t-il d’une voix toute aigue. C’était un assident ! Shark regrette beaucoup, n’est-ce pas Shark ? Les sylvains sont mes amis, demandez leur à tous ! C’est mes amis ! Nous sommes des zentils, nous sommes les enfants de Peter Pan !

Les Fumerolles marquèrent une pause, qui ressemblait à une sorte d’indécision. Ils se tournèrent vers Shark qui maintenait toujours sa lance. Et chargèrent de nouveau. Qu’il était difficile de calmer un esprit en colère !!

Tick Tock eut un mouvement de recul brutal qui le fit tomber sur les fesses. Ce fut alors qu’il aperçut le drôle d’objet qui siégeait à quelques pas de lui. Un énorme œuf coloré. Sans trop savoir pourquoi, Tick Tock s’en empara avant qu’il déguerpisse – il semblait pourvu de jambes – et le serra contre lui. Dans sa tête, très loin, une voix lui criait : mange-le, mange-le !
Il arracha violemment le papier bariolé qui le recouvrait et entreprit de dévorer sans retenue le chocolat qui composait l’œuf. Il s’en mit partout, de toute évidence, mais une étrange chaleur circula en lui aussitôt.

Il sauta sur ses jambes et poussa un cri bestial qui dura plutôt longtemps. La veine de son cou était toute gonflée et les fumerolles s’agitèrent confusément.

SHARK ! hurla-t-il en se tournant vers la sentinelle.

Il voulut courir vers elle et fut très surpris de voir qu’il venait en fait de bondir. En un saut, il se retrouvait juste devant elle. Il baissa la tête vers ses pieds et eut un hoquet de surprise en constatant qu’ils avaient considérablement augmenté de volume.

VIENS !

Il ne parvenait pas à ne pas hurler.

Il saisit prestement le poignet de Shark et bondit sur le côté, courant à toutes jambes, emportant la fille avec lui. Il était complètement dépassé par sa propre énergie. Le tic tac de son cœur était d’ailleurs si emballé à présent qu’on aurait dit un grésillement continu.

Les fumerolles les poursuivaient, plus énervés que jamais. Emporté dans son élan, Tick Tock plia des genoux avant de sauter jusqu’aux branchages d’un arbre. Un curieux craquement surgit du bras de Shark lorsqu’elle suivit son mouvement. Il la posa sans ménagement sur une branche.

Ça va, Shark, ça va ? Ze nous ai sauvé !!





Codage by TAC






Signa offerte par grand frère Sharpy. ♥
Tick Tock grimace en slateblue.
         

cadeau de grand frère Arrow:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
Shark
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 131
✘ SURNOM : Le Polaroid
✘ AGE DU PERSO : Treize ans et demi

✘ LIENS : iron hearts all turn to rust

MessageSujet: Re: In the blur of the stars ◭ Tick Tock   Jeu 23 Juil 2015 - 20:42

Elle avait fini par s'habituer aux trucs bizarres qui se passaient sur cette île. Les dents de requins qui poussent et les squelettes qui s'animent, les dragons et les fruits qui parlent. Et, oui, les œufs en chocolat avec des pieds. Pourquoi pas ? Pourquoi, pas, après tout ? Rajouter juste une couche d'absurde sur la bonne grosse tartine de bordel qu'était Neverland. Alors non, elle n'était pas étonnée. Mais il fallait avouer que son premier réflexe à elle n'aurait pas été d'engloutir l’œuf comme si ça vie en dépendait.

« Qu'est ce que tu- »

Mais pourquoi il avait bouffé cet œuf ? La panique ? Le stress d'être entouré d'esprits en colère ? Elle avait envie de lui dire que le chocolat ne réglait pas tout. Et le gamin, la gueule barbouillée de morve et de chocolat, dont les cheveux commençaient à devenir noirs, pleurait toujours. Elle avait peur que son cœur s'arrête d'un coup. Son petit cœur d'horloge. Peut-être que si Tick Tock s’arrêtait, le reste du monde allait aussi s’arrêter ? Étrangement, elle eut soudain la certitude que c'était le pire qui pourrait arriver. Que ce petit bout meure. Merde alors. C'était pourtant qu'un gosse. Si elle commençait à s’inquiéter pour lui, elle allait pas s'en sortir.
Ouais bon.
Elle ne put que regarder avec des yeux ronds quand Tick Tock sauta à ses pieds pour faire devant elle la plus belle scène de transformation shonen de l'espace temps. Ou quelque chose comme ça.
Et voilà que ses pieds avaient enflé jusqu'à le surélever de façon grotesque.

Non, Shark n'était toujours pas étonnée. Peut-être juste un peu résignée à ne jamais rien comprendre à ce qui se passait sur cette île. Prenant machinalement la main que le petit lui tendait, pour courir derrière lui en tentant de suivre ses bonds démesurés. S'enfuir. Poursuivie par une horde de sylvains en colère. Pas étonnée, non. Pas plus étonnée qu'en plein milieu que le plus bizarre des rêves.

Et puis crac.

Ce bruit là, c'était son bras. Au niveau de l'épaule, plus précisément. Au début, elle ne réalisa pas vraiment que c'était elle. Jusqu'à se retrouver perchée dans les branches d'un arbre, la main serrant toujours celle de Tick Tock qui lui hurlait dessus, comme quoi il les avait sauvés, quelque chose comme ça. Et puis d'un coup, elle eut mal. Mais alors très mal. Du genre de douleurs qui font hurler, pleurer, tout ce qui va avec.
A la place, Shark se mordit la joue de l'intérieur. Et puis cligna des yeux en regardant en l'air, très vite. Souffla par la bouche, une fois, deux fois, trois fois, compta dans sa tête jusqu'à dix. Pas pleurer. Pas crier. C'était cassé ? Il fallait pas que ce soit cassé. Bordel. Atrocement mal. Pas pleurer. Elle avait un goût de sang dans la bouche.

« Tick Tock. »

Elle voulait mesurer sa voix, vraiment, pas qu'elle parte dans les aigus, comme ça. Mais ce qu'elle voulait encore plus, c'était pousser le récolteur de la branche pour le voir s'écraser sur le sol. Elle savait bien que ça changerait rien, mais.
Mais putain.
Une injure lui glissa des lèvres. Et puis elle avait beau papillonner des cils, des larmes commencèrent à lui dégouliner sur la gueule. Des larmes silencieuses. Elle était assortie à Tick Tock, maintenant. Dont elle tenait toujours la main.

« Je crois c'est cassé. »

C'était dit le plus naturellement du monde. Avec juste un petit bout de voix qui se brise sur la fin.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tick Tock
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 150
✘ SURNOM : la Grimace
✘ AGE DU PERSO : environ 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2
✘ LIENS : Tic et Toc
[ancienne fiche : ]



MessageSujet: Re: In the blur of the stars ◭ Tick Tock   Dim 9 Aoû 2015 - 15:16

hrp:
 



in the blur of the stars

TICK TOCK & SHARK




C’était tellement bizarre de voir Shark comme ça.
Sa peau devenait rouge, crispée, comme pour une allergie. Tick Tock la voyait souffler, et cligner, et puis pleurer. A moitié pleurer, sans vraiment de bruit, avec des larmes quasi fixes. Il ne pleurait pas comme ça lui, il ne comprenait pas. Qu’est-ce que t’as ?

Je crois que c’est cassé.

Quoi ? Qu’est-ce qui est cassé ?
Tick Tock ne pigeait rien, son horloge-cœur crissait comme un vieux train qui ralentit. L’angoisse, elle, était comme un gros bourdon qui ne parviendrait pas à se poser, balloté par le vent d’une énergie presque magnétique. Il commençait même à voir trouble.

C’était ça, le bruit ? dit-il d’une voix plus basse, une voix d’enfant grave.

Il remarqua que le bras de Shark était raidi dans une position bizarre.
Il remarqua, un tout petit peu plus tard, qu’il avait mal dans la main.
Shark lui serrait la main et sa main devenait blanche.
Il fronça les sourcils.
Il avait cassé Shark.


Que ferait Soul. Que ferait Soul !!
Il tenta de toute sa force de se concentrer, de se souvenir des gestes de l’Immuable qu’il n’avait jamais vraiment pris le temps d’observer, de comprendre. Il préférait contempler l’air absorbé du Soigneur lorsqu’il s’occupait de lui plutôt que d’analyser le sens de ses actions. Et là, complètement survolté qu’il était, c’était encore plus dur de penser à n’importe quoi qui ait du sens.
Et Green ? L’esprit Green. Il l’avait vu à l’œuvre elle aussi ! Réfléchis, réfléchis…

Il ferma les yeux et pressa les doigts sur ses tempes en récitant une étrange complainte – le genre de son qu’on fait quand on est sur les toilettes.
Bras tordu = bras cassé = précaution = sorte de bâton. Oui ?

Bras tordu égal bras cassé égal précaution égal bâton.

Toujours galvanisé par son extraordinaire vigueur, il lâcha la main de Shark et arracha une branche entière, qu’il débarrassa de ses pointes et de son feuillage. Il ôta ensuite sa salopette – par chance il portait un slip ce jour-là – et en arracha un pan. Il noua le bâton sur le bras de Shark avec une brusquerie dont il n’avait aucune conscience – lui-même se voyait très méticuleux là – et considéra ensuite son ouvrage avec une satisfaction scientifique. Pourtant, ça n’avait pas fière allure.

—[color=slateblue] Ze pense que tu es soignée. Mais si tu as mal… Il faut aller à la Rivère Mystéreuse. Si on trouve une sousre, tu iras dedans et ta douleur sera moins grosse.

Il se leva et défonça plusieurs branches. Le tronc était quasiment tout nu, en dehors de leur coin.

Tu veux descendre ? Ils sont loin. Si on croise d’autres sylvains, ils nous aideront. Une fois ils m’ont aidé. Après on retournera à la maison. Soul te soiniera. Ze lui demanderai, parce qu’il m’écoute touzours !

N’importe quoi, mais une pointe d’orgueil avait poussé en même temps que ses pieds, sûrement fouetté par l’extraordinaire vigueur !

Tu veux que ze te porte ?

Elle pleurait encore un peu et sa respiration était rapide.
Heureusement qu’il était là pour l’aider, dis donc.




Codage by TAC






Signa offerte par grand frère Sharpy. ♥
Tick Tock grimace en slateblue.
         

cadeau de grand frère Arrow:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
Shark
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 131
✘ SURNOM : Le Polaroid
✘ AGE DU PERSO : Treize ans et demi

✘ LIENS : iron hearts all turn to rust

MessageSujet: Re: In the blur of the stars ◭ Tick Tock   Mar 25 Aoû 2015 - 16:16

La douleur irradiait par vagues, comme la marée. Yeux fixés sur un bout de tronc, Shark comptait les secondes entre chaque vague. S'imaginerait presque les pieds dans l'eau. Et à chaque coup de massue dans son bras, elle encaissait sans laisser un bruit s'échapper de ses lèvres. Absente. L'absence, c'était encore le moyen le plus efficace. Et pendant ce temps, Tick Tock pétait un câble à coté d'elle et déblatérait des idioties. Bras tordu égal bras cassé égal précaution égal bâton. Shark lâcha un rire sec et nerveux. Mais se laissa manipuler, grimaçant sous la brutalité pleine de bonne volonté du gamin. Force était de constater, elle ne lui en voulait pas. Elle savait qu'elle devrait, et elle essayait vraiment. Mais elle n'y arrivait pas. N'arrivait pas à lui en vouloir. N'arrivait pas à vouloir se venger, ou lui hurler dessus ou lui faire mal en retour. Elle regarda son attelle de fortune et le récolteur en slip tout content avec une certaine apathie.

- Après on retournera à la maison. Soul te soiniera. Ze lui demanderai, parce qu’il m’écoute touzours !

Elle fronça les sourcils, puis les rouages se mirent en marche. Soul. Infirmerie. C'est une peur toute enfantine qui forma une boule dans sa gorge, qui enfla, enfla pour se muer en terreur. Shark recula d'un pas, sur la défensive. Bras vacant replié contre son cœur comme un bouclier, yeux écarquillés. Elle lâcha naïvement :

« J'veux pas ! »

Sa voix était aiguë et couinante, presque un balbutiement de bambin. Elle se reprit, plus ferme. Catégorique.

« J'irai pas. »

Sa lèvre tremblait, goût acide et ferreux sur sa langue à force de se mordre. Les larmes s'étaient arrêtée de couler, par force d'habitude. Elle avait toujours pu compter sur ses paupières comme un barrage efficace. Pour surtout pas montrer, non, qu'elle avait mal.

« La rivière. La sousr- source. Elle peut soigner ? C'est magie, non ? » puis, quasi suppliante. « Tick Tock, je veux pas aller à l'infirmerie. »

Jamais elle ne s'était vraiment accordée ce genre de caprices d'enfants. Qui pleurnichent et se roulent par terre en criant qu'ils ne veulent pas y aller. A l'école, chez le docteur, chez grand-mère. Mais c'est différent. L'infirmerie. Des regards sur elle. Pire encore, le contact. L'idée qu'on l'examine, qu'on la touche, ces connards de soigneur. Et pire encore si c'est leur chef. Shark secoua la tête comme pour faire passer le message encore mieux. Elle savait pourtant. Qu'elle n'allait pas pouvoir s'en sortir toute seule, comme elle en avait l'habitude, désinfecter et panser à l'aide d'un bout de miroir, à l'abri des regards. Mais sur le moment, la panique gagnait sur la raison. Elle c'était tout décidé dans sa tête. Elle n'irait pas à l'infirmerie.

Le petit lui proposa de la porter, tout fier. Attendrissant, un peu. Grimace.

« Non. Ça va. J'ai déjà pire. »

Peut-être que dans cette annonce là, il y a aussi un peu de fierté déplacée. C'est ça, Shark, crane devant un gosse de six ans, toi qui veux jamais les montrer, tes fameuses blessures de guerre.

Elle s'accrocha à une branche de sa main valide, et se pencha légèrement sur la pointe des pieds. Avala sa salive. C'était haut. Et pas de prises, non plus. Shark n'était pas exactement une reine de l'escalade. Et pas trop à l'aise non plus, avec les hauteurs. Mais maintenant qu'elle avait refusé l'offre de Tick Tock, difficile de changer d'avis. Difficile de changer d'avis ? Elle ferma les yeux.

« D'accord. »

A contrecœur.

« On descend, et on va à la source. Pas l'infirmerie. »

Elle rouvrit les yeux, et se tourna vers lui. Espérant que son soudain accès de force surhumaine ne s'évapore pas en pleine descente.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tick Tock
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 150
✘ SURNOM : la Grimace
✘ AGE DU PERSO : environ 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2
✘ LIENS : Tic et Toc
[ancienne fiche : ]



MessageSujet: Re: In the blur of the stars ◭ Tick Tock   Dim 6 Sep 2015 - 13:24

hrp:
 



in the blur of the stars

TICK TOCK & SHARK




J’veux pas.
J’irai pas.

Tick Tock fixait ses yeux ronds sur le visage contracté de Shark. Comment réagir à un caprice quand on a six ans. Comment un enfant gère, comprend, assimile le caprice d’un grand. Tick Tock est particulièrement perturbé.
Il ne savait même pas quoi répondre.  Sa cervelle était trop empêtrée dans sa confusion pour réfléchir à la proposition logique de Shark. Il s’était montré si réactif, si sage, et si confiant ! Oui, il avait tellement foi en son propre discours, il était presque fier d’avoir su aussitôt quoi faire, d’avoir été un Soul miniature ! Et Shark disait non. Comme si c’était envisageable de dire non. Tick Tock n’avait rien anticipé de cette réaction, et n’étant pas le plus vif des enfants du Grand Arbre, il s’était ramolli d’un coup en dépit de son pouvoir récemment acquis.

On descend, et on va à la source. Pas l'infirmerie.

Quand le mystère est trop impressionnant, on n'ose pas désobéir.

Il hocha la tête et, comprenant après un certain temps que la Sentinelle attendait de lui, finalement qu’il la soutienne, il l’attrapa par le col et tenta de la caller sous son petit bras. Le poids n’était pas un problème, mais lui-même n’avait pas changé de taille et il devenait compliqué de transporter un corps de cette envergure – pardon Shark.
Se concentrant, les jambes écartées entre deux branches, langue pincée, sourcils froncés, la Grimace chercha un point d’atterrissage sur le sol avant de se lancer dans un grand cri aigu. Le choc fut un peu rude, mais Tick Tock ne s’en rendit pas compte et, portant à présent le Polaroid à l’instar d’une princesse – ou d’une mariée – il se mit à cavaler en direction de la Rivière. Il ne la trouva pas. Il trouva en revanche… un ruisseau minuscule.  

Ze  suis pas sûr que c’est la Rivière… dit-il en prenant un air vraiment très concentré.

Il déposa délicatement (autant que possible) la jeune fille près de l’eau.

Tu peux dézà te tremper le bras dedans, non ? en attendant que ze trouve.

Il essayait à la fois de réfléchir à leur véritable destination, à la meilleure façon de calmer Shark et au meilleur moyen de limiter les dégâts sur sa chair. La vache, comme ça devait être difficile d’être Soul ! Tick Tock l’admira encore plus.
Tandis que Shark, n’ayant point trop d’autre choix, baignait son bras dans l’eau fraîche, Tick Tock s’accroupit à ses côtés.

Tu as mal ? Comme tu ne pleures pas trop, on dirait que tu n’as pas mal, alors que…

Petit silence.
Une biche sereine vint laper de l’autre côté du ruisseau.

Pourquoi tu n’aimes pas l’Infimerie ? T’as peur ?




Codage by TAC







Signa offerte par grand frère Sharpy. ♥
Tick Tock grimace en slateblue.
         

cadeau de grand frère Arrow:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
Shark
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 131
✘ SURNOM : Le Polaroid
✘ AGE DU PERSO : Treize ans et demi

✘ LIENS : iron hearts all turn to rust

MessageSujet: Re: In the blur of the stars ◭ Tick Tock   Dim 20 Sep 2015 - 16:47



Accrochée au cou de Tick Tock comme une jeune mariée, elle se rend bien compte du ridicule de la situation. Et de son absurdité : le garçon de six ans qui soulève la fille de treize comme si elle ne pesait rien que des plumes. Elle ne dit rien, pourtant. Et ne bouge pas non plus, comme de peur de le faire basculer. Le contact en soi n'est pas aussi inconfortable qu'il aurait pu l'être : et de toutes façons, la douleur dans son bras est de loin la plus forte.
Shark ferme les yeux lorsqu'ils sautent de l'arbre. Ne les rouvre que quelques temps plus tard, lorsque le récolteur la dépose sur le sol. L'air désolé de ne pas avoir trouvé la rivière. Shark hausse les épaules. Enfin, une épaule.

« C'est bien. »

Elle s'accroupit avec précautions et trempe son bras dans l'eau glacée. Avec le soleil qui tape au dehors, le changement de température est délicieux. Le tissu de sa manche est vite trempé, lourd, mais elle ne recule pas. Le froid bloque un peu la douleur. Elle est plus diffuse, plus engourdie. Shark se pose de façon un peu plus confortable. Comme résignée à rester là longtemps.
Tick Tock s'est assis près d'elle et la dévisage, de ce regard si particulier qu'ont les enfants curieux. Ça devrait l'agacer, mais elle ne s'en sent pas la force. Aux questions du récolteur, elle hésite, songeuse, le regard se baladant sur l'autre rive.

« C'est pas que j'ai peur. »

C'est qu'elle est morte de trouille.
Elle sait y faire, Shark, avec la trouille. Comme avec la douleur : elle serre les dents, elle regarde très loin devant elle et elle déconnecte son cerveau. C'est un automatisme, presque. Et à l'intérieur, ça hurle, ça supplie en silence, sans que rien ne se reflète dehors. Sauf peut-être au fond de ses yeux. Shark voudrait bien qu'on l'aide, parfois. Mais elle ne s'en donne pas les moyens, faut croire.

« J'aime pas ... » elle hésite, en pesant ses mots. « J'aime pas les soigneurs. »

C'est pas exactement la vérité. Elle n'aime pas les soigneurs, non. Mais surtout, elle n'aime pas leur contact. Elle n'aime pas leurs regards. Elle n'aime pas la façon dont ils la scrutent, dont ils cherchent le pourquoi et le comment de chaque blessure. Leurs questions lui rappellent trop avant, et les excuses foireuses qu'elle inventait à la chaîne. Et l'ambiance, oh, l'ambiance de l'infirmerie. Les autres enfants blessés, cet espèce d'étalage de violence. La même dont elle fait preuve, et qu'elle hait. Rien que mettre un pied là bas lui donne envie de vomir, de hurler.
Elle ne dit pas tout ça, à Tick Tock. Elle résume, paraphrase, en espérant à demi-mot que le petit comprendra quand même. Elle n'aime pas les soigneurs. C'est pas exactement la vérité. Mais c'est un début. Et c'est déjà bien.

« Je pleure pas parce que je suis forte. »

Ou du moins, elle est convaincue de l'être.
Pas vrai ?
Ses yeux suivent la biche sur l'autre rive avec un peu de mélancolie.

« C'est belle. »

La biche. Elle est belle. Elle le dit avec les sourcils froncés et un air clairement bougon. Comme on crache une insulte, pas un compliment.








Dernière édition par Shark le Sam 10 Oct 2015 - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tick Tock
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 150
✘ SURNOM : la Grimace
✘ AGE DU PERSO : environ 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2
✘ LIENS : Tic et Toc
[ancienne fiche : ]



MessageSujet: Re: In the blur of the stars ◭ Tick Tock   Mar 22 Sep 2015 - 17:34



in the blur of the stars

TICK TOCK & SHARK




Tick Tock écoutait sans réagir, avec beaucoup de respect et de retenue, les propos de Shark. Il tentait vraiment de la comprendre. Car tout l’étonnait dans ce qu’elle disait. Ne pas aimer les Soigneurs par exemple. Comment ça se pouvait ? Comment on pouvait ne pas aimer ceux qui nous soignent ? Ceux qui nous enlèvent la douleur et font stopper les saignements du nez ? Ses petits sourcils se fronçaient tant il farfouillait dans sa malingre logique un sens à tout ça. Même Soul ?

Il s’était accroupi aux côtés de Shark, pas tout près, pas trop loin, et son regard s’était perdu dans le courant du ruisseau. Peut-être découragés par cette soudaine inertie, ses pieds reprirent leur taille habituelle et un coup de mou lui tomba sur les épaules. Un gros soupir lui échappa et il ne s’en rendit même pas compte. Pfffouh.
La mention de la biche lui fit relever la tête, lentement. Il se sentait si mou !
Il stagna sur son corps élancé, sa grâce naturelle. La biche n’avait pas peur. Il aurait pensé que les animaux avaient peur de Shark.

Elle est belle.

Qu’il dit.

Tu as vu, elle a pas peur. Elle nous aime bien, ze pense.

Il se leva et s’avança d’un pas. Aussitôt, la biche redressa son cou mince et se figea dans une posture alerte. Tick Tock se figea aussi. Finalement, elle avait peur. De lui.

Ze vais pas te faire de mal.

Mais la biche s’enfuit à la volée, s’évanouissant dans la profusion des arbres et de leurs ombres. Tick Tock fit mine de la suivre des yeux.

C’est bizarre. On ne veut rien leur faire. Mais ils ont peur. Ils s’enfuient ou ils attaquent. Pourquoi ils sont comme ça ?

La question englobe les requins.

Tu sais, tu vas devoir y aller à l’Infirmerie. Je dirais à Soul de s’occuper de toi, d’accord ? Ze t’ai dit, il m’écoute. Ze lui dirai que tu ne veux pas rester longtemps.

Il s’approcha de l’eau et y trempa les pieds. C’était très froid et il inspira entre ses dents. Mais il aimait bien l’eau, Tick Tock, il aimait trop ça.

Viens. Viens te baigner entièrement ! Ton corps il va se détendre et tu te sentiras un peu mieux. Tu vas oublier que tu as mal. Oublier plein de trucs. Tu vas voir. En plus, les requins ça aime l’eau !

Et son sourire poussait, tirait sur la mine renfrognée de Shark.





Codage by TAC







Signa offerte par grand frère Sharpy. ♥
Tick Tock grimace en slateblue.
         

cadeau de grand frère Arrow:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: In the blur of the stars ◭ Tick Tock   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Tick tock...
» [Revue] BIONICLE : 7116 Tahu STARS (vidéo)
» [Vidéo] Bionicle 7137 Piraka Stars
» Etude joueur : chévres ou stars ??
» [Review] BIONICLE 7117 : Gresh Stars.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Le Bois Joli-