Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Love
avatar

★ Mère des Sentinelles ★


✘ AVENTURES : 292
✘ SURNOM : La Lascive
✘ AGE DU PERSO : La quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Après.
✘ LIENS : Been broken since I was born.
Sujets en cours : I - II

MessageSujet: Tell me all about the Ocean   Mar 24 Mar 2015 - 1:25


Au Pays de Jamais, la nuit éternelle avait cédé place au jour. Les êtres de tous clans avaient compté leurs morts, pleuré ceux qui ne leur reviendraient plus. Tout s’était altéré, tout semblait s’être modifié.

Sauf Love.

Malgré le vampire qui avait failli la tuer, malgré sa rencontre avec l'autre funambule, malgré la mort de Bounty et la promotion qui avait suivi, Love n’avait pas changé. Elle avait laissé les événements couler sur elle, s’était faiblement débattue. Par principe, sans doute. Ou par ennui.

Puis Peter était revenu, et une chaleur démentielle s’était abattue sur l’Île.

- Love, Love !

La voix de l’enfant la tira de son sommeil. Avec indolence, la Lascive se détacha du tas de couverture qu’elle avait fait sécher dehors et venait de rentrer à l’ombre de sa cabane.

- Mon coeur...

La petite sentinelle avait les larmes aux yeux. D’un geste absent, la nouvelle Mère lui passa la main dans les cheveux.

- Que se passe-t-il ?

Le Garçon Perdu se mit à pleurer. Se redressant, Love le prit dans ses bras. Comme le ferait une vraie maman, même si ses gestes étaient dénués de chaleur. Entre deux sanglots, le petit lui parla de l’amie qu’il avait perdue de vue peu après le retour de Peter lors d’une mission - il n’avait suffi que de quelques secondes d’inattention pour qu’elle disparaisse de sa vue. Depuis, l’enfant pleurait, appelant son amie dans son sommeil. Love le savait, elle l'entendait toutes les nuits.

- Elle me manque tellement...

- Ça te passera.

Il ne répondit pas, se contentant de continuer de pleurer. Puis, au bout d’un temps qui sembla infini à la nouvelle Mère, l’enfant se détacha.

-Est-ce que... tu pourrais aller la chercher ?

L’idée était dangereuse. Stupide. Mais Love avait le don de ne prêter aucune attention à ce genre de réflexions.

C’est pour ça qu’elle partit sur la trace de la fille disparue, mais qu’elle ne le fit pas seule. Elle choisit pour l'accompagner la seule qu'elle savait aussi lasse qu'elle.


Le Rivage des Objets Échoués s'étendait devant elles, vaste pan de mer à l'eau encombrée d'objets divers et variés. Love s'en approcha lentement, observant les vagues avec circonspection. Soupir.

- Whiny dit que c'est ici... qu'il l'a aperçue pour la dernière fois.

Un vase porté par les vagues vint heurter la cheville de la Lascive Mère. Cette dernière s'en empara, en observa les motifs avant de reporter son regard sur Ash.

- Toi qui la connais. La mort. Tu penses que la petite est encore en vie ?

La réputation de la Feuille Morte n'était plus à faire, ainsi Love ne se sentit pas coupable de lui parler aussi franchement. Elle ne cherchait pas à la séduire (bien que son charisme soit automatique) ; après tout, elles étaient toutes deux là pour une mission utilitaire. Celle de retrouver une sentinelle perdue, bien que - sur cet étrange rivage - l'idée semble sans espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Ancienne Perdue
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Tell me all about the Ocean   Sam 28 Mar 2015 - 12:44


Fall Underneath • Snakadaktal

Well I don't know if this treasure's in the ocean
Or if death will whisk me far away

Pourquoi les enfants n'ont-ils pas peur des fantômes en plein soleil ? Ash n'était pas morte comme les monstres du village d'Halloween dont les garçons perdus et leurs alliés avaient triomphé, elle appréciait le retour du soleil. Mais Peter avait regagné tant de vie et de joie que l'astre brûlait trop fort pour elle. Feuille d'automne déjà presque desséchée, combien de temps pourrait-elle supporter une telle chaleur ? Elle qui réussissait si bien à se passer de sommeil ou de nourriture, parce qu'il suffisait de se convaincre qu'on n'en avait pas besoin, elle ne pouvait faire abstraction de sa peau qui rosissait si elle ne s'abritait pas suffisamment sous les feuilles de son arbre préféré et de la soif qui la prenait bien plus souvent que d'ordinaire.

Elle était justement descendue de la branche qui lui servait de mirador pour aller se rafraîchir lorsqu'elle vit un petit arriver en courant et se précipiter dans la cabane de Love. Ash avait assimilé la nouveauté : Love était la mère des Sentinelles, désormais, et la plupart des enfants oubliaient déjà Bounty. Ash tâchait de s'en souvenir. Elles n'avaient jamais été proches, mais elle avait aidé Peter à creuser sa tombe et l'avait marquée de façon à ne pas l'oublier de si tôt. Ash avait tant perdu pendant la nuit du Croquemitaine ! Des camarades, des enfants, mais aussi des souvenirs. Tant de souvenirs qui s'étaient envolés parce qu'elle n'avait pas pu assurer sa veille routinière, entre les monstres qui risquaient de surgir à chaque instant et contre lesquels un enfant seul ne pouvait pas grand-chose, et le simple fait qu'elle ne pouvait pas voir dans le noir, pour se remettre les choses en mémoire. Et cette chaleur assommante menaçait encore son éternelle routine.

Elle vit Love sortir de sa cabane avec le garçon et poser les yeux sur elle, comme si elle la cherchait justement. Ash lui adressa un sourire poli, un regard curieux, et fut mise au courant de la situation. Les sentinelles avaient encore perdu quelqu'un. Mais tout n'était peut-être pas si perdu. Love n'eut pas besoin d'insister pour convaincre Ash de venir l'aider à chercher l'enfant disparue. Elle s'en voulait de ne pas avoir réalisé d'elle-même que l'une de ses camarades manquait à l'appel et s'en sentait responsable. Elle n'avait aucune envie de creuser la tombe d'un nouvel enfant, pas maintenant que la joie était censée être revenue sur l'île pour un bon moment. Si la chaleur la dérangeait, l'atmosphère festive et la bonne humeur des enfants lui faisaient plaisir, elle aurait voulu que ça dure.

Les deux filles arrivèrent au rivage où le garçon avait vu la petite sentinelle pour la dernière fois. Le sable était jonché de jouets, de vêtements trempés par les vagues, d'objets qu'Ash aurait été bien incapable de nommer, et nombre d'entre eux flottaient dans l'eau peu profonde, bercés par les flots. Le soleil se reflétait tant partout qu'Ash était éblouie, mais elle ne résista pas à l'envie d'aller tremper ses pieds dans l'eau presque fraîche, prenant garde à ne pas marcher sur un objet tranchant – comme à son habitude, elle était pieds nus.

Toi qui la connais. La mort. Tu penses que la petite est encore en vie ?

Ash entendit la voix lasse de Love et se retourna vers elle. La nouvelle mère ne respirait pas l'espoir. Ash tenta un sourire rassurant. Elle essayait de mettre de côté ses conceptions personnelles de ce qu'étaient la vie et la mort sur cette île.

Il y a de la vie autour de nous. Je viens de sentir un poisson me glisser entre les chevilles.

Réalisant qu'elle ne répondait pas vraiment à la question, elle haussa les épaules et regarda autour d'elle.

Elle a pu se blesser et s'évanouir quelque part, à cause de la chaleur et du manque d'eau. J'espère qu'elle n'a pas cherché à boire de l'eau de mer... Mais tout n'est pas perdu. Elle n'est peut-être même plus ici.

Elle s'est peut-être fait piéger ailleurs, pensa-t-elle, mais elle se refusa à évoquer cette idée à voix haute. Elle se mit à arpenter le rivage en soulevant les gros objets, sentant son cœur bondir dans sa poitrine lorsqu'elle percevait un mouvement ou qu'elle pensait voir un membre humain dissimulé entre algues et débris.

Revenir en haut Aller en bas
Crocodile & Cie
avatar



✘ AVENTURES : 271

MessageSujet: Re: Tell me all about the Ocean   Mer 1 Avr 2015 - 18:44

Joyeux 1er avril !





Oups !
Un poisson d'avril jaillit de nulle part et donne à Love des gros vertiges pendant quatre minutes !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Love
avatar

★ Mère des Sentinelles ★


✘ AVENTURES : 292
✘ SURNOM : La Lascive
✘ AGE DU PERSO : La quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Après.
✘ LIENS : Been broken since I was born.
Sujets en cours : I - II

MessageSujet: Re: Tell me all about the Ocean   Lun 6 Avr 2015 - 13:42


La Feuille Morte lui adressa un sourire auquel Love répondit de façon mécanique.

- Il y a de la vie autour de nous. Je viens de sentir un poisson me glisser entre les chevilles.

C’est très bien, ma chérie, mais tu ne me réponds pas. Pensa-t-elle sans le dire. Ash sembla se faire la même réflexion qu’elle, puisqu’elle reprit :

- Elle a pu se blesser et s'évanouir quelque part, à cause de la chaleur et du manque d'eau. J'espère qu'elle n'a pas cherché à boire de l'eau de mer... Mais tout n'est pas perdu. Elle n'est peut-être même plus ici.

- Hmm.

D’un geste las, Love laissa retomber dans l’eau le vase qu’elle tenait. Son regard ourlé de noir vint scruter l’horizon quelques instants, en quête de la silhouette de l’enfant disparue.

- Si nous ne la trouvons pas ici, nous ne la trouverons pas ailleurs. Finit-elle par énoncer d’un ton égal, indifférent. Elle ouvrit la bouche pour rajouter autre chose mais la referma aussitôt, surprise par un imprévu : le monde s’était mis à tourner autour d’elle avec la brutalité d’un manège détraqué. Déstabilisée, la Mère voulut faire un pas en avant mais perdit l’équilibre ; elle glissa, se retrouva à moitié immergée. Elle tourna la tête vers Ash, qui semblait dans un meilleur état qu’elle.

- Je crois... que j’ai des vertiges. Souffla-t-elle d’un ton un peu moins tranquille qu’à l’accoutumée, un ton doucement perturbé. En attendant que cela passe, elle opta pour la stratégie de rester immobile, assise sur le sable. Au moins, quand elle ne bougeait pas, le monde ne bougeait pas non plus. L’idée que les vertiges ne puissent pas disparaître ne lui vint pas à l’esprit : il lui semblait que de toutes façons, la nature même de l’Île était trop changeante pour que de tels symptômes, apparus aussi soudainement, soient de longues durées. Elle passa donc ses bras autour de ses genoux qu’elle ramena contre sa poitrine, créant de petites vagues autour d’elle.

- Je vais attendre que cela passe. Finit-elle par énoncer avec un flegme déroutant. Puis, tranquillement, elle alla chercher dans la seule poche de sa robe qui n’était pas immergée cigarette et paquet d’allumettes. La tâche d’allumer sa clope si près de l’eau fut difficile, mais elle finit par y parvenir, inspirant la fumée avec un répit délicieux, sourire léger aux lèvres. Peut-être était-ce le tabac, l’habitude ou autre chose mais toujours est-il que la sensation de vertige s’estompa aussi rapidement qu’elle était apparue. Avec précaution, Love se releva. Alors qu’elle s’approchait de la Sentinelle, la silhouette imposante d’un objet apporté par les courants attira son attention. Elle fixa l’apparition, perplexe qu’une telle chose puisse se matérialiser ainsi sur les terres de Never Land.

- ... regarde. Finit-elle par lancer sans détacher du regard l’objet.

C’était une carcasse de voiture, abîmée mais bien entière et visiblement close puisqu’elle flottait sans trop de soucis sur l’eau. Éblouie par le soleil caniculaire, Love ne l’avait pas aperçue tout de suite. La forme du véhicule était moderne, provenant sans doute plus de l’époque de la Lascive que de celle de sa comparse.

- Elle a peut-être pu se réfugier à l’intérieur.

Elle disait cela sans trop vraiment y croire, attirée par ce fragment de modernité qui leur avait été apportée.

- On devrait aller voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Ancienne Perdue
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Tell me all about the Ocean   Lun 13 Avr 2015 - 2:09

Si nous ne la trouvons pas ici, nous ne la trouverons pas ailleurs.

Ash grimaça. Bien sûr, elle avait raison, mais Love était parfois si morte... Bien plus morte qu'elle, morte jusque dans l'âme. Mais c'était peut-être précisément pour cette raison qu'elle survivait, qu'avait-elle encore à perdre, après tout ? La mort d'une enfant de plus ne la touchait apparemment pas plus que ça, mais Ash priait intérieurement le Dieu qu'elle avait oublié pour ne pas avoir un corps de plus à enterrer.

Elle progressait parmi les encombrements d'objets divers, soulevait ceux qui pouvaient dissimuler quelque chose – quelqu'un –, lorsqu'elle entendit un plouf derrière elle. Elle se retourna pour constater que Love était tombée dans l'eau et, vue sa pâleur, crut un instant qu'elle avait découvert le redouté cadavre de la fillette qu'elles cherchaient. Love la détrompa mais ses vertiges soudains et inexpliqués ne rassurèrent pas particulièrement Ash.

Je vais attendre que cela passe.
Tu es sûre ? demanda Ash en avançant vers elle, la mine inquiète.

Love le lui confirma mais Ash garda un œil sur elle en continuant les recherches à côté, intriguée par la raison de ses vertiges. Avait-elle posé le pied sur un poisson venimeux ? Et s'ils empiraient ? Elle s'était encore dit, quelques secondes plus tôt, qu'elle n'enterrerait sans doute jamais la jeune mère, et voilà que le doute l'assaillait pour la première fois. Au moins, si elle perdait connaissance, Ash était assez proche pour venir la sortir de l'eau et lui éviter la noyade. Mais Love finit par reprendre des couleurs et se relever pour venir vers Ash.

Ash avait poursuivi ses recherches plus loin et avait de l'eau jusqu'à la taille. Si un cadavre de noyé devait refaire surface, il s'échouait généralement sur une plage, mais ici les nombreux objets parfois imposants formaient une sorte de barrière qui aurait pu retenir le corps. Il pouvait être n'importe où.

Ash secoua la tête, réalisant qu'elle avait déjà perdu espoir. Voilà qu'elle ne cherchait plus tant la petite fille que son corps sans vie. La voix de Love la tira de ses pensées.

... regarde.

Suivant le regard de la Lascive, Ash se retourna et vit aussitôt de quoi elle parlait. Elles n'avaient encore rien vu d'aussi volumineux sur le rivage, qui était plutôt encombré d'objets de taille raisonnable. Ash ne put immédiatement identifier de quoi il s'agissait, tant la voiture moderne n'avait rien à voir avec celles qu'elle avait déjà vues dans les rues du Londres des années 1900, et elle la fixa avec incrédulité et alarme. Ce n'est qu'en suivant les conseils de Love, progressant jusqu'à la voiture, moitié marchant, moitié nageant, qu'elle put constater qu'il s'agissait bel et bien d'une version très évoluée d'une voiture.

Oh ! Tu avais déjà vu ça, toi ? demanda-t-elle en arrivant enfin assez près pour poser les mains dessus.

La voiture était partiellement enterrée dans le sable, si bien que les portières étaient impossibles à ouvrir du côté où elle se trouvait, mais on pouvait voir par les fenêtres. La voiture semblait vide. Cependant, le niveau de l'eau était assez haut pour que, si la petite était morte, elle ait glissé d'un siège et repose sur le sol immergé de la voiture. Ash regarda Love sans chercher à dissimuler l'angoisse dans ses yeux, ni dans sa voix :

Il faut qu'on réussisse à entrer, pour être sûres...

Elle fit le tour de la voiture et entreprit de chercher une poignée pour ouvrir une portière, mais elle ne rencontra d'abord que surface lisse et une cavité qu'elle ne reconnut pas comme une poignée.

Peut-être qu'on devrait c–

BOUM !

Ash s'interrompit, elle allait proposer de casser une vitre pour entrer. Impossible de savoir si le bruit assourdi par l'eau était venu de l'intérieur ou de l'extérieur de la carcasse métallique, en tout cas quelque-chose l'avait percutée et Ash en avait ressenti la vibration. Humain, monstre ou gros poisson, cela semblait plus puissant qu'une fillette affaiblie, mais Ash voulait croire à un coup d'alerte frappé dans un dernier espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Love
avatar

★ Mère des Sentinelles ★


✘ AVENTURES : 292
✘ SURNOM : La Lascive
✘ AGE DU PERSO : La quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Après.
✘ LIENS : Been broken since I was born.
Sujets en cours : I - II

MessageSujet: Re: Tell me all about the Ocean   Dim 3 Mai 2015 - 18:32


Approcher, ne pas cesser de s’approcher. Finir par atteindre le véhicule, se redresser pour en fixer la carcasse couleur rouille. Glauque. Inhabituelle.

- Oh ! Tu avais déjà vu ça, toi ?

Tourner autour de la voiture comme autour d’un animal blessé. Love pose son regard vaguement animé sur Ash, perplexe avant de se rappeler que tous, ici, ne sont pas arrivés au même moment.

- Oui.

Love passe la main sur la carrosserie rêche, recouverte de sel.

- C’est une voiture. De mon époque, j’imagine.

Un peu trop fixe pour flotter, d’ailleurs. De leur côté, le sable s’accumulait, retenant le véhicule. Il n’y avait personne à l’intérieur. Du moins personne qui n’était sous l’eau.

Croisement de regards. Elle s’inquiète, Ash, alors que les yeux de Love n’expriment rien. Quoique la voiture puisse contenir, c’est sans doute déjà mort. Cela ne sert donc à rien de s’angoisser. Gaspiller l’énergie en vain.

- Il faut qu'on réussisse à entrer, pour être sûres...

Sûres de quoi ? Il n’y a rien en surface, rien qui soit en train de respirer. Pourtant la Sentinelle veut vérifier, perdre son temps. Love hausse une épaule, observe l’eau stagnante qui baigne l’intérieur du véhicule.

- Si tu le dis.

Et Ash fait le tour.

- Peut-être qu'on devrait c–

Il y a un bruit. Un choc puissant qui ébranle la carcasse, fait réagir la Mère. Cette dernière relève les yeux, fixe sa compagne de recherche. Poussées par une urgence qu’elle ne ressent qu’à moitié, les pensées de Love s’alignent.

S’il y a quelque chose de dangereux, à l’intérieur, et que la petite est coincée avec...

D’un côté, elles n’en étaient même pas sûres. Mais si elles ne ramenaient pas de réponse, Whiny continuerait de pleurer. D’appeler son amie, toutes les nuits. De déranger le sommeil si précieux de ceux qui l’entouraient, Love incluse.

Un soupir. La Lascive fait volte-face, cherchant des yeux de quoi agir. Vite. Alors qu’elle s’éloigne, elle sent quelque chose heurter sa jambe, quelque chose qu’elle croit reconnaître, qu’elle attrape sous l’eau. Quelque chose de providentiel.

- Parfait.

Retournant tant bien que mal vers la voiture - du côté où se trouve Ash - elle jette un regard à la Feuille Morte. Ses deux mains s’enroulent autour du manche de l’objet alors qu’elle le soulève, le tirant hors de l’eau.

C’est une batte de base-ball aux reflets métalliques.

- Désolée pour le bruit.

A la grâce succède la violence. Avec une brutalité glaçante, Love se place de côté et abat l’extrémité de la batte contre la vitre. Une fois, la fenêtre ne réagit pas. Lorsqu’elle recommence, elle se fait plus violente encore.

Deux fois - fissure se forme.

Trois fois.

A la quatrième, la vitre vole en éclat.

Un cri aiguë retentit en même temps que cède le verre. Un cri suivi d’un bruit d’eau. Love jette un regard à Ash, visiblement le hurlement ne provient pas d'elle.

Un éclat de couleur surgit à la surface de l’eau. L’éclat d’une chevelure qui disparaît, entraîné sous les flots. Quoiqu’il y aie sous l’eau, cela cherche à noyer l’enfant qui s’y trouve également. Batte toujours à la main, Love fixe la scène.

- Il faut qu’on ouvre les portes.

Dans sa lutte, la petite n’a pas le temps d’atteindre la fenêtre brisée. Il faut donc qu’elles la - les - libèrent avant qu’il ne soit trop tard.

- Petite imbécile. Murmure Love alors qu’elle palpe la surface en quête d’une poignée. Il n'y avait qu'une sotte pour s'enfermer ainsi avec une créature marine visiblement dangereuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Ancienne Perdue
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Tell me all about the Ocean   Ven 22 Mai 2015 - 4:22

Le coup étouffé par l'eau n'avait pas échappé à la Lascive non plus. Ash observa avec inquiétude Love brandir la batte métallique et l'abattre sur la vitre. Le bruit mettait Ash mal à l'aise, il résonnait comme quelque chose d'étranger dans cette vaste étendue d'eau et de débris, un lieu de silence, comme un cimetière d'objets. Et Ash craignait que le verre ne les blesse, ou ne blesse la petite qui était peut-être enfermée dans la voiture. Au fond d'elle, Ash avait peur aussi que la voiture ne soit occupée que par un monstre qui les attaquerait immédiatement une fois libéré. Elle ne voulait pas mourir aujourd'hui. Mais si elle pouvait aider à sauver une vie... Il valait la peine de risquer la sienne.

À peine Love eut-elle réussi à fracasser la vitre que les deux filles entendirent un cri perçant et perçurent un mouvement dans la voiture. C'était un cri humain, celui d'un enfant, d'une enfant. Ash n'avait presque aucun doute là-dessus. Il y avait la possibilité qu'il s'agisse d'une sirène trompeuse, mais qu'aurait-elle fait enfermée dans une voiture ? Et, d'ailleurs, Ash se demandait comment qui que ce soit avait réussi à y entrer...

Il faut qu’on ouvre les portes.

Ash était bien d'accord, elle avait justement cherché à le faire plus tôt, mais elle ne comprenait pas le système d'ouverture de ces portières modernes et, à moitié immergées, elles semblaient impossibles à ouvrir. Elle se remit pourtant à chercher, au toucher, suivant l'exemple de Love, et sentit son cœur faire un bond dans sa poitrine lorsqu'une étrange petite fille surgit de l'eau à quelques centimètres d'elle, juste de l'autre côté de la vitre arrière encore entière, avant de replonger dans l'eau entre deux sièges. Elle n'avait pas reconnu la petite. Trop petite. Elle commençait à avoir un doute... Et une autre silhouette remonta, s'agrippant à un siège avant pour se hisser. Ash la vit sortir la tête de l'eau pour reprendre son souffle, croisa son regard et la vit redisparaître. C'était elle, celle qu'elles cherchaient !

Je viens de la voir ! Elle est avec une marinette !

Peu importait, après tout, mais tout s'expliquait : la marinette avait enfermé sa nouvelle amie dans cette voiture pour qu'elle ne lui échappe pas, parce que les enfants finissaient souvent par vouloir retrouver leurs amis terrestres une fois que les charmes des marinettes s'estompaient.  Si Ash avait oublié les circonstances de chacune des disparitions et transformations en poisson d'enfants qu'elle avait connus, il lui restait la connaissance de la nature des marinettes. Ces créatures aimaient rappeler les enfants à l'Océan, et il leur suffisait de passer assez de temps sous l'eau avec leur victime pour parvenir à leurs fins.

Ash abandonna l'idée d'ouvrir une portière, elle en était incapable. Elle demanda plutôt la batte à Love et acheva de briser le verre qui restait encore sur la portière, pour pouvoir s'y hisser sans finir hachée menue. Inutile d'attirer d'autres monstres plus sanguinaires. Les marinettes étaient dangereuses à leur façon, mais elles ne pouvaient pas la blesser. Elle ne craignait donc plus du tout pour elle, elle voulait seulement arracher sa sœur d'adoption des mains de la petite créature qui ne cessait de la tirer vers le fond lorsqu'elle essayait de remonter. Ash était épatée de voir que la petite avait encore du souffle, peut-être la transformation en poisson avait-elle déjà commencée...

Lorsqu'elle se fut glissée à l'intérieur de la voiture, Ash repéra la première masse sous l'eau et se jeta dessus pour la tirer hors de l'eau. C'était bien la petite, et la marinette était accrochée à ses deux jambes, refusant de la laisser partir. Ash essayait de la faire lâcher en lui mettant des coups de pieds, genoux, ce qu'elle pouvait, tout en rapprochant la petite de la vitre cassée. Elle n'avait pas vu son visage. Elle semblait encore vivante, mais Ash n'était pas certaine qu'elle soit encore tout à fait humaine.

Aide-moi à la sortir de là, dit-elle à Love, les yeux encore rivés sur la marinette qui avait planté ses dents dans le mollet d'Ash et qui résistait malgré ses coups.

HRP :
 


Dernière édition par Ash le Dim 9 Aoû 2015 - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Love
avatar

★ Mère des Sentinelles ★


✘ AVENTURES : 292
✘ SURNOM : La Lascive
✘ AGE DU PERSO : La quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Après.
✘ LIENS : Been broken since I was born.
Sujets en cours : I - II

MessageSujet: Re: Tell me all about the Ocean   Mer 1 Juil 2015 - 23:28

Ça bouge, à l’intérieur du véhicule. Et - maintenant qu’elle a trouvé la poignée et qu’elle tente d’ouvrir la portière, en vain - Love se rend compte que la voiture est bel et bien fermée de l’intérieur. La Mère n’est pas curieuse, trop lasse pour s’intriguer : l’Île est étrange, tout y est possible même ce genre d’incohérences.

Alors qu’elle s’acharne sur la poignée qu’elle peut sentir plus qu’elle ne la voit, sous l’eau, Love entend la voix de celle qui l’accompagne.

- Je viens de la voir ! Elle est avec une marinette !

La petite rousse parlerait vietnamien que le résultat serait le même : Love la fixe avec un regard opaque, signe de son incompréhension. Elle n’était pas arrivée depuis assez longtemps pour connaître la faune maritime de l’Île, sirènes mises à part.

Ash semble tendre la main pour saisir la batte que la Lascive lui passe alors avec flegme. Observant son équipière, elle la voit achever de briser le verre avant de se faufiler à l’intérieur de la voiture, s’emparant des formes qui s’agitent vers le fond. Alors qu’elle les fixe pour tenter de comprendre ce qui se joue là, Love finit par comprendre que la dénommée marinette tente de retenir l’Enfant Perdue au fond. Quant à la Feuille Morte, elle se débat pour ramener la petite à la surface, lui permettre au moins de respirer.

- Aide-moi à la sortir de là.

- J’arrive. Répond Love en un soupir avant d’entreprendre de se glisser à l’intérieur à son tour. Plus grande qu’Ash, elle sent à peine lorsqu’un bout de verre encore accroché à la vitre brisée mord dans la chair de sa jambe et lui inflige une longue blessure au niveau de la cuisse. Elle sent vaguement son propre sang couler mais la douleur est lointaine, insignifiante.

Question de mentalité et puis, cela lui ferait toujours une excuse pour aller voir le Docteur.

L’eau est trop troublée pour les détails mais peu importe : Love distingue deux formes dans l’onde : une humaine et autre chose contre lequel Ash semble se battre. Et la marinette enserre les jambes de la petite, l’empêchant ainsi de remonter. Aussitôt, Love inspire et s’enfonce dans l’eau parsemée d’éclats de verre. Sous l’eau, elle repère la localisation exacte de la créature marine, la saisit par les cheveux et l’attire brutalement à elle, la forçant à lâcher le mollet d’Ash. Pour autant, la marinette s’accroche toujours à sa victime, dont les gestes se font de plus en plus lent...

C’est bref, un minuscule instant, pourtant c’est là : durant une fraction de seconde, le visage de sa mère s’imprime dans les prunelles de celle qui ne l’est que par titre. Et Love se souvient, du rôle que sont censées jouer celles que l’on dit mamans : protéger les enfants.

Par loyauté, elle peut sans doute le faire.

Aussitôt, Love lâche les cheveux de la marinette pour placer ses mains des deux côtés de sa tête écailleuse et la créature ne réagit pas, trop occupée à tirer sa propre proie à elle. Et Love ne cille pas, ne bronche pas lorsque, d’un geste d’une brutalité clinique, elle tourne ses deux mains vers elle sans lâcher le crâne

et la nuque qui se rompt.

Le son, sous l’eau, se propage plus vite que dans l’air. L’immonde craquement résonne à travers le liquide alors que la créature marine, inconsciente au mieux, lâche l’enfant. C’est Love qui s’empare à son tour de la petite, la remontant à la surface et elle avec, au milieu des débris.

Alors qu’elles crèvent la surface de l’eau, la Mère sent le corps dans ses bras s’animer, inspirer goulûment avec l’énergie du désespoir. Love fait pareil, inspire profondément l’air poussiéreux des intérieurs de la voiture. L’enfant - une petite brune d’une dizaine d’années au maximum - l’observe avec de grands yeux.

- L... Love ? Gargouille-t-elle d’une voix humide, apeurée. Et la Mère l’observe sans sympathie mais sans froideur non plus, sourire mort sur ses lèvres rouges.

- Chut, mon amour.

Puis la Lascive reporte son regard sur son équipière :

- Sors la première, je te la passe.

Il y a quelque chose, dans ses paroles, de très froid, de très las : les efforts la fatiguent vite et l’humidité l’ennuie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Ancienne Perdue
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Tell me all about the Ocean   Lun 10 Aoû 2015 - 20:11



Avec son flegme caractéristique, Love pénétra dans la voiture et libéra Ash de la morsure de la marinette. Il paraissait incroyable à Ash qu'une telle situation ne fasse pas naître en sa camarade le moindre sentiment d'urgence, la moindre panique – elle n'en montrait rien, en tout cas. Si elle-même n'avait pas eu cette source d'adrénaline, Ash aurait dépéri depuis longtemps, et c'était pour cette raison aussi qu'elle se portait toujours volontaire pour les aventures. En l'occurrence, pas seulement. Si son rôle était de prévenir le danger plutôt que d'en réparer les dégâts, elle tenait toujours à faire son possible pour sauver des vies. Et une vie, elle et Love en avait une entre les mains. Non. Deux.

Son mollet libéré – et douloureux où les dents de la créature s'étaient plantées, le sel de l'eau de mer la picotait –, Ash se hissa sur le dossier arrière pour se tenir hors de portée de la petite mâchoire. Dans l'exiguïté de leur prison, il était impossible de bouger librement, et elle avait dû lâcher la garçonne. Mais Love agit rapidement. Ash ne vit pas distinctement le geste sec de la Lascive, mais elle ne manqua pas de remarquer l'angle aigu que formaient la tête et le dos de la marinette lorsque son corps inanimé remonta vers la surface de l'eau. Sous ses airs las, Love savait de toute évidence agir lorsque c'était nécessaire, et même radicalement. Ash n'allait pas pleurer sa mort. Ce que la scène avait de triste ne tenait qu'à son apparence quasi-humaine, et celle-ci était trompeuse, Ash le savait. Alors elle ferma les yeux sur sa pointe de regret et se réjouit pour la petite fille bien humaine que Love avait pu sauver. Bien humaine ? On l'appelait ordinairement Kitten parce qu'elle avait des airs de chaton, tantôt sauvage et tantôt affectueuse, aventureuse et grosse dormeuse. Elle devait être exténuée. Quelque chose avait changé dans son apparence, mais dans le pire des cas, la transformation n'avait fait que commencer. Elle pouvait encore respirer à l'air libre et c'était l'essentiel.

Sors la première, je te la passe.

Ash s'exécuta, posa le pied sur un débris de vitre en prenant appui sur le siège avant.  « Aïe ! » Elle grimaça sous la douleur mais le verre ne lui avait qu'entaillé superficiellement le pied. Elle passa de l'autre côté de la portière et tendit les bras vers Kitten. Sa peau sembla glissante à Ash lorsqu'elle l'étreignit, plus que n'importe quelle peau humaine même mouillée, mais la Feuille morte ne dit rien.  Pour le moment, il fallait seulement la sortir de là. Lorsque ce fut fait, elle lui prit la main – on aurait presque dit une savonnette – et attendit que Love les suive.

Oh ! Ta cuisse ! fit-elle lorsque Love passa la fenêtre. Tu n'as pas trop mal ? De toute façon, il faut qu'on aille à l'infirmerie.

Elle fit un signe de tête en direction de Kitten. Elle avait beau avoir toute confiance en Soul, elle ne savait pas ce que les soigneurs pourraient pour la petite, elle espérait seulement qu'elle puisse encore vivre normalement au Grand Arbre.

Les trois filles avancèrent parmi les débris pour rejoindre la plage. Love et Ash avaient accompli leur mission. Maintenant que la crise était passée, Ash reporta son attention sur tous ces objets qui jonchaient le rivage, regarda en arrière. Cette chose était une voiture ! Et elle se demanda tout à coup comment ils étaient arrivés là, sur l'île de Jamais, au pays des enfants morts et des comateux.

Revenir en haut Aller en bas
Love
avatar

★ Mère des Sentinelles ★


✘ AVENTURES : 292
✘ SURNOM : La Lascive
✘ AGE DU PERSO : La quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Après.
✘ LIENS : Been broken since I was born.
Sujets en cours : I - II

MessageSujet: Re: Tell me all about the Ocean   Sam 15 Aoû 2015 - 0:10


Restée à l’intérieur, Love observe Ash s’extirper de l’habitacle alors que la petite Sentinelle - Kitten, de son nom, s’accroche à elle comme un enfant le ferait avec sa vraie Mère. Et machinalement, les bras de la Lascive se referment autour de la petite. Elle sent sa peau glissante, ses battements de coeur chaotique. La petite a l’air secouée, mais ce n’est pas important.

Une fois Ash sortie de la voiture, Love s’approche de la fenêtre et soulève la petite rescapée, l’aidant à franchir l’ouverture sans se blesser. Puis, à son tour, elle se hisse et glisse à l’extérieur, quittant une eau emplie d’éclats de verre pour l’immensité de l’Océan.

- Oh ! Ta cuisse ! Tu n'as pas trop mal ? De toute façon, il faut qu'on aille à l'infirmerie.

Au début, la Lascive ne comprend pas de quoi Ash parle. Puis un regard vers sa jambe lui rappelle la jolie déchirure qui s’y étend. Haussant les épaules, elle cherche machinalement clope et allumette dans les poches de sa robe avant de se rappeler qu’elle est trempée.

- Saleté. Murmure-t-elle avant de revenir à la Feuille Morte. Oui, nous irons.

Elle rajoute même, dans un élan d’ironie :

- Je suis sûre que Soul sera ravi de nous voir.

Il le sera sans doute moins en découvrant la Sentinelle changée, mais bon : ce qui est fait et fait, l’important est que - devenue monstre de foire ou non - l’enfant soit tirée d’affaire. Hochant rapidement la tête en réponse au geste de la Feuille Morte, Love entreprit desaisir l’autre main de Kitten, la guidant ainsi entre elles deux. Si la Mère est satisfaite ? Oui, mais elle n’en montre que peu. Juste un infime sourire, une mélodie qu’elle entreprend de chantonner doucement, avec langueur.

Weary traveller, calloused and sore
Time and gravity followed you here
Rest, my sister and tell me
All about the Ocean...


Mission accomplie.

Autour d’elles, les débris s’accumulent mais Love ne prend guère le temps de les observer. Alors qu’elles atteignent la plage et que Kitten les lâche, visiblement désireuse de retrouver le Grand Arbre au plus vite, la Mère en profite pour faire volte-face et s’approcher de Ash pour lui saisir les épaules.

Un rapide baiser sur le front, en guise de remerciement.

- Bravo et merci, mon coeur.

Son sourire s’est effacé, chassé par la somnolence. Il ne faut que quelques instants pour qu’entre les arbres, le campement se profile déjà. Et avec lui, la grande agitation. Vaguement fière du succès de leur mission, Love marche d’un bon pas.

Il lui semble même qu’elles sont arrivées à temps pour le repas.

~ Fin ~



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1717

MessageSujet: Re: Tell me all about the Ocean   Jeu 22 Sep 2016 - 15:16

The End


Il nous est ici donné preuve,
Que la violence n'entravera point,
L'amour dont chaque enfant s'abreuve,
Pour peu qu'on l'use sur les vilains.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tell me all about the Ocean   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Ocean Hunter (Spin-dash)
» Star Ocean : First Departure
» Star Ocean II
» STAR OCEAN - THE LAST HOPE
» Star Ocean : The Second Story (ps1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: La Plage Rayonnante :: Le Rivage des Objets Échoués-