Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: Re: [Libre] Détresse nocturne    Lun 4 Mai 2015 - 18:39

Diversion, go !
La Peau-Rouge était entre-temps montée sur le dis de l'ours et essayait tant bien que mal de tenir sur son corps métalique. Elle avait l'air de ne pas être contre l'idée du jeune Éclaireur. Cela aurait pu être parfait, mais malheureusement, le robot ne l'entendait pas ainsi. Il avait catégoriquement refusé l'idée de la diversion, et affirmait qu'il ne voulait pas les laisser seuls.

- Je peux courir suffisamment vite avec vous sur le dos pour les distancer et leur faire perdre notre trace. À vous de me dire quelle solution vous préférez choisir.

Avait-il simplement dit. Ça n'arrangeait pas le Garçon Perdu, qui pensait que sa solution était la meilleure. Il voulait sauter des bras de l'animatronique et mettre son plan à exécution, quitte à laisser la dame rose et l'ours de leur côté, pour qu'ils puissent fuir.
Puppy entendait les Trolls se rapprocher de plus en plus, et la panique commençait à l'envahir de nouveau. Les grincements de l'animatronique et leurs bavardages avaient fini par les attirer de leur côté, et le jeune garçon les sentait tout proches.
C'est alors qu'un éclair de génie traversa son esprit : étant donné que l'ours ne voulait pas les abandonner et que les Trolls allaient sûrement les rattrapper à cuse du bruit que le robot allait faire dans sa course, ils n'avaient qu'à essayer de les faire aller plus loin alors qu'ils couraient ! Il regarda autour de lui. Des cailloux, des branches ou autre choses pouvant faire du bruit devaient se trouver à proximité, il n'avait plus qu'à aller en chercher...

- Écoutez ! Si on mettait en place nos deux idées en même temps on s'en sortirait, je pense... Je vais aller chercher des cailloux qu'on pourra lancer pour faire du bruit autour de nous. Comme ça les Trolls ne sauront plus où aller !

Exposa le Garçon Perdu. Sans attendre son reste, il sauta des bras de l'animatronique, et atterit sur le sol, manquant de tomber. C'est qu'il est haut, ce robot !
Les Trolls n'étaient plus qu'à quelques mètres d'eux, Puppy pouvait ressentir les vibrations de leurs pas dans le sol. Il se hâta de ramasser quelques branches et quelques cailloux qu'il trouva ça et là pour les rapporter ensuite. Il avait pris la précaution de ne pas trop se charger, pour ne pas ralentir la course du robot.
Alors qu'il s'apprêtait à retourner auprès de ses deux compagnons, il sentit quelque chose frôler son bras. Il se retourna et fit un bond en arrière, hurlant de terreur : un Troll énorme se tenait près de lui. Celui-ci regardait de tous les côtés et paniquait, grognant, visiblement étonné de la présence de l'Éclaireur, qui piqua un sprint pour aller rejoindre ses compagnons. Dans sa course, il jeta cailloux et branches plus loin, pour détourner l'attention des Trolls, qui commencaient à s'agiter derrière lui. La peur et le désir de se retrouver en "pseudo-sécurité" lui donnaient une endurance phénoménale, ce qui lui permit de garder son allure de sprint sur la distance qui le séparait des Trolls de ses compagnons. Bien qu'il ne se soit pas aventuré bien loin, l'Éclaireur avait l'impression qu'il courait depuis une heure, opressé qu'il était, zigzaguant entre les branches d'arbres et les autres obstacles.

Il se retint de se jeter sur l'ours en pleurant, et se contenta de donner quelques unes de ses trouvailles à la Peau-Rouge, avant de retourner se loger dans les bras de l'ours en quatrième vitesse, pressant ce dernier d'un "Fonce, Nounours !" très significatif. Il ne voulait pas que les Trolls les rattrappent, pas lorsqu'ils avaient un plan qui pourrait leur sauver la vie...
Revenir en haut Aller en bas
Ancienne Peau-Rouge
avatar

Invité



MessageSujet: Re: [Libre] Détresse nocturne    Lun 11 Mai 2015 - 20:22

Entre l’ours et l’enfant, Ibis ne savait plus où donner de la tête. Ils avaient tous deux des avis différents, chacun restant sur sa position. Alors qu’elle, elle n’avait qu’une envie, déguerpir rapidement pour échapper au danger.  Leurs discours incessants ne faisaient que les ralentir, mais elle ne se voyait pas les forcer à se bouger, déjà parce qu’elle était lasse malgré la peur, et que, même si le garçon n’aurait pas posé de problème, forcer un robot géant serait plus compliqué.

L’enfant perdu finit par choisir un entre deux entre son plan et celui de l’animatronique. Avant que l’un d’eux n’ai pu exprimer ses idées, il sauta des bras métalliques de Nounours pour aller chercher des cailloux. Tout bien réfléchit, elle aurait dû l’arrêter avant qu’il ne parte, ce serait surement une perte de temps, mais son esprit embrumé par ses pleurs et ses idées noirs, elle se sentait incapable de réfléchir.
Il n’était pas partit bien longtemps, Ibis l’aurait bien suivit, mais elle s’accrochait comme elle pouvait à l’ours, glissant sur son dos métallique.

– On aurait pas dû le laisser partir Nounours…

Sa voix était teintée d’inquiétude, et ça ne s’arrangea pas quand elle l’entendit crier.
Passant ses bras autour du cou du robot, elle se retourna, restant accrochée à l’animal et tentant d’apercevoir leur jeune compagnon. Il courrait, vite pour un enfant de sa taille, poursuivit par un troll.
Il sauta dans les bras de la machine, donnant quelques-unes de ses trouvailles à la jeune femme et intimant le robot de se mettre en route.

Serrant ses jambes autour du corps de l’animatronique, d’une main elle tenait les pierres et brindilles, de l’autre, elle attrapa l’épaule du garçon, pour ne pas qu’il s’enfuit à nouveau. C’était surement un peu tard, mais mieux que rien.

Elle n’attendit pas que l’ours se mette en route pour commencer à jeter des pierres à une certaine distance d’eux, espérant qu’elles feraient un maximum de bruit en tombant.
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
avatar

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 112
✘ SURNOM : Le Détraqué
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Yep yep !
✘ LIENS : Join us, be our friend,
Or just be stuck and defend.

MessageSujet: Re: [Libre] Détresse nocturne    Mar 12 Mai 2015 - 20:30




Détresse nocturneIl n'est pas de détresse pour celui qui a terminé son voyage, qui a abandonné tout souci,
qui s'est libéré de toutes parts, qui a rejeté tous ses biens.




Même si le Détraqué avait foi en son plan, il ne pouvait se permettre de ne compter que sur lui-même pour le mettre à exécution ; si ses deux compagnons désiraient mettre en place le leur, le pauvre Nandy ne pourrait rien faire pour les arrêter. Mais à cet instant précis, l'ours et le chiot avaient des idées bien arrêtées, et il semblait presque impossible de les mettre d'accord tous les deux. Presque ? Oui, car très vite, le garçon perdu fit preuve d'une inventivité sans nom, afin de concilier leurs deux plans de survie.

Alors, quand bien même la vieille créature s'estimait capable de protéger ses deux comparses, il écouta les paroles du marmot avec une grande attention :

« Écoutez ! Si on mettait en place nos deux idées en même temps on s'en sortirait, je pense... Je vais aller chercher des cailloux qu'on pourra lancer pour faire du bruit autour de nous. Comme ça les Trolls ne sauront plus où aller ! avait-il exposé en un temps record.
- Eh bien.. »

Mais c'était déjà trop tard.

Sans même laisser le temps au robot de donner son envie, le petit homme sauta des bras de se dernier et se ramassa sur ses petites jambes, avant de filer. D'un geste lent et grinçant comme toujours, le monstre se tourna alors en direction de la destination du gosse, parvenant à le voir grâce à sa vision nocturne. Il n'était pas loin et, comme il l'avait annoncé, l'éclaireur s'attelait à sa tâche, ramassant visiblement de petits objets sur le sol. Toutefois, le Détraqué détourna bien vite le regard de cette silhouette pour reporter son attention vers la Peau-Rouge qui s'adressait à lui :

« On aurait pas dû le laisser partir Nounours…
- Il n'est pas loin, je le vois, mais...- »

Le petit homme se mit à hurler ; un Troll venait de le surprendre.

Décidément, personne ne souhaitait le voir terminer ses phrases ce soir ! Sur le qui-vive, Nandy tourna de nouveau la tête, apercevant un Troll aux côtés de l'un de ses petits protégés du soir. Le regard brillant de colère, le robot aurait sans doute sprinté d'un coup en direction de cet assaillant, si l'enfant avait toutefois réellement été en danger. En effet, l’éclaireur revint très rapidement auprès de ses deux compagnons, le tout en prenant ses jambes à son cou. Une fois à leurs côtés, il sembla confier ses trouvailles à la Peau-Rouge, avant de grimper de nouveau dans les bras de l'ours mécanique.

« Fonce, Nounours ! lui souffla-t-il alors. »

Enfin ! En un vif grincement mécanique, la tête de l'animatronique revient dans son orientation normale, toisant alors le petit homme, avant de le serrer contre lui de ses bras articulés. Ils étaient prêts à partir, à fuir ces monstres prêts à les tuer de leurs gros poings ; et ça, Nandy ne les laisserait pas faire.

« Accrochez-vous bien, ça risque de secouer ! »

Une fois les consignes de sécurité données, la créature mit une patte en avant, comme tout bon coureur avant de commencer son sprint, puis, sans crier gare, il partit en courant à travers les arbres, faisant défiler ces derniers à ces côtes à une vitesse raisonnable. Sans doute n'allait-il pas plus vite qu'un homme adulte qui courrait au maximum de sa vitesse, sans doute était-il même plus lent ; mais au moins, il pouvait porter les deux êtres sans encombre. Il y avait parfois quelques avantages à être un robot. Toutefois, il ne tiendrait pas ce rythme très longtemps, sans quoi sa batterie risquerait de tomber à plat bien loin du parc d'attraction.

Oh, et, pitié qu'aucun des deux ne viennent à tomber durant la fuite.


© Jawilsia sur Never Utopia









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: Re: [Libre] Détresse nocturne    Jeu 2 Juil 2015 - 20:29

You better run, better run...
Puppy se retrouvait maintenant en sécurité dans les bras de Nounours, serré contre lui et tenu fermement à l'épaule par la Peau-Rouge, qui commençait déja à jeter des pierres au moin pour attirer l'attention des Trolls, qui étaient visiblement perturbés par tant de bruit d'un seul coup. L'Éclaireur sentait son coeur battre à la chamade; décidément, il était vraiment doué piur se lettre dans des situations délicates, et attirer du monde avec lui. Il s'en voulait ! S'il n'était pas arrivé avec son lampion, la famille de Trolls n'aurait sans doute pas repéré ses compagnons ! Quel nid à problèmes il est... Lorsqu'il est là, il faut forcément qu'une créature attaque ! Malgré cela, il n'était pas mécontent d'avoir trouvé une parade à l'attaque des Trolls, ne s'étant pas rendu compte tout de suite qu'il avait risqué sa vie pour aller chercher des cailloux. Il était bien content d'être encore en vie, à présent, mais il n'allait pas le rester bien longtemps si le petit groupe ne levait pas le camp illico presto !

- Accrochez-vous bien, ça risque de secouer !

Avait prévenu l'animatronique. Enfin, ils allaient fuir cet enfer une bonne fois pour toutes ! S'agrippant ta,t bien que mal au bras du robot, le jeune garçon tenait fermement ses trouvailles dans sa main libre, s'apprêtant à les lancer lorsque les besoin s'en ferait sentir. L'ours avait posé une patte en avant, pour démarrer sa course. Les Trolls, quant à eux, avaient repris leur chemin, les suivant toujours. Décidément, ils étaient tenaces !
Puis, ils partirent. Le robot était parti sans prévenir. Puppy retint un cris de surprise. Il sentait le vent de la course lui ébouriffer les cheveux, et le paysage défilait sous ses yeux, sans qu'il ne puisse clairement le voir, dans le noir de la nuit. Bien que l'ours courait à une bonne vitesse malgré le poids des deux individus, la peur d'être rattrapés par les Créatures ne voulait pas quitter l'esprit de Puppy. Il se tenait plus fermement encore à Nounours pour ne pas tomber, et jetait de brefs coup d'oeil derrière l'ours pour observer la progression de leurs poursuivants et s'assurer que la Peau-Rouge était toujours là.
Le Perdu prenait soin de jeter des cailloux tout le long de la course, à intervalles réguliers. Il en lançait un à gauche, puis deux à droite, et ainsi de suite. Derrière eux, les Trolls semblaient complètement perdus. La pluie de cailloux et de brindilles que leur envoyaient la Peau-Rouge et le Garçon Perdu les chamboulait : ils ne savaient plus où donner de la tête ! La course folle de l'animatronique paraissait interminable, quand tout à coup, la lumière semblait oercer au loin, à travers les arbres.

- Courage, Nounours ! Je crois voir la sortie de la forêt là-bas...

L'encouragea-t-il à voix basse. En effet, ils arrivaient à la lisière de la forêt. Une fois arrivés là-bas, leurs chemins devraient se séparer, s'ils voulaient tous rentrer au bercail sains et saufs sans trop épuiser l'animatronique. L'Éclaireur réfléchissait à toute vitesse : devraient-ils vraiment se sauver vite fait hien fait, sans avoir fait plus ample connaissance ? Les trois compagnons auraient pu passer un peu plus de temps ensembles s'il n'avaient pas été interrompus par la famille de Trolls...
Revenir en haut Aller en bas
Ancienne Peau-Rouge
avatar

Invité



MessageSujet: Re: [Libre] Détresse nocturne    Mar 14 Juil 2015 - 20:30

C’est bon, ils étaient partis. Nounours ne courrait pas aussi vite qu’elle avait pu l’imaginer, mais suffisamment pour agrandir la distance entre le petit groupe et les trolls.
Le cœur de la peau-rouge battait la chamade, ses cheveux volaient derrière eux, elle espérait que leur odeur de baies n’allaient pas permettre aux monstres de suivre leur trace si ils parvenaient à les distancer.
Une multitude de choses auxquelles elle n’avait pas pensé précédemment venaient lui encombrer la tête. L’adrénaline n’arrivait pas à chasser la peur. Elle se cramponnait à l’animatronique, lâchant de temps en temps l’épaule du garçon perdu pour lancer à son tour des pierres autour d’eux.

Plus ils avançaient, plus elle se sentait glisser. Seule sa peau adhérait au métal de l’ours, le textile sur ses jambes et son buste glissait d’avantage à chaque pas.
Elle réfléchit à toute vitesse. Si elle ne faisait rien, elle finirait par tomber, sans aucun doute, et dans ce cas, elle avait peur que ses compagnons s’arrêtent pour la récupérer. Si c’était le cas, ils se feraient cueillir tous les trois par les trolls… S’ils continuaient à deux, Nounours irait sans aucun doute plus vite, et elle devait courir à peu près à la même vitesse que lui, elle pouvait les rejoindre à la sortie de la forêt.

C’est lorsqu’une de ses jambes glissa pour de bon qu’elle fit son choix. Essayant de se redresser pour s’approcher des têtes de ses compagnons, elle leur dit ce qu’elle comptait faire.  

– Je glisse. Je vais me laisser tomber. On se retrouve à l’orée du bois, je ne pense pas qu’ils nous suivent hors de la forêt.

Avant qu’ils n’aient pu lui répondre, elle détacha ses bras de l’ours. Glissant pour de bon, elle chuta sur le sol, se roulant en boule pour éviter de se faire trop mal. Elle se remit debout le plus vite possible, dès que sa tête arrêta de tourner. Un coup d’œil dans son dos, elle vit que les trolls étaient suffisamment loin, et tournaient la tête dans tous les sens, perdus à cause de pierres lancées par le garçon. Un coup d’œil vers l’avant, elle remarqua qu’elle avait perdu de la distance par rapport à l’animatronique.

Partant sur sa droite, elle s’enfonça dans les bois pour s’éloigner du petit groupe avant de repartir vers la lisière de la forêt. Courant aussi vite qu’elle le pouvait, elle ne se souciait plus des trolls, ni même de ses compagnons d’infortune, elle ne regardait que la lumière de la lune qui perçait entre les arbres devant elle.
Elle trébucha plusieurs fois sans tomber, prenant soin de ne pas perdre de vitesse. Enfin elle déboucha sur la plaine entre la forêt et le village de son clan. Elle se retourna pour voir si les trolls ne la suivaient plus et se laissa tomber au sol, récupérant son souffle. Regardant autour d’elle, elle cherchait du regard le garçon perdu et l’ours mécanique.
Revenir en haut Aller en bas
Nandy
avatar

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 112
✘ SURNOM : Le Détraqué
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Yep yep !
✘ LIENS : Join us, be our friend,
Or just be stuck and defend.

MessageSujet: Re: [Libre] Détresse nocturne    Lun 3 Aoû 2015 - 22:49




Détresse nocturneIl n'est pas de détresse pour celui qui a terminé son voyage, qui a abandonné tout souci,
qui s'est libéré de toutes parts, qui a rejeté tous ses biens.




Courant aussi vite que son corps cabossé et rouillé pouvait le lui permettre, la créature espérait au fond de ses circuits mécaniques que la course se passerait sans encombre, et qu'ensembles, ils parviendraient à fuir cette famille de Trolls en colère. Quel genre de gardien serait-il s'il n'était même pas capable de sauver une peau-rouge et un garçon perdu de la menace d'êtres aussi stupides qu'eux ? Nandy n'osait l'imaginer, et préféra légèrement secouer la tête lorsque de telles pensées agitèrent ses circuits nerveux, manquant de lui faire avoir un léger court-circuit ; ce n'était vraiment pas le moment en plus !

Heureusement, devant eux, à quelques centaines de mètres, semblait briller une pale lumière, sans doute celle de la pleine lune frappant le sol d'une clairière bien dégagée. Ils allaient enfin sortir de là, et semer les Trolls qui plus est !

« Courage, Nounours ! Je crois voir la sortie de la forêt là-bas... souffla la petit homme. »

Tout en hochant légèrement la tête, l'animatronique aurait presque esquissé un sourire à l'éclaireur si sa carcasse de fer lui avait permis d'afficher une autre expression que celle qu'il arborait en permanence. Toutefois, il ne put crier victoire si vite, car dans son dos, il sentit que la jeune femme commençait à lâcher prise.

« Je glisse. Je vais me laisser tomber. On se retrouve à l’orée du bois, je ne pense pas qu’ils nous suivent hors de la forêt.
- Attend, accroche-toi, on y est presque ! »

Trop tard, elle venait de lâcher avant même qu'il n'ait le temps de finir sa phrase.

Incapable de s'arrêter brusquement dans sa terrible course, le Détraqué fut tenté de ralentir pour retourner chercher la peau-rouge, mais se ravisa bien vite, de peur que les Trolls ne soient finalement à leurs trousses et que cet acte mette la vie de l'enfant perdu en danger. Alors, la mort dans l'âme, le robot continua sa course durant d'interminables secondes, avant de finalement commencer à ralentir lorsque la clairière ne fut plus qu'à quelques pas furtifs d'eux. Son système surchauffant comme un four lancé sur pyrolyse, Nandy fut bien content de s'arrêter.

« Nous sommes suffisamment loin d'eux, tu peux d-d-d-d-d-d... »

Bug.

A cause de la surchauffe, le Détraqué fut bien incapable de terminer sa phrase ; et ses bras lâchèrent d'un coup le garçon perdu, tandis que de petits éclairs s'échappaient de ses câbles à nus, et que de la fumée s'échappait de ses yeux vides. Immobile, les prunelles éteintes, il fallut quelques secondes au robot pour se rallumer, avant de tourner ses loupiotes rougeâtres vers le pauvre jeté à terre.

« Désolé, mes vieux fusibles ont eu du mal à se remettre d'une telle course, fit-il avant de rire avec légèreté, tu ne t'es pas fais trop mal ? »

Tout en disant ces quelques mots, la créature tendit l'une de ses mains bouillantes et fumantes en direction de la petite âme, afin de l'aider à se relever correctement ; toutefois, sa tête ne tarda pas à tourner rapidement sur elle-même, afin de scruter la clairière.

« Où est passée notre amie ? J'espère qu'elle ne s'est pas perdue après avoir chuté.. reprit-il d'un ton semblant inquiet. »

Au fond, il avait terriblement envie de revenir sur leurs pas ; mais seul.


© Jawilsia sur Never Utopia









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: Re: [Libre] Détresse nocturne    Jeu 13 Aoû 2015 - 20:52

Retrouver la Dame Rose !
- La Dame Rose !

S'était exclamé Puppy. En effet, la Peau-Rouge accrochée au dos de l'ours avait fini par glisser, et avait continué seule dans la forêt, où les Trolls étaient toujours. Pourvu qu'ils ne l'aient pas remarquée... Sinon, c'était fini ! Heureusement qu'ils n'étaient pas loin et étaient arrivés au bout de la forêt, débouchant sur la clairière.

- Nous sommes suffisamment loin d'eux, tu peux d-d-d-d-d-d...

Pouf ! Le petit Éclaireur se retrouva par terre, devant l'ours mécanique, qui était agité de soubressauts inquiétants. À la fois terrifié et surpris, Puppy se recula à quatre pattes, pour se tenir loin du robot qui disjonctait. Il regardait les étincelles s'échapper des câbles visibles de ses oreilles et de ses yeux, et l'étrange fumée qui sortait de ses orbites. Un dernier soubressaut, puis, plus rien. L'ours se tenait immobile un instant, puis redémarra d'un coup, s'excusant auprès du jeune Perdu :

- Désolé, mes vieux fusibles ont eu du mal à se remettre d'une telle course. Tu ne t'es pas fais trop mal ?

- Oh, la vache !


C'était la seule chose que l'Éclaireur avait trouvé à dire, regardant l'animatronique avec de grands yeux. Il s'exclama encore, et voulut prendre la main que lui tendait l'ours doré. Il ne tarda pas à la retirer vivement, poussant une exclamation de surprise et de douleur : la main du robot était brûlante !
Puppy se releva donc de lui-même, remettant sa casquette bien en place sur sa tête, époussetant au passage ses habits. Il avait un peu de mal à croire qu'il était sorti indemne de la course folle, et surtout qu'il avait échappé aux Trolls ! Serait-il encore en vie si le robot et la Peau-Rouge n'avaient pas été là ?

- Ha ! La Dame Rose !

- Où est passée notre amie ? J'espère qu'elle ne s'est pas perdue après avoir chuté..

- Faut la retrouver !


Sans attendre une seconde de plus, Puppy se saisit d'un doigt de l'animatronique qu'il tint fermement, malgré la chaleur. Il prit un moment sur son doigt pour attirer son attention, désignant d'un bref mouvement de tête une direction. Le Perdu se rua alors vers la lisière de la forêt en intimant à l'ours de le suivre, longeant les arbres. Il fallait retrouver la Peau-Rouge. En vie. Si elle ne l'était pas, Puppy s'en voudrait beaucoup, vraiment beaucoup. Après tout, s'il n'avait pas été là, avec son lampion, les Trolls ne les auraient jamais repérés... Le trio n'avait pas fuit pour rien, leur fuite était parfaite, ils avaient tout prévu. Il était impossible que l'Indienne ne soit pas en vie. Les assaillants étaient bien trop loins, ils ne pouvaient pas les avoir retrouvés...
Soudain, il vit une ombre bouger. En se rapprochant, il distingua du rose, et...

- Ha ! Te voilà !

S'exclama le jeune Éclaireur, soulagé qu'il était de retrouver la "Dame Rose" en un seul morceau. Il n'avait pas parlé trop fort, car le danger était encore présent, alors il se faisait le plus discret possible.
Le garçon vint de poster devant la Peau-Rouge, une moue vexée collée au visage. D'une voix grave, il fit semblant de disputer l'Indienne :

- Tu nous a fait peur, ne recommence plus jamais ça !!

Avait-il déclaré, avant de reprendre une expression plus sereine, accompagnée d'un léger sourire. Maintenant, ils étaient au complet, et sans une égratignure -ou presque- !
Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1550

MessageSujet: Re: [Libre] Détresse nocturne    Dim 29 Nov 2015 - 21:49

Bye bye


Tu crois qu'elle est vivante, car elle se tient debout,
Et ses yeux sont ouverts, tel ceux d'un hibou,
Mais regardez plus près et vous vous rendrez compte,
Qu'une branche lui perfore le ventre et puis remonte,
Presque jusqu'à sa gorge, tordue sur le côté,
La chaleur rend déjà, les Gigantarbres fâchés,
Et les premières victimes se mettent à tomber.


IBIS
QUITTE L'AVENTURE



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Nandy
avatar

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 112
✘ SURNOM : Le Détraqué
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Yep yep !
✘ LIENS : Join us, be our friend,
Or just be stuck and defend.

MessageSujet: Re: [Libre] Détresse nocturne    Jeu 3 Déc 2015 - 14:51




Détresse nocturneIl n'est pas de détresse pour celui qui a terminé son voyage, qui a abandonné tout souci,
qui s'est libéré de toutes parts, qui a rejeté tous ses biens.




Lorsque le petit garçon voulu attraper la main du robot, il ne put s'empêcher de pousser un cri de surprise et d'exclamation, tant son fer était chaud et brulant à cause de la surchauffe qu'avait causé toute cette course sans fin. Toutefois, ça, l'ours n'y fit pas vraiment attention, car ses sens et ses loupiotes étaient déjà tournées en direction du reste de la clairière, à la recherche de la peau-rouge disparue : ils allaient bien finir par retomber sur elle. N'est-ce pas ? Ça, le garçon perdu en était certain, tout du moins.. il semblait être prêt à tout pour retrouver la trace d'Ibis Chatoyant. Alors, s'il était motivé à parcourir encore la forêt pour venir en aide à la jeune peau-rouge, le Détraqué ne put que le suivre.

Quand Puppy lui attrapa le doigt, avant d'exercer une pression suffisante sur ce dernier pour retrouver l'attention du robot, ce dernier ne put que tourner à nouveau la tête en sa direction. Il était l'heure de repartir dans les bois à la recherche du petit Poucet égaré. Alors, d'une démarche assez lente à cause de la surchauffe de l'ours mécanique, les deux comparses se mirent à nouveau en route au bout milieu de la nuit. Ils marchèrent de longues minutes, le temps pour quelques étoiles d’apparaitre et d'autres de disparaitre.

Puis, ensembles, ils se retrouvèrent nez-à-nez avec la Tornade.. qui semblait tout à coup bien calme. Si les yeux avisés et nocturnes de Nandy remarquèrent immédiatement que quelque chose clochait chez l'indienne, ce ne fut pas le cas du Chiot, qui courut en sa direction.

« Ha ! Te voilà ! fit l'enfant d'un ton presque rassuré, avant de s'avancer vers la guérisseuse, tu nous a fait peur, ne recommence plus jamais ça !! »

Aussi proche de la jeune femme - lampion ou non - le petit homme ne tarderait pas à se rendre compte de l'horreur ainsi que du tragique de la scène : Ibis Chatoyant était figé à jamais dans le temps, le corps traversé par une branche surgie de nulle part. Son regard semblait encore vivant, ouvert comme il l'était, mais le sang qui commençait déjà à tâcher le sol et la forêt tout entière témoignèrent de la réalité.

Un peu retourné par une telle situation, mais sa carcasse de ferraille ne pouvant faire transparaître aucune émotion, le Détraqué se contentant de poser sa main sur l'épaule de l'éclaireur.

« Petit, l'appela-t-il, après s'être rendu compte qu'il ne connaissait pas son nom, il ne faut pas que nous restions ici. »

Afin de faire rapidement changer d'avis le garçon perdu, l'ours mécanique resserra ses doigts avec plus de force sur l'épaule de Puppy ; pas au point de lui faire mal, mais au moins pour essayer de détourner son attention du cadavre encore chaud de leur camarade.

« La forêt et les arbres sont en colère, quelque chose de terrible se prépare, fit-il d'une voix presque inquiète, tu dois rentrer au Grand Arbre. Je ne voudrais pas qu'il t'arrive malheur. »

Et si besoin encore une fois, malgré son corps encore chaud et fumant, Nandy - ou Nounours - n'hésiterait pas à porter l'enfant sur son dos. Il ne savait pas comment ce dernier allait réagir en faisant face au corps d'Ibis Chatoyant, mais dans tous les cas.. ce ne serait sans doute pas agréable à voir.

Autant fuir cet endroit au plus vite.


©️ Jawilsia sur Never Utopia




Hrp:
 








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: Re: [Libre] Détresse nocturne    Sam 5 Déc 2015 - 19:09

Culpabilité
Une pression sur son épaule. Une voix à l'accent métallique. L'ours robotique avait apostrophé Puppy d'un :

- Petit, il ne faut pas que nous restions ici.

L'intéressé se retourna, alors que la pression de la grosse main du robot se faisait un peu plus forte sur son épaule. Le jeune garçon la regarda, puis regarda le robot, d'un air un peu vexé et interrogatif; ça ne se faisait pas, de partir comme ça ! Même si, lui-même, n'était pas tellement poli, il ne partait pas sans dire au revoir... Et puis, ils devaient repartir tous ensembles ! L'Impulsif s'apprêtait à dure quelque chose, mais il fut coupé alors qu'il ouvrait la bouche.

- La forêt et les arbres sont en colère, quelque chose de terrible se prépare, tu dois rentrer au Grand Arbre. Je ne voudrais pas qu'il t'arrive malheur.

Continua alors Nounours, son ton ayant bizarrement changé. Il commençait à vraiment véxer Puppy ! À croire qu'il ne voulait pas repartir avec la Dame Rose...
D'un ton colérique, le jeune garçon se dépétra de la main de l'ours, et bougea si brutalement qu'il se retrouva sur les genoux, juste devant la Peau-Rouge. Il eut un sursaut; il avait mis la main dans quelque chose de mouillé, et il sentait comme une drôle d'odeur...
Amenant sa main droite jusqu'à son nez, le jeune Éclaireur sentit ce liquide étrange qui maculait sa main, et ne mit pas longtemps à reconnaître l'odeur, comme celle du fer...

"Du... Sang ?"

Son sang se glaça, il semblait avoir compris. Pourquoi donc la Delaware ne bougeait-elle pas, elle ne remuait même plus...
Puppy releva lentement la tête, dévusageant alors la Peau-Rouge. Ses yeux s'étant habitués à l'obscurité, il put alors constater avec effroi la morbide scène qui se présentait devant lui : un rameau pointu transperçait le corps de l'Indienne, et son sang maculait le sol...

- Ho non, non, non... C'est pas possible...

S'étrangla le jeune garçon, reculant alors, à quatre pattes.

- Je veux pas y croire...

Il se redressa, tremblant, regardant simultanément le corps sans vie de la Dame Rose, puis ses mains tachées de sang. Il reculait doucement, les larmes aux yeux, et répétait, d'und voix sanglotante  des "Non, non, non..."
Et il s'enfuit à toute allure, le plus vite que ses jambes le pouvaient. Il avait faussé compagnie à Nounours, qu'il avait planté sur place. Il ne voulait pas rester une seconde de plus ici...

Il courait, courait à en perdre haleine, et pleurait, pleurait, s'éraflant aux branches des arbres, butant sur des cailloux et des racines qu'il ne voyait pas... Il s'en voulait, Puppy. Il avait eur l'espoir de retrouver la Peau-Rouge vivante, mais ce n'était pas le cas... Ho, tout cela ne serait pas arrivé s'il n'était pas arrivé, avec son lampion, il n'aurait pas alerté la famille de Trolls, il n'auraient pas dû aller se cacher dans la forêt, s'enfuir, et il n'y aurait pas eu de mort...

"Tout est de ma faute !!"

Ça avait fait un peu comme avec Brave, lorsqu'ils s'étaient fait attaquer par des Asanbosam, il y a longtemps de cela. Son compagnon avait perdu la vie à ce moment là, vidé de son sang par les horribles bestioles. Puppy s'en était voulu aussi beaucoup à ce moment là, et maintenant, il commençait à croire qu'il portait malheur...
Il ne rentra pas au Grand Arbre, mais s'arrêta juste devant le Camp. Entre deux buissons, il se roula en boule, allongé sur le côté en position foetale, et pleura toutes les larmes de son corps. La chaleur l'accablait, mais ce n'était rien comparé à cette culpabilité qui lui pesait... Il se sentait tellement coupable !


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1550

MessageSujet: Re: [Libre] Détresse nocturne    Lun 8 Fév 2016 - 16:05

The End


Ne savais-tu pas, mon enfant,
Qu'hélas la plupart du temps,
La fin des contes n'est pas gaie,
Et l'horreur bien installée ?



FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Libre] Détresse nocturne    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Chevauchée nocturne[RP non libre]
» schéma nocturne
» [RESOLU] petit lapin en détresse
» Ville Libre de Mévry
» [Blabla] Presse Libre - Ecrivez votre commentaire!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Le Bois Joli-