Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Un revenant de l'ombre   Mar 14 Avr 2015 - 11:05

La barque s'amarre au flanc du Jolly Roger à côté d'une échelle de corde qui vient de descendre pour nous aider à remonter à bord. J'hésite un instant, jetant un regard à Nassim, comme si j'avais besoin d'un soutien ne serait-ce que moral pour m'aider à monter, à regagner le monde des vivants. Le silence nous accompagne, on pourrait entendre nos coeurs palpiter.

Après tant de temps passé dans les landes, à compter les jours, les nuits, les cauchemars, on s'y habitue. Revenir dans les souvenirs peut s'avérer rassurant, c'était mon repère dans mon exil, pour ne pas me perdre complètement au milieu des esprits, pour me battre et vivre, même si je n'étais pas sûr de l'être encore.

Mais les souvenirs ont évolué, mon présent a passé, tout a dû tant changé, moi-même je ne suis plus qu'une ombre à cette heure qui reprend peu à peu couleurs. Nassim a su me reconnaître, mais y en aura-t-il d'autres ? Déjà que mon physique déplorable n'aide pas : Barbe et cheveux trop longs, vêtements en lambeaux, la peau visible si sale et blessée par endroit... Même mes yeux n'ont plus cet éclat de vie et de haine.

Je monte, marche par marche, avec lenteur, sentant la faiblesse de mes jambes prêtes à se défiler à n'importe quel moment. Mais le Lanceur est derrière moi, pour me pousser. Je n'ai pas le choix, je ne peux pas reculer, même si ce que je vais découvrir sur le pont m'effraie. Les questions se posent : Y a t-il eu des morts ? Des nouveaux ? Combien me reconnaitront ? Est-ce que le Capitaine va me garder à son bord ? Comment les pirates vont prendre mon retour ? Je m'arrête de monter, sentant mon coeur battre à tout rompre. Je déglutis, prends une pause, mais je continue, car on m'y pousse. La volonté de revenir en vie, ou Nassim, peu importe.

Passer par dessus la rambarde s'avère plus compliqué, mais je passe une jambe, puis la seconde, m'écrase lamentablement sur le bois, le plancher des pirates... Les souvenirs refluent, me voilà chez moi, ce lieu que j'ai tant recherché, j'aimerais l'embrasser, mais des pieds devant mon nez m'en empêche. Je lève la tête pour découvrir celui qui me fait face, et l'assemblée qui vient m'accueillir à ses côtés. Tous ces visages... Certains, je les reconnais, d'autres me sont inconnus. Ma mémoire me jouerait-elle des tours ? Je ne sais plus, mais je me fige, incapable de bouger ou de parler, attendant la sentence du groupe.


Spoiler:
 


Dernière édition par Shadow le Jeu 28 Mai 2015 - 9:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Smee
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Un revenant de l'ombre   Mar 14 Avr 2015 - 21:03

Les embruns fouettaient les cheveux de Smee, mais le second n'en avait cure. Cela faisait si longtemps qu'il œuvrait sur le Jolly Roger qu'il était habitué aux aléas de la vie maritime. Le second sillonnait pont et cale afin de vérifier que tout était en ordre, que chaque tâche avait été exécutée dans les règles, que tous avaient accompli leur part. Dès que Smee avait annoncé que chacun était désormais libre de faire ce qu'il souhaitait, les matelots s'étaient empressés de s’atteler à des tâches bien moins ingrates. On avait sorti les jeux (cartes, dames), quelques bouteilles de rhum (au nombre soigneusement limité pour éviter toute dérive), et des tonneaux se mirent à servir de chaises. Une ambiance bon enfant de flibustier régnait sur le navire.

Jusqu'à ce que la vigie, demeurée à son poste, ne se mette à hurler.

« Canot en vue ! Nassim ramène un inconnu, M'sieur Smee ! »

Le second prit la longue-vue, et la braqua en direction du canot. Nul doute que c'était Nassim qui conduisait l'esquif. Smee aurait reconnu cette tête enrubannée entre mille. Son compagnon, lui, demeurait intriguant. On aurait dit un homme sauvage, déniché dans la jungle. Un enfant perdu, banni par Peter Pan, ayant du continuer à grandir, seul, abandonné de tous ? L'hypothèse n'était pas à ignorer. Elle était même probable.

Les matelots se ruèrent, comme un seul homme, vers le canot dès que ce dernier toucha la coque du navire. Smee dut jouer des pieds et des mains pour écarter la foule, et atteindre le naufragé qui venait de grimper. L'homme était faible. Tout en aidant l'homme à se remettre debout, Smee hurla à l'attention de l'équipage.

« Qu'est-ce que vous attendez ? Allez, chercher Eren pour qu'il vienne aider ce pauvre homme. Rapportez aussi du rhum ! »

Quelques matelots partirent, telle une volée de moineaux, s'éparpillant sur le pont en quête de ce qu'avait demandé le second. Ce dernier guida l'homme jusqu'à un tonneau pour qu'il puisse s'y asseoir.

« Mon pauvre ami, tu n'es pas en bon état. On va essayer de te redonner une figure plus humaine. »

Le second allait ordonner à un matelot de ramener de la nourriture quand, quelque chose, dans le visage du naufragé le stoppa. Smee fixa son regard sur l'homme, certain d'y avoir vu un éclat familier, des traits qui ne lui étaient pas inconnus. Le second tenta de dissiper les brumes de sa mémoire tandis que ses yeux détaillaient la moindre parcelle de peau visible, parmi la barbe et les cheveux.

« Tu me rappelle quelqu'un, naufragé. Se serait-on déjà croisé ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Un revenant de l'ombre   Jeu 16 Avr 2015 - 11:57

Toute la journée Fib s'était fichtrement bien démerdé... il était parvenu à échapper à ses corvées, menant un véritable jeu du chat et de la souris avec la meilleure des mouches qui voletait de ci de là, désireux de pousser un peu ses gens. Tout le monde sait que les pirates ont une vilaine tendance à être paresseux, et parmi eux Fib faisant sans doute partie du plus beau spécimen de tir au flanc.

C'est qu'il avait des choses à préparer, une mission, dont le plan s'était fiché dans sa tête depuis belle lurette et n'en sortait plus. Le tétrodon faisait partie de ces gens qui n'ont peur de rien, envie de rien, besoin de rien. Ils avancent comme des chiens fous, en plein milieu du chaos, sans craindre personne et sans faire attention à ce que l'avenir leur réserve. Pourtant il avait bien une lubie : l'ombre, cette ombre après laquelle il courrait sans que personne ne sache vraiment pourquoi.

Ces derniers temps Fib s'était fait de plus en plus discret, il n'inondait plus le bateau de ses éternels bobards, ne jouait plus des tours parfois agaçants ou dangereux, ne faisait plus tourner en bourrique ses victimes préférées (parmi lesquelles Smee et et Avery, évidemment !) et personne ne s'en étonnait. Les rares personnes suffisamment proches de lui pour s'inquiéter un minimum devaient simplement se dire que l'affrontement au pays d'Halloween l'avait plus marqué qu'il ne voulait bien l'avouer.
Ça le faisait rire.
Il avait dévoré des cadavres ? Et alors ? C'était plutôt pas dégueu... Il avait tué des gens ? Hey quoi... la vie de pirate mon gars; il avait vu des camarades mourir ? Et ? Des petits nouveaux il y en avait tous les jours, personne n'était irremplaçable.
Et d'ailleurs... voilà de quoi illustrer son propos.

De l'agitation sur le pont. Fib entendit la vigie donner l'alerte et il descendit lestement et s'accrochant aux cordages. Il s'arrêta sur une poutre le plus prés possible du sol, jetant un regard curieux à ce qui se passait en bas. Nassim ramenait quelqu'un, une sorte de vagabond que Smee accueillait. De là où il était le Tétrodon n'entendait pas bien ce qui se disait. Il resta à sa place, plissant les yeux et tendant l'oreille. Le pont grouillait de vie, tout le monde venait voir le débarquement et se demandait sans doute ce que ça pouvait apporter de bon.
Ou de mauvais...
Revenir en haut Aller en bas
Lòng
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 575
✘ SURNOM : Le Dragon
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine. Pas plus, peut-être moins.

✘ DISPO POUR RP ? : Si tu l'oses ♥
✘ LIENS : Watch me become just an animal
Sujets en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Un revenant de l'ombre   Jeu 16 Avr 2015 - 15:42


Les choses avaient changé depuis l’Aube, et Bình le savait. Pourtant si on l’observait, rien ne transparaissait, rien d’autre qu’une euphorie un peu plus appuyée qu’à l’accoutumée, une nonchalance un peu trop étudiée. Il était heureux, le Dragon. Heureux et un peu inquiet quand même. Mais c’était secondaire, ça l’était de toutes façons.

Après tout, il l’avait retrouvé.

Il y eut du bruit sur le pont. Un homme le bouscula, l’empêchant de rattraper la lame qui tomba au sol, lui tranchant un bout de peau au passage. Cette interruption de sa séance de jonglage improvisée (et légèrement alcoolisée) ne suffit pourtant pas assombrir son humeur. Il insulta quand même le malotru dans sa langue natale pour la forme avant de tourner la tête vers la source de la rumeur. Les marins s’étaient massés de telle manière que Lòng ne pouvait pas voir grand chose. Résistant à l’envie de taillader ses pairs pour avoir le droit de jouer les voyeurs lui aussi, il opta pour une autre stratégie et s’aida des cordages pour s’élever.

Quand on a pas la grandeur, on a la cervelle.

Le sourire de Lòng s’agrandit lorsqu’il vit qu’une vieille connaissance était également perchée à sa hauteur. Il adressa un signe de tête à Fib, reporta son attention sur l’événement qui avait rassemblé ses confrères. Sur le pont, on réceptionnait une sorte de déchet humain, rescapé de Dieu sait quelle aventure morbide. Un éclat de curiosité malsaine se mit à luire dans les yeux du Dragon. Un ancien Perdu ? Une apparition ? Peu importait, la distraction était bienvenue.

Il y eut du mouvement. On partait chercher de l’aide, de quoi aider le malheureux. Un rire silencieux secoua les épaules de Lòng : si cela ne tenait qu’à lui, il n’aurait pas porté secours à ce type qui aurait pu être des leurs. De là où il venait, c’était exactement comme cela que beaucoup se faisaient avoir. Mais bon, Nassim était d’une autre trempe.

S’adressant à Fib, le Dragon lança :

- T'as une idée de qui ça peut être ?

Il aurait pu parler d’autre chose aussi, mentionner la discrétion suspecte de son ami mais voilà, l’heure n’était pas au sentimentalisme. En un sens, c’était presque dommage.








Choking on the smoke from the fire you started
Choking on the ash from the bridges you've burned


Playlist
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1021
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: Un revenant de l'ombre   Jeu 16 Avr 2015 - 20:29


Il faisait chaud, terriblement chaud et DogFish était épuisé. La matinée avait été longue et le pirate supportait mal le temps caniculaire qui s'était abattu sur le pays de Jamais.
Le blond leva les yeux vers le ciel bleu et ses yeux se plissèrent, éblouis par le soleil blanc qui surplombait le bateau, irradiant les planches, les rendant par endroit brulante.

C’était un peu comme si après cette interminable nuit, l'astre luisant avait décidé de rattraper le temps perdu...Le temps perdu.. ouais..
Sur ces pensées un peu trop complexes pour sa réflexion simple, DogFish but une nouvelle gorgée de rhum, profitant des quartiers libres pour se saouler.
Par cette chaleur, il était indispensable de s'hydrater non?

« Canot en vue ! Nassim ramène un inconnu, M'sieur Smee ! »


De l'action!!
Ni une ni deux, le Pied Beau se rua vers l'attroupement qui commençait a se former sur le pont, bousculant Lòng qui s'amusait a jongler avec ses lames, au passage.
Il jeta un regard en arrière, levant une main comme pour s'excuser mais ne s'attarda pas vu la tronche que tirait le Dragon, il ne valait mieux pas trop trainer.
De toute façon, il y avait plus intéressant a s'occuper!

Il s’arrêta, juste en face du nouvel arrivant et de Nassim. L'homme que DogFish ne connaissait pas, a première vu, était dans un état déplorable... Après avoir enjambé avec difficulté la rambarde, il s’écrasa un peu pitoyablement sur le sol.
Wilhelm pencha la tête sur le coté, détaillant le naufragé. Ses cheveux étaient long et sale.. noir. Une barbe hirsute recouvrait son visage.

Une main saisit le bras du Pied Beau, le repoussant un peu pour prendre place, mais il n'y fit pas grande attention, plus occupé a fixer l’inconnu silencieusement.
Le second du Jolly Roger, a qui appartenait cette main, passa devant lui et releva l'homme.
« Qu'est-ce que vous attendez ? Allez, chercher Eren pour qu'il vienne aider ce pauvre homme. Rapportez aussi du rhum ! »

DogFish suivit du regard quelques autres pirates partit chercher ce qui avait été demandé et tendit sa bouteille a Smee, obéissant.

« Tu me rappelle quelqu'un, naufragé. Se serait-on déjà croisé ? »


Wilhelm fronça les sourcils, continuant de détailler ce visage qui en effet, maintenant que Smee le disait, lui paraissait familier a lui aussi...


"Mais il est passé où le Doc?"

Wilhelm se souvenait...
Oui, il se souvenait.
Non pas de l'homme qu'il avait en face de lui, non, mais d'une conversation qu'il avait eu avec la Mouche quelques temps auparavant.

"Il est mort."

Il est mort, le docteur du Jolly Roger! Mais pourquoi est ce que cette conversation lui revenait maintenant?

"Tu connais la Lande des Songes Morts ?"

Une étrange sensation le prit au ventre. Exactement la même que celle qu'il avait ressentit durant l’échange avec Smee. C’était comme une angoisse, comme si son cœur se serrait dans sa poitrine.. De la tristesse? Oui, cela devait être ca! Une tristesse mêlée a un malaise persistant.

"Shadow, le docteur, voulait s'y rendre pour je sais plus quel truc. Je l'accompagnais... Il a été avalé par la brume, capturé par les ombres. J'ai rien pu faire."

DogFish resta un instant perdu dans ses pensées, puis, comme durant cette fameuse nuit, celle ou ils avaient tous décidé de partir a la recherche d'un nouveau médecin, il répéta ce nom qui a la fois lui paraissait si familier et a la fois ne lui disait rien.

"Shadow..." Il resta un instant silencieux. "Alors, le doc est de retour..?"









"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Un revenant de l'ombre   Mar 21 Avr 2015 - 15:49

Telle une hallucination, tous les regards sont virés sur moi, jugeant, curieux, mauvais, assoiffés. Ils tournent autour de moi et je pâlis, ayant crainte que le cauchemar ne recommence, que je ne sois pas sorti des landes. Les voix résonnent dans mes oreilles, mes sens semblent avoir du mal à retrouver la réalité. Mon souffle s'accélère avec mes battements cardiaques, tandis que je sens la panique m'envahir. Moi qui ait toujours été discret, préférant l'ombre au soleil, me voici le centre d'intérêt d'un équipage. Je reconnais certains membres, bien que j'ai du mal à leur mettre un nom sur le visage, et d'autres me sont inconnus. Combien de temps s'est écoulé depuis ma disparition ?

On ne me ménage pas, je sens la poigne de l'un d'eux se refermer sur mon bras qui s'apprêtait à me masquer le visage pour échapper à leur vision, mais mes jambes répondent et me voilà debout, faibles et tremblantes, je manque une première fois de tomber, à cause de la surprise, mais je fais face à une puissance qui me maintiens, qui m'empêche de trébucher, me guidant vers un nouveau point d'appui.

Déjà, d'avoir les regards à hauteur de mes propres yeux m'offre une nouvelle vision des choses, ils ne vont plus me sauter dessus, ni m'enfoncer dans les ténèbres, ils sont curieux, ils sont accrochés aux paroles, alors que le Second donne des ordres. Je les regarde, égaré, essayant de retrouver ma place parmi eux, mais elle n'existe plus. Je n'existe plus dans leur yeux.

Sauf un.

Smee me scrute, semble me reconnaitre, mais il a dû faire abstraction. Après tout, c'est lui la dernière personne que j'ai vu vivante avant de me perdre. J'ai un vertige, à le fixer en retour, me pinçant les lèvres sèches, sans pouvoir rien articuler. Ma voix m'a fui, l'émotion m'empêche de parler.

Et mon nom, celui qu'on m'a toujours donné, au temps que je me souvienne, domine les conversations. Des chuchotements s'élèvent alors autour de nous, et je me sens tombé en avant, après un nouveau vertige. Le soleil me tape sur le crâne, il fait chaud, si chaud, que c'en est assommant. Mon ancien moi a tendance à revenir, l'orgueilleux Shadow, celui qui ne demandait rien à personne, qui ne parlait pas aux autres, l'asocial, celui qui regardait de loin et jaugeait les gens d'un air hautain. Je fronce les sourcils et me redresse, avant de prendre une profonde inspiration :

Bien vu. Au moins un qui me reconnait...

J'esquisse un sourire ironique, et tourne mes yeux vers Smee, un peu déçu qu'il n'aie pas reconnu ma personne. Mais je suis tellement... heureux et à la fois effrayé d'être là. Cependant, j'appréhende leurs réactions.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Smee
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Un revenant de l'ombre   Mar 21 Avr 2015 - 21:19

Shadow.

Le nom possédait une fragrance connu, familière. Il a fallu que le concerné prenne la parole pour que l'esprit de Smee accepte l'inconcevable. Shadow était bien vivant, devant lui. Smee se remit debout, posa sa main sur l'épaule du naufragé. Tangible, vivant, par un miracle incompréhensible, par un virage inattendu pris par le destin.

« Je t'ai vu mourir. »

Ce n'était nullement une reproche, mais une simple constatation. Smee tentait de poser des mots sur ce qu'il était en train de vivre, sur ce revirement de situation. Sa main quitta Shadow, tenant son front, soudain moite de sueur. Sous l'épiderme, le cerveau surchauffait. Comprendre l'incompréhensible, démêler le sac de nœuds.

« Dans la lande des Songes morts, je t'ai vu. Disparaitre, emporté par les ombres. J'avais fait le deuil. Nous l'avions tous fait. »

A l'entendre, on pourrait croire qu'il arrose Shadow de reproches. Qu'il n'accepte pas son retour, sa résurrection.

Le visage de Smee se fendit d'un sourire. Un peu gauche, maladroit, témoin de l'ambivalence sur laquelle il se trouvait. Entre incompréhension et soulagement.

« Je suis heureux de m'être trompé. Heureux que tu nous sois revenu. »

Le Second prit, des mains de DogFish, la bouteille de rhum que lui avait tendu le matelot. Il la mit de force dans celles de Shadow.

« Bois à ta soif. Mange à ta faim. Tu es de retour parmi les tiens. »

Parmi tes semblables.
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Un revenant de l'ombre   Jeu 23 Avr 2015 - 12:08

Le Tétrodon avait de plus en plus de mal à voir et entendre. La masse en bas grandissait, emmenant toujours plus de crétins alcoolisés qui se bousculaient pour voir ce qu'il se passait. Fib hésité un instant à grimper plus haut pour mieux voir, mais il se fit la réflexion - pas si bête, reconnaissez-le - que gagner en altitude lui ferait perdre du niveau sonore. Et puis il vit Lòng sur le coté, lui fit un vague signe de la main pour répondre à son salut, et décida finalement de rester en place. Les oreilles du Dragon seraient peut-être plus fines que les siennes, ils pourraient toujours partager des informations.

«Ouais pour sûr que je sais qui c'est, je baise sa mère toutes les semaines, il m'appelle beau-papa.»
Hum il aurait bien aimé au fond... pas tant se taper la mère d'un vagabond mais avoir une femelle à dispo. Parce que sérieusement ici à part des mecs il n'y avait pas grand chose et puis bon... les sauvageonnes et les sirènes c'était dur à choper, quand aux garçonnes perdues et aux mères... ouais non vraiment trop jeunes, rien de bandant là dedans.

Fib aurait bien continué à broder sa petite histoire pleine de sentiments et de romantisme mais l'arrivée de Dogfish détourna son attention et il préféra la boucler. Son regard gris s'attarda sur les lèvres du pirate - Dieu qu'il était laid - et finit par décrypter un nom.
«Shadow... c'nom badass.»
Apparemment Dogfish avait tapé dans le mille. La découverte identitaire de l'ancien inconnu fit beaucoup de bruit parmi les pirates. Ce nom ne disait rien au gabier... absolument rien. peut-être l'avait-il juste oublié. Ils étaient nombreux sur ce rafiot et il ne s'intéressait pas à tout le monde.

Smee semblait dire quelque chose mais quelqu'un venait de se placer entre Fib et le second, l'empêchant de bien voir et bien entendre. Il hésita un instant à tirer son couteau pour le balancer dans le dos du gêneur mais l'effort que demandait le geste était bien trop grand et il risquait de se faire taper sur les doigts après. La flemme.

«Suis-moi.»
Les deux petits mots s'adressaient à Lòng, prenant la forme d'un ordre même si ça n'en était pas un. Le Dragon faisait ce qu'il voulait et allait où il le désirait mais Fib savait exactement vers où se diriger pour ne plus rien rater.

Il chopa un cordage, se hissa sans difficulté, sauta sur une des poutres transversales, s'y déplaça avec agilité puis se laissa simplement tomber en bas, où un morceau du bastingage l'attendait. C'était fin et glissant mais rien de bien compliqué pour un gabier. La routine habituelle. Ses pieds touchèrent le bois, frétillant un peu à son contact, ravis de sentir la peau nue contre la surface dure et chaleureuse. Il avança agilement le plus prés possible, sa calant juste à coté de l'échelle qui avait permis au nouveau venu de monter. The place to be. Et y'avait pas eu un seul génie pour avoir l'idée de grimper là dessus. Allez-y continuez à vous entasser bande de crétins.

Au moins il serait à la première place pour chiper du rhum.
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Un revenant de l'ombre   Lun 27 Avr 2015 - 12:29

Si un vague agacement s’était emparé de son pauvre petit esprit lorsque Eren avait été interpellés par des matelots dont le nom - comme toujours - lui échappait, il avait rapidement laissé place à la curiosité lorsqu’il avait aperçut un étrange attroupement sur le pont du bateau. Il avait suivit docilement les matelots qui l’avaient hélés. Une main dans sa poche, son bouquin dans sa main libre, il s’était arrêté un temps pour observer et comprendre la raison d’un tel attroupement. De toute façon, il n’avait rien compris à ce qu’avait marmonné les matelots il y a quelques instants. Juste qu’il y avait un nouveau type sur le bateau. Il s’approcha lentement. Comme s’il était sur la défensive, et tenta d’entendre.

Bon. Au vu du peu de mots qu’il avait pu entendre, et qu’il remit en ordre dans sa tête, il s’agissait d’un adulte. Un Pirate, ça, il ne le savait pas. Mais il fallait soigner. Autant faire ce pour quoi il était censé être là. Le Silencieux finit par s’engouffrer prestement dans la foule. Il était las, aujourd’hui. Pousser ses collègues pour se frayer un chemin jusqu’au Second et au nouveau venu, ça le fatiguait. En plus, il sentait parfaitement dans son dos le regard de ceux qu’il bousculait pour passer. Et alors ? Si seulement ils pouvaient se pousser d’eux-même, ces gros malins. Si le rouquin n’avait pas été le seul « médecin » de bord - et encore, il ne s’agissait que d’un apprenti, il aurait déjà eu la vie un peu plus dure. Enfin. Pour lui, cela n’aurait pas changé grand chose. De toute façon, à ses yeux, les privilèges n’existaient pas sur le Jolly Roger.

Enfin, il arrive à s’extirper de la foule, et fait directement face à la nouvelle distraction des matelots du Jolly Roger. Comme il l’avait brièvement imaginé, le nouveau venu était en pitre état. Apparence négligée, vêtements en lambeaux, corps maigre et sale. Le Silencieux repère rapidement les plaies les plus visibles, et certaines plaies ne lui inspire pas confiance. Risque d’infection, pensa t-il. Alors, il fait ce qu’on lui a dit de faire. Il s’approche du rescapé, et attrape le bras de l’homme pour l’aider à tenir sur ses jambes. Un peu fébrile, aussi. Élément qui se rajoute dans le diagnostic qu’il monte dans sa tête.

Cependant, les mouvements de l’apprenti se figent de quelque peu, lorsqu’il entend des fragments de phrase venus de ses collègues autour de lui. D’abord, il reconnait la voix de DogFish. Qui prononce un nom qui lui est étrangement familier. Eren fronce les sourcils, avant d’entendre la voix de son supérieur. L’un et l’autre ont prononcé un nom qui tente de se frayer un chemin dans ses flopées de souvenirs brumeux.

Shadow ?

C’est bizarre. Ça lui dit quelque chose. Après un temps de réflexion, il se souvient avoir croisé nombre de fois ce nom, dans ses notes. Dans ses bouquins, qu’il parcourt régulièrement lorsqu’il cherche à affûter un tant soit peu ses connaissances. Il réfléchit, puis finit difficilement par s’en souvenir. Shadow. C’était le médecin, son ancien mentor, surtout. Tout le monde le croyait mort. Et Eren aussi, qui finit par comprendre la portée d’un tel événement. Shadow est en vie. Il s’est battu pour vivre, malgré son déplorable état.

Le Silencieux finit par se mouvoir à nouveau. Il se décide à servir de béquille à l’ancien médecin, afin de le porter à l’infirmerie pour le soigner. Dans son mouvement, il adresse un sourire au rescapé. Un peu tordu, mais bon. C’est l’intention qui compte, non ?

- Bon retour parmi nous. Shadow.

C’est plein de bonne foi, malgré le fait que le « nous » ait un peu mal sonné dans l’esprit de l’apprenti.

Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Starkey
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Un revenant de l'ombre   Lun 27 Avr 2015 - 13:56

"Remue-ménage à bord."
Éclaircir l'ombre. 


Au loin, un canot se rapproche du Jolly Roger. Bientôt, cette nouvelle fit place à beaucoup d'animation. Un brouhaha qui vient perturber le calme de l'atelier de Starkey. Le temps caniculaire ne l'aidait pas à travailler correctement tant il suait à grosses goûtes. Le pirate n'était pas friand de boissons et par conséquent... Ce genre de période le forçait à se réhydrater souvent sous peine d'être pris de vertige et de crever sous la chaleur. Pour être honnête, il n'était pas de bonne humeur. Tout de même décidé à voir ce qu'il se passait sur le pont, Starkey sortit de sa cabine et vit tout un groupe agglutiné les uns sur les autres. Il haussa les épaules et en profita pour s'allumer une cigarette. Une bonne bouffée l'aida à se sentir mieux. A présent décontracté et un tantinet plus curieux qu'il y a peu, le forban s'approcha de la masse pour constater que l'agitation du jour portait son attention sur un homme barbu aux cheveux longs. Visiblement mal en point. Une nouvelle recrue ? pensa d'abord Starkey.

Un brin d'analyse supplémentaire de la dite personne eu pour résultat que le visage ne lui était pas inconnu. Néanmoins, il ne put mettre un nom dessus. Beaucoup essayaient de venir voir l'étranger (ou non) de plus près. Une nouvelle fois, il haussa les épaules. Smee s'occupait du nouveau venu. Il vit alors Fib qui faisait dieu ne sait quoi pour essayer de s'approcher, il préféra l'ignorer... Lòng jonglait en étant dangereusement alcoolisé. Wilhelm foutait les jetons comme d'habitude, mais semblait être le seul qui ai reconnu le barbu. Starkey tira quelques bouffées de sa cigarette qui se consumait à une vitesse folle. Tout en jouant avec son briquet dans sa main gauche, il porta son regard vers le ciel, les yeux plissés, pensif. Shadow... Il connaissait ce nom, ça oui. Mais il n'arrivait pas à s'en souvenir plus que ça. Après tout, Starkey était plutôt distant avec les membres de l'équipage... Difficile pour lui d'avoir des liens approfondi. Bien qu'il en appréciait une poignée, il restait tout de même plutôt distant.

Pourquoi n'arrivait-il pas à s'en souvenir ? Ils avaient tout de même du se côtoyer lors de réunions, de missions ou bien d'autres tâches encore. Entre deux beuglements, il crut déceler le mot "médecin" dans la conversation. Ex médecin ? Doc ? Rien à faire. La mémoire ne lui revenait pas. Le forban déçu que sa mémoire lui joue déjà des tours à son âge. Starkey s'appuya contre la rambarde du navire terminant sa cigarette, soufflant les dernières volutes de fumées blanches, soupirant.    

Revenir en haut Aller en bas
Lòng
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 575
✘ SURNOM : Le Dragon
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine. Pas plus, peut-être moins.

✘ DISPO POUR RP ? : Si tu l'oses ♥
✘ LIENS : Watch me become just an animal
Sujets en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Un revenant de l'ombre   Lun 27 Avr 2015 - 18:43

Et ça s’agitait, ça se pressait autour du nouveau venu. Alors qu’il le fixait d’un oeil vaguement acéré, Lòng entendit Fib lui répondre.

- Ouais pour sûr que je sais qui c'est, je baise sa mère toutes les semaines, il m'appelle beau-papa.

Le sourire du Dragon s’élargit alors qu’il sentait un rire en forme de gloussement lui secouer les épaules. Le Tétrodon n’en avait aucune idée, donc. Pas grave, l’asiatique s’amusait de ses répliques même lorsqu’elles n’avaient aucun sens.

Et sans cesse l’attroupement se mouvait. Parmi les curieux, Lòng put distinguer Starkey et un DogFish perplexe, abordant une expression que d’autres pirates affichaient également : celle du nom au bout de la langue, du souvenir juste assez inaccessible pour que seul le malaise persiste. Puis il y eut un nom, qui se répandit dans la petite foule comme de la poudre.

Shadow.

Lòng se figea et plus rien ne bougeait chez lui si ce n’était son sourire qui s’élargissait de plus en plus, comme pour lui déchirer le visage. Fib sembla réagir également mais le Dragon ne lui prêta pas d’attention, tout à l’hilarité qui faisait frémir son échine. Au bout d’un moment, il se permit de la libérer, ricanant et humectant ses lèvres d’un coup de langue avant de lancer :

- Les Blancs, c’est comme la vermine. Ils reviennent au moment où on croit s’en être débarrassé...

Il se remit à rire, comme s’il venait de faire une blague excellente.

Lorsqu’il voulut se concentrer à nouveau sur l’ancien médecin, il se rendit compte qu’un autre pirate s’était mis entre eux et ledit médecin, leur bouchant la vue. Lòng fit la moue. S’il lui sautait dessus, il se baisserait sans doute...

- Suis-moi.

Fib avait sans doute eu une meilleure idée. Le Dragon hocha la tête, obéit sans se prier. Il suivit le Tétrodon avec une aisance relative (il n’avait jamais été dragon d’eau), finissant cependant par se placer à ses côtés, bien plus près du revenant qu’il ne l’était auparavant. Il adressa alors un sourire mielleux au gabier.

- Brillante idée, Tétrodon.

Il reporta son attention sur Shadow, qu’Eren semblait s’être mis en tête de déplacer. L’apprenti lui avait souhaité la rebienvenue avec un sourire un peu trop gentil. Lòng ricana doucement. Il ne fallait pas compter sur lui pour faire de même mais bon, il le ferait si c’était ce que l’on attendait de lui... et avec effusion.

Il était trop bon, vraiment trop bon...








Choking on the smoke from the fire you started
Choking on the ash from the bridges you've burned


Playlist
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Un revenant de l'ombre   Jeu 30 Avr 2015 - 9:10

A cette position, je peux dès lors observer l'assistance tout mon soûl, reconnaître les visages ahuris de certains, découvrir ceux des nouveaux. Je m'arrête sur ceux qui m'ont le plus marqué, me remémore l'histoire que j'ai eu en commun avec eux.

Smee. Il m'a vu mourir. Est-ce que je suis réellement mort ? Je sens comme un fond d'amertume au fond de ses paroles, mais un soulagement aussi. Smee, il est comme ça, il est froid et distant, mais à force de le côtoyer, j'ai appris à lire en lui. Loin du livre ouvert, mais une forme de complicité secrète nous lie.

Deux jeunes atterrissent pas loin, sur la rambarde, comme pour se rapprocher comme des animaux curieux, mais je reconnais le visage de l'un d'eux, l'autre lui ressemble dans le regard, un regard froid, un voile de mensonges sur le visage, on peut y lire au fond de la cruauté, non pas celle habituelle des pirates qui, malgré tout, aiment s'amuser, mais quelque chose d'inhumain, de l'égocentrisme. S'ils n'étaient pas tenu en laisse par le Capitaine, ils auraient certainement tué pour pouvoir passer. Comme je sais que ça a déjà été le cas auparavant. Cette fille me revient en mémoire, en voyant Lòng, il avait été des pires qui l'ont violentée. Je mettrais ma main au feu que son complice en aurait fait de même à ce moment.

Wilhelm, je le connaissais aussi, mais le pauvre homme avait quelques rares instants de lucidité. Le premier à m'avoir reconnu sur un éclair de conscience, entre deux maux de dents. Il est clair qu'il valait mieux rester à l'écart, mais sur le coup, je l'aurais bien pris entre les bras, pour le remercier d'avoir brisé la glace.

Starkey, l'artificier. Dans mon champ visuel, il est le meilleur dans son domaine, mais à combattre à distance, je n'ai jamais eu à le côtoyer, le sieur n'a pas l'habitude de se blesser. Comme beaucoup d'autres pirates, en vérité, ou alors étaient-ils trop couards pour venir me voir ? Les rumeurs qui tournaient autour de moi à l'époque en avaient calmé plus d'un, ainsi, je ne connaissais que peu de mes camarades à force d'être enfermé dans la cabine, isolé du monde.

Le seul que je côtoyais vraiment, c'était Eren, en dehors des gradés. Eren qui se faufile dans la foule pour m'amener jusqu'à la cabine du médecin. Il a dû prendre la place que j'ai laissé vacante. Eren, c'était le silencieux, différent de tous par son calme et sa compagnie était la plus agréable que je puisse avoir. En tant qu'apprenti, il était toujours à l'écoute. En tant que médecin, aujourd'hui, je vais tester ses compétences dès maintenant, vu qu'il m'embarque.

La bouteille à la main, je la lève, avec un sourire et invite ceux qui veulent à me rejoindre dans la cabine, pour festoyer de mon retour. Il faut profiter de cet instant de conscience avant que mes cauchemars ne me rattrapent, car maintenant que mon coeur est apaisé, la nuit ne tardera pas à rappeler ce que j'ai vécu.

Buvons jusqu'à satiété ! Buvons et oublions !

Peut-être qu'il y en a qui s'attendent à ce que je conte le récit de mon voyage, mais pas de chance, dès que j'ai posé les pieds sur le bateau, j'ai oublié. J'ai tout oublié. Je ne me souviens pas même d'où je viens, comme si le temps que j'ai passé là-bas n'avait été qu'un rêve qui s'est envolé à mon réveil.

J'ôte le bouchon de la bouteille avec les dents et bois en marchant, appuyé contre Eren. Je tanguais déjà, mais avec ça dans le sang... Au moins, ça fait du bien de sentir le liquide doux et chaud au fond du gosier. Dans un soupir de soulagement, je commence déjà à divaguer, m'étalant sur la paillasse de la cabine.

Aaah ! J'savais pas que vous f'siez un dressage de fée ? Ca papillone, ça fait mal aux yeux.

Du passage de la lumière solaire à l'obscurité de la pièce, je me mets à voir des "mouches", et ça tourne. Il fait limite froid dans cette cabine, mais je ne bouge pas, bien que mon corps se mette à grelotter nerveusement. J'observe les pirates qui ont suivi et d'un air interrogateur je demande :

Eh bien ? Qu'attendez-vous ? Nassim a rien à nous raconter ?

C'est comme un retour dans le passé où on se racontait des aventures, un peu comme des gamins, et nous rions à gorges déployées, tout en buvant, pour se détendre après un nouveau butin. Le bon vieux temps, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1021
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: Un revenant de l'ombre   Lun 4 Mai 2015 - 4:34

✖ Bien vu. Au moins un qui me reconnait...

DogFish n'avait pas pu s’empêcher de sourire a cette remarque, il avait eu l'envie soudaine de se jeter sur le nouveau qui n'en était pas vraiment un et de le prendre dans ses bras! Et puis Smee avait parlé. Wilhelm était resté silencieux tout le long, le second rappelant les circonstances de la disparition du médecin comme il lui avait raconté cette éternelle nuit la.
Cela faisait un drôle d’écho.
Et ça tordait les boyaux.
Puis, la mouche s’était détendue et il y eu comme une vague de bonne humeur et de fraternité qui s'abattit sur l'assemblée.
Une vague rafraichissante qui faisait du bien.

Eren avait débarqué, le bousculant comme une brute au passage, mais DogFish ne dit rien! Après tout, il était la pour soigner Shadow! Il fallait le laisser faire son boulot!
Le Pied Beau leva un instant la tête, presque a la façon d'un chien cherchant a humer une piste dans l'air.
Ou était donc Taz? C’était lui le médecin de bord après tout, il ferait du meilleur boulot que Eren qui n’était qu'un apprenti! Après tout le silencieux n'avait jamais réussi a le débarrasser de son fichu mal de dent!
Alors qu'il levait la tête, ses yeux croisèrent le regard du gabier et se plissèrent. Ils glissèrent sur le corps du pirate de son visage jusqu’à ses pieds qui étaient comme si souvent, nus!
Wilhelm pencha la tête sur le coté, s'attardant sur ces jolis petons.
Décidément, certains collègues manquaient de pudeur, mais soit, DogFish préférait qu'ils se mettent a l'aise.

Juste a coté de lui, le dragon affichait un étrange sourire, de ces expressions qui faisaient froid dans le dos sans que l'on comprenne vraiment pourquoi.

Wilhelm avisa également Starkey, l'artificier! Ce n’était pas tous les jours qu'il était de sortit celui la! Cela faisait bizarre de le voir comme ca, toujours aussi propre sur lui.

Et puis, Eren et Shadow se dirigèrent vers la cabine du médecin! Bras dessus, bras dessous! Évidemment, DogFish les suivit de près, contournant Zane qui s’était placé juste derrière lui.

✖ Buvons jusqu'à satiété ! Buvons et oublions !


DogFish se mit a rire et attrapa une bouteille qui passait par la, emmenée par d'autres pirates! Il ne ratait jamais une occasion de boire, et celle ci semblait avoir plus de valeur encore que les autres! Cependant, DogFish n'avait pas vraiment l'intention de faire comme si de rien était, et d'oublier tout de suite cette étrange réapparition!

"Aux retrouvailles alors!" S'amusa t-il avant de porter le goulot a ses lèvres, buvant en même temps que Shadow, partageant ainsi entièrement ce moment.

✖ Aaah ! J'savais pas que vous f'siez un dressage de fée ? Ca papillone, ça fait mal aux yeux.
✖ Eh bien ? Qu'attendez-vous ? Nassim a rien à nous raconter ?


Le Pied Beau ricana, s'essuyant la bouche du revers de sa manche.

"Le soleil t'as tapé sur la tête Shadow! A moins que tu n'ai perdu l'habitude du rhum?" Il fit une pause semblant se perdre quelques secondes dans ses pensées. "Ca ne doit pas couler a flot dans les Landes des Songes morts..." Il chercha un instant Nassim des yeux, vu que Shadow venait de le "réclamer" mais finit par ajouter "C'est plutôt a toi de nous en raconter, Shadow! Alors? Qu'est ce que t'as fait tout ce temps? Comment tu t'en es tiré?" Il but une nouvelle gorgé sans quitter Shadow des yeux, le fixant sans cligner, puis ajouta tout en passant la bouteille a un pirate voisin "Qu'est ce que tu as vu la bas?"

Le questionnement était innocent, sans une once de mauvaise intention et la naïveté respirait de ses phrases.
DogFish était du genre curieux, il voulait tout simplement savoir!






"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim Crazyleg
avatar

☠ Mousse du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 169
✘ SURNOM : la Demi-Portion
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2
✘ LIENS : :
Fiche


Il écrit en EC7907.


MessageSujet: Re: Un revenant de l'ombre   Lun 4 Mai 2015 - 16:33

HRP:
 

Chère Maman,

Tout a commencé sur le pont crade et familier du Jolly Roger. Une journée assez banale s'écoulait : je v'nais de récurer les mêmes foutues planches avec la même assiduité et l'même dévouement que d'habitude. J'y prenais presque plaisir, à voir mon œuvre rutiler. Je travaillais dur mais pas pour rien. Et au moins, j'étais pas l'seul !
Il faut dire que M'sieur Smee veillait au grain ! Tu devrais l'voir, maman, tu devrais l'voir faire des tours et des détours ! Il jauge, il veille. Il tourne en rond comme une vraie mouche... Le second nous fait trimer mais c'est son boulot et il l'accomplit joliment : je suis épuisé.

Le fait est que quand il a été annoncé qu'on pouvait souffler, j'ai p'tête bien été l'premier à quitter mon poste. J'ai de suite filé sur la rambarde pour regarder la mer avec un air bête et nostalgique. En y réfléchissant, c'est assez stupide : je la vois tout les jours cette fichue flotte ! Mais j'crois que c'est la seule chose que j'avais à faire. Et puis,  la mer, c'est le truc le plus magique de l'île, pour moi, tu sais. Elle est toujours belle cette étendue de qui miroite le ciel. Quand je la vois, je ressens comme une envie de me tirer, de prendre le large, irrésistible, irrépressible... Mais, je le fais pas. Je veux qu'on parte tous ensemble et je serais patient, j'veux être là quand le Jolly Roger lèvera l'ancre vers de nouvelles terres.
J'étais planté là, et j'écoutais d'une oreille distraite son clapotis devenu doux et familier à mon oreille. J'étais vraiment perdu dans ma propre tête. Faut dire que le simple fait de pas bouger, c'est merveilleux. Pas bouger, c'est reposer ses muscles endoloris et ça, c'est génial. Et puis, dès que je bouge, je ressens les courbatures accumulées au cours du temps. Et puis aussi, y'a ces saletés de prothèses qui tiraille. Tu me diras : masse-toi l'épaule, frictionne-toi les muscles. Mais essaye un peu si le membre en question est en ferraille ?!

Avec tout ça, j'en oublie le fil du récit... Je disais donc, j'étais mort à l'intérieur. Mais juste un instant de rêve, je pouvais me le permettre. Même si on dit que rêver, c'est pour les gamins. C'est le concret qui fait l'homme. Et si j'avais été moins vide peut-être que j'aurais été bien moins surpris de remarquer une soudaine agitation.
Combien de temps, j'étais resté là, à fixer bêtement la mer ? Aucune idée, mais les matelots s'étaient massé autours d'un truc. Quoi ? Aucune idée, je voyais pas ! Apparemment, ça datait depuis un moment leur petite réunion.

Je me suis donc rapproché, mais bon. Je ne voyais rien alors je m'essayais à me glisser vers le devant. A chaque fois qu'je  tentais une percée, un pirate me repousser d'une main ou d'un pied sans me glisser un regard. Zut. Mon surnom n'a pas été si mal choisi : j'avais beau sautiller, me mettre sur la pointe des pieds : impossible de voir clairement ce qu'il y avait au centre de cette foule. J'ai cru distinguer une silhouette étrangère, un homme qui semblait au centre de se débat curieux.
J'ai tapoté le dos d'un matelot qui se tenait là.


- C'est qui ? Je lui ai glissé .

J'avais bien raison en pensant qu'il était le centre de ce débat et la raison de se rassemblement : le gars a deviné aussitôt de qui je parlais. Il n'a même pas tourné la tête :

- C'était le doc. Qu'il m'a dit.

Je reculai et m'asseyait sur un tonneau plus en arrière afin d'avoir un bon point de vue. En levant la tête, j'ai vu que certains, plus malins que moi, avaient trouvé un point de vue en hauteur pour mieux entendre, ils avaient grimpé dans les cordages. Zut. J'avais la flemme de les rejoindre, cette bande de singes. Et après un instant, j'ai su les identifier : c'était Fib, le tétrodon et Lòng, le dragon.

« Qu'ils restent pendouillés là-haut ! » j'ai pensé, ça m'énervait de pas avoir eut l'idée plus tôt. Je suis pourtant pas le plus idiot !

Je distinguais cet être assez affaibli, aux vêtements en lambeaux. Dès que j'ai vu sa tête, j'ai pensé que c'était un survivant. Pourquoi ? Je sais pas, le mot collait bien à son air. Mais pour un survivant, il restait quand assez... assez peu vivant. On aurait dit un zombie.
J'me met sur la pointe des pieds. Rien à faire : je vois rien, j'entends rien. J'ai levé les yeux, j'lai ai plissé. Et j'ai vu quelques silhouettes pendues aux cordages. Certains étaient bien malins et avaient trouvé un bon point de vue. Mais de là où j'étais, c'était inaccessible.
J'ai juré.

- Buvons jusqu'à satiété ! Buvons et oublions ! a lancé le fameux doc.

« T'es pas en état de boire quoi que ce soit, toi. » j'ai pensé en affichant un air réprobateur.

Faut dire que j'étais aussi un peu jaloux. Après tout, y'a que moi qui suis cantonné à la sobriété, j'ai l'impression. Je parie que même le capitaine doit boire un tonnelet chaque soir, bien caché dans sa cabine.
Le reste de la conversation m'était presque inaudible.
Mais j'ai aperçu le Pied Beau non loin et j'ai serré les dents. Même lui était là, et en plus, il était aux premières loges !? Maman, pourquoi les gens agaçant ont plus de bol que les autres ? Ça m'énerve. Mais à ma grande surprise, je l'ai entendu parfaitement demander à ce doc :

- Qu'est ce que tu as vu la bas?

Bonne question. J'espérais qu'il répondait. Faut dire que vu son état, ses aventures devaient être bien agréable à entendre. Ouais, vu son allure, il n'avait pas rencontré une simple colonie d'animaux débiles. Il avait dû en baver.


« Lâche nous un peu de ton passé! j'ai pensé.
Moi j'ai qu'les histoires pour oublier ! »


Dernière édition par Jim Crazyleg le Lun 4 Mai 2015 - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smee
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Un revenant de l'ombre   Lun 4 Mai 2015 - 23:00

Jamais encore la cabine du docteur n'avait du voir autant de pirates en son sein. Smee jeta un oeil par-dessus les épaules des flibustiers, tâchant de discerner, parmi la pénombre, le visage sombre et taciturne de Taz, la Phalange. Mais le médecin avait déserté les lieux pour aller dieu sait où. Une attitude que Smee se permit de retenir, prête à ressortir le fait à Taz. Un médecin se devait d'être présent sur le navire en cas d'imprévu. Une amputation était si vite arrivée, surtout quand les matelots jouaient aux cartes (et accessoirement, trichaient) tout en ingurgitant des litres de rhum.

Smee leva un sourcil face aux élucubrations de Shadow. Le retour au foyer, probablement, lui faisait miroiter des mirages. A moins que ce ne soient des restes de son séjour au sein de la Lande. Un évènement que le pirate, probablement, ne voulait plus entendre parler. Personne n'aimait ressasser le passé, surtout quand celui-ci se composait d'un séjour en enfer. Le second se permit donc de rebondir sur la question de DogFish, préférant éviter une rechute de Shadow. Voire pire.

«  J'crois pas que ce soit une bonne idée d'en parler. Le passé s'oublie, après tout. Cette île dévore nos souvenirs, autant lui laisser sa part et se concentrer sur plus important : l'avenir. »

Mieux valait annoncer la nouvelle le plus rapidement possible, plutôt que de laisser le temps à Shadow de se ré-approprier la cabine, de reprendre ses marques. La fracture n'en serait que plus déchirante. Smee s'avança près de la paillasse, posant ses doigts sur l'épaule de Shadow.

«  Tu sais, depuis ta disparition le temps a filé. Les choses ont changé. Des matelots nous ont quitté, d'autres nous ont rejoint. Il nous fallait un médecin et, te pensant mort, nous t'avons remplacé. »

Ce ne fut qu'en prononçant ces paroles que Smee se rendit compte combien elles pouvaient paraitre cruelles. Personne n'aimait être remplacé – à tort ou à raison.

«  Si tu penses pouvoir reprendre ton ancien poste, tu pourras en parler au capitaine. »

Hook demeurait seigneur sur son navire, maître en son domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un revenant de l'ombre   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un revenant de l'ombre
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» Le pretre ombre.
» Spectre des ombre
» {kälhän et jëila} [chaman heal/amélio et pretre ombre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: Le Jolly Roger-